Lyon : ouverture d’un lieu refuge non-mixte pour les femmes

Lyon : ouverture d’un lieu refuge non-mixte pour les femmes
Grégory Doucet en visite sur place ce lundi - LyonMag

La date de la visite n’avait évidemment rien d’un hasard.

Ce lundi, journée internationale des droits des femmes, fut choisi par Grégory Doucet pour se rendre au premier lieu non mixte dédié au bien-être des femmes de Lyon, le Tambour. Au 95 rue Crillon, dans le chic 6e arrondissement, les femmes victimes de précarité, d'isolement ou de violences peuvent venir trouver un véritable cocon pour quelques heures de sérénité tous les lundi, mardi et mercredi de 14h à 17h. Un lieu où elles ne croiseront aucun homme.

"Sur les temps de permanence, ces femmes peuvent venir prendre une douche, laver leurs affaires, avoir un dépannage vestimentaire, de produits d’hygiène ou encore de protections intimes", explique Lucile Marcelin, co-présidente du Tambour à seulement 28 ans. Elle explique également que des activités sont proposées sur place, "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête". "On devrait proposer ça avant les conseils municipaux", lancera alors Grégory Doucet pour qui "il est important de rendre visible ces personnes, alors que 5 millions de femmes vivent sous le seuil de pauvreté. Pourtant quand on regarde autour de nous, on dirait que ce n’est pas le cas. Il faut donc des lieux de ce type pour se reposer, se renforcer".

Depuis juin dernier, et l’ouverture du local, 84 femmes différentes ont été accueillies pour un total de 444 passages dans les confortables locaux de Tambour. Mais depuis début 2021, environ 60 femmes différentes sont déjà venues pour presque 300 passages. Une augmentation très inquiétante qui traduit une réalité pour Sandrine Runel, adjointe au maire de Lyon chargée des Solidarités. Selon elle, cet endroit unique sur Lyon qui propose un accueil des femmes seules peut "aussi servir à faire le lien avec les services de l’état", une travailleuse sociale a d’ailleurs été embauchée par le Tambour pour orienter au mieux les bénéficiaires.

Ce lundi était aussi l’occasion de lancer, en lien avec la Métropole de Lyon, une collecte de dons de protections féminines. Jusqu'au 28 mai des boîtes à dons seront installées dans différents points de collecte de la métropole, notamment les mairies. Les protections menstruelles (serviettes hygiéniques, tampons, protège-slips, serviettes lavables, cups neuves, culottes menstruelles) seront ensuite redistribuées à des associations.

J.D.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zoubir le 10/03/2021 à 05:20

Bravo mesdames, belles initiatives de rester entre femmes . Les hommes ,les vrais approuvent ses projets les sûrement pas les minorités perverses LGBTZ .

Signaler Répondre

avatar
Malika le 09/03/2021 à 18:34
AT a écrit le 08/03/2021 à 22h47

Faire de la couture / Cuisine / dessin : pour vous ça veut dire QI très bas ? Tentez de rivaliser avec ces femmes, vous n'avez aucune chance.

Je suis responsable de ce que j’écris, mais pas responsable de « comment » vous le comprenez ou l’interprétez ! Ou plutôt je ne suis pas responsable de votre incapacité à lire et à comprendre un texte !

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 09/03/2021 à 18:08
Didonc a écrit le 09/03/2021 à 11h43

Là ça gêne personne,qu il n’y ait pas de mixité !!

C'est une association, pas un lieu public.

C'est fait à l'initiative de femmes pour des femmes.

Si tu n'es pas une femme concernée par les activités du lieu, qu'est-ce que tu veux y faire ?

Signaler Répondre

avatar
Didonc le 09/03/2021 à 11:43

Là ça gêne personne,qu il n’y ait pas de mixité !!

Signaler Répondre

avatar
6ème le 09/03/2021 à 11:37

Il a quand même du bon ce 6ème d'affreux réactionnaires!

On a jamais vu des riches demander asile chez les pauvres, par contre le contraire est sans cesse vérifié...à méditer!

Signaler Répondre

avatar
Latoune01 le 09/03/2021 à 10:56
Malika a écrit le 08/03/2021 à 16h35

A part le fait que ce n’est absolument pas réducteur comme activité « "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête" faire des équations vide la tête aussi ! Précarité violence = QI très bas ? Comment ensuite s’insurger contre les idées préconçues et misogynes ?

Si faire de la couture, du coloriage etc... ne faisait pas travailler le "cerveau", comment ses femmes pourraient-elles "se vider la tête ?

Signaler Répondre

avatar
Enfin... le 09/03/2021 à 09:57
Athée a écrit le 09/03/2021 à 00h06

En tout cas, c’est complètement stéréotypé, un bon vieux différentialisme des familles...

Eh oui, c’est évidemment ça le souci !

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 09/03/2021 à 09:42

Je suis né homme mais je me sens femme. Ai-je le droit d'aller là-bas ?

Signaler Répondre

avatar
ALEXCommerc le 09/03/2021 à 09:23

Il faut reconnaitre que de temps en temps, ils ont de bonnes idées les "verts", ils sont élus en mai 2020 et ouvre ce centre en juin 2020...
Juste une question ? cette bonne idée et la suite de la charte signée par Gerard Collomb en février 2020 avec la ministre Marlène Schiappa ? ou vous êtes juste super bons et rapide.

Cette équipe sera le drame de Lyon.

Par contre un grand bravo d'aider les femmes victimes de la lâcheté de pauvre types.

Signaler Répondre

avatar
islamo-gauchos le 09/03/2021 à 08:45

On y vient, on y vient !

Signaler Répondre

avatar
60ans le 09/03/2021 à 07:04
Malika a écrit le 08/03/2021 à 16h35

A part le fait que ce n’est absolument pas réducteur comme activité « "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête" faire des équations vide la tête aussi ! Précarité violence = QI très bas ? Comment ensuite s’insurger contre les idées préconçues et misogynes ?

Vous avez un drôle de façon de poser les équations, est-ce un manque de QI ?

"...Précarité violence = QI très bas ?"

Personne, à part vous, n'a fait un lien entre précarité et/ou violence avec QI !

Ni même d'ailleurs de lien entre équations et QI.

Un bon élève discipliné et attentif, en répétant bien la leçon qu'il a reçut, est capable de poser une équation et la résoudre en appliquant les recettes qu'on lui a donné.
Nul besoin d'un QI sur dimensionné pour cela.

Laissez tomber les pseudo liens entre précarité, violence, équation et QI, il n'y en a pas.

"se vider la tête", ça peut tout simplement être de faire une activité simple et convivial avec des personnes empathiques, histoire d'oublier un instant ses soucis.

Signaler Répondre

avatar
60ans le 09/03/2021 à 06:51
kikou a écrit le 08/03/2021 à 20h48

Et bien je pense que c'était peut-être mieux au moins jusqu'en terminale ? Il me semble que les cours étaient sûrement moins perturbés en ce temps là ? Pas de bataille d' égot entre les garçons envers la gente féminine, j'aurais aimé ce temps là.

Egot, comme mégot, égout...?

Ne voulez vous pas plutôt dire "égo".

Quels propos machistes de la part d'un "jeune homme"!

Je vous cite
"... bataille d' égot entre les garçons envers la gente féminine..."

C'est cela votre vision de la mixité ?

De plus pourquoi résumez vous cela a une bataille unilatérale entre garçons pour épater la gêne féminine ?
C'est un truc qui vous perturbe au point de comparer le maire Lyon à un coq dans une basse cour.
Les filles vous font-elles peur à ce point ?

Le but de la mixité, c'est aussi de casser ce genre de comportement machiste ou le mâle est sensé régner sur les femelles.

Et dans un monde moderne et ouvert, les filles aussi peuvent séduire les garçons, ce n'est pas unilatéral.

On voit bien que vous n'avez pas connut cette époque des écoles non mixtes, non ce n'était pas mieux du tout.

Signaler Répondre

avatar
Athée le 09/03/2021 à 00:06
AT a écrit le 08/03/2021 à 22h47

Faire de la couture / Cuisine / dessin : pour vous ça veut dire QI très bas ? Tentez de rivaliser avec ces femmes, vous n'avez aucune chance.

En tout cas, c’est complètement stéréotypé, un bon vieux différentialisme des familles...

Signaler Répondre

avatar
AT le 08/03/2021 à 22:47
Malika a écrit le 08/03/2021 à 16h35

A part le fait que ce n’est absolument pas réducteur comme activité « "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête" faire des équations vide la tête aussi ! Précarité violence = QI très bas ? Comment ensuite s’insurger contre les idées préconçues et misogynes ?

Faire de la couture / Cuisine / dessin : pour vous ça veut dire QI très bas ? Tentez de rivaliser avec ces femmes, vous n'avez aucune chance.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/03/2021 à 20:48
Michel ange a écrit le 08/03/2021 à 19h01

Les hommes d’un côté et les femmes de l’autre ? Pourquoi pas . J’ai connu ce temps là , où les écoles étaient ou de garçons ou de filles , mais jamais mixtes.

Et bien je pense que c'était peut-être mieux au moins jusqu'en terminale ? Il me semble que les cours étaient sûrement moins perturbés en ce temps là ? Pas de bataille d' égot entre les garçons envers la gente féminine, j'aurais aimé ce temps là.

Signaler Répondre

avatar
Awwwwwh! le 08/03/2021 à 20:48

Une photo juste à côté des WC? On savait que LyonMag n'était pas super fan de Greg, mais là :D

Signaler Répondre

avatar
Michel ange le 08/03/2021 à 19:01

Les hommes d’un côté et les femmes de l’autre ? Pourquoi pas . J’ai connu ce temps là , où les écoles étaient ou de garçons ou de filles , mais jamais mixtes.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/03/2021 à 18:47

Vous avez un Maire folklorique § Après le jardinage et les poulaillers, on passe à la layette et le confort intime des femmes § Sans aucune moquerie de ma part, je n'oserais pas, mais ne trouvez vous pas que sur la photo, Mr DOUCET à tout du coq de basse cour, les mains sur les hanches , le piou piou de ces dames !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/03/2021 à 18:00

Je croyais que les masques en tissu étaient interdits ? Cependant on emmerde les élèves les collégiens, lycéens § Ce monsieur sans aucune concertation avec les citoyens, fait aménager un centre social, exclusivement réservé aux femmes. Je ne critique pas que les femmes aient besoin d'une certaine intimité, sans être " ennuyées " par les hommes, ce que je n'aime pas c'est de mettre la population à contribution lors des collectes, car en fait indirectement Mr. DOUCET en retirera les marrons du feu, en se glorifiant de sa belle réussite.

Signaler Répondre

avatar
0380208653 le 08/03/2021 à 17:51
Et allez... a écrit le 08/03/2021 à 16h30

Vas-y Greg, ratisse ! Les grosses ficelles ne se voient pas du tout...

Les ficelles comme celle d'une marionnette, n'est pas Guignol qui veut

Signaler Répondre

avatar
Merci le 08/03/2021 à 17:18
Malika a écrit le 08/03/2021 à 16h35

A part le fait que ce n’est absolument pas réducteur comme activité « "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête" faire des équations vide la tête aussi ! Précarité violence = QI très bas ? Comment ensuite s’insurger contre les idées préconçues et misogynes ?

C’est tellement atterrant que j’étais trop abattue pour réagir.
Il a bien choisi son occasion ce gros malin de Doucet : c’est à ça qu’on voit la profondeur de sa culture féministe et la sincérité de son engagement...
De sa culture et de son engagement sociaux en général, en fait. Quand les soit disant gens de gauche qui les soutiennent vont-ils ouvrir les yeux ? LFI, Lyon « en commun » (... mon Q !), quelle triste farce !

Signaler Répondre

avatar
viveleshommes le 08/03/2021 à 16:47

De la discrimination totale ! si ça aurais ete l inverse ca aurais crié au separatisme

Signaler Répondre

avatar
Prout le 08/03/2021 à 16:45

avatar
Malika le 08/03/2021 à 16:35

A part le fait que ce n’est absolument pas réducteur comme activité « "des choses simples comme faire de la couture, de la cuisine, ou même du coloriage pour certaines, ça permet de se vider la tête" faire des équations vide la tête aussi ! Précarité violence = QI très bas ? Comment ensuite s’insurger contre les idées préconçues et misogynes ?

Signaler Répondre

avatar
Et allez... le 08/03/2021 à 16:30

Vas-y Greg, ratisse ! Les grosses ficelles ne se voient pas du tout...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.