La grève des employés EDF de la centrale nucléaire du Bugey se poursuit…

Le mouvement a débuté vendredi dernier et doit se poursuivre au moins jusqu’à mardi. Les 300 salariés grévistes, sur les 1 200 que compte la centrale, réclament des hausses de salaires. Ils ont cessé le travail à l’occasion des opérations de rechargement et de maintenance et empêchent les intervenants extérieurs de faire les travaux prévus. La grève coûte un million d’euros par jour à EDF, selon les syndicats.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.