Près de Lyon : un promeneur découvre un jeune pendu dans la forêt

Près de Lyon : un promeneur découvre un jeune pendu dans la forêt
Photo d'illustration- LyonMag

Le corps a été découvert ce samedi matin.

En début de journée, un promeneur a découvert un corps pendu à un arbre en pleine forêt dans la commune de Marchampt, dans le Beaujolais.

Il a alors prévenu les pompiers et les gendarmes qui sont intervenus au col de la Casse froide.

Le corps est celui d’un jeune de 19 ans, qui habitait dans les alentours.
 

0-50 sur 68 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
écœurée le 28/04/2021 à 16:32
louisandrre a écrit le 28/04/2021 à 06h23

J'ai 50 ans et j'ai honte parce que tout est fait pour fragiliser les jeunes, leur enlever tout espoir ; quand on en arrive à cette extremité , c'est que l'on est vraiment désespéré; et le fait d'habiter en campagne peut renforcer le sentiment d'abandon . C'est tellement un drame qu'il est indecent de se livrer à d'autres commentaires . Paix à son ame et bon courage à ceux qui l'aimaient

Oui vous avez raison

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 28/04/2021 à 14:47
Mais a écrit le 28/04/2021 à 12h12

Vous vous rendez compte de l'horreur de ce que vous écrivez ou êtes vous complètement antipathique ?

Je pense que vous ne comprenez pas l'échange des messages et comment ils s'enchainent .
J'arrête là ses dialogues de sourd et en plus Louisandre a raison, les commentaires sont indécents par rapport à ce drame horrible.

Signaler Répondre

avatar
Mais le 28/04/2021 à 12:12
écœurée a écrit le 27/04/2021 à 20h15

« Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot… »
Je vis sous le seuil de pauvreté et j’ai été souvent au chômage et en grande difficulté alors jouer à la misère ne fonctionnera pas avec moi ! Si vous aviez un minimum d’expérience du sujet vous sauriez qu’il vaut mieux être pauvre quand on est jeune et en bonne santé que l’inverse. C’est vraiment révélateur que vous n’envisagiez même pas que des tas de personnes de plus de 30 ans puissent être dans la galère. (bien sûr il y a bien pire ailleurs. En France nous sommes tous plus ou moins des privilégiés). Vous partez du principe que tous les jeunes ont ou ont été étudiants. Il n’y a pas que votre milieu social ,visiblement favorisé, qui existe. Tout le monde n’est pas étudiant et heureusement. Certains n’ont aussi pu faire des études qu’une fois qu’ils étaient indépendants financièrement et parfois avec des enfants à charge.
Vous semblez penser que pour tout le monde la jeunesse est « une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active. »
Encore une fois, votre norme « bobo » n’est pas celle de tout le monde. Et vos niaiseries sur « la jeunesse » ne sont pas universelles. Le fait que vous n’envisagiez même pas qu’il existe d’autres conditions de vie, milieux sociaux et modes d’éducation que les vôtres est hélas très révélateur je trouve.
« on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années ».
C’est un cliché là encore, loin d’être partagé dans la réalité et qui consiste encore à placer les jeunes en victimes et à les infantiliser. Tous les jeunes adultes ne sont pas des ados immatures. Personne ne leur vole rien. Il y a une pandémie qui touche tout le monde et entraine des frustrations. Il faut essayer de les affronter avec courage, dignité et solidarité quel que soit son âge.
J’ai maintenant une pensée pour une de mes meilleurs amies qui s’est suicidée quand on avait 20 ans. Elle avait hélas bien des raisons et n’aurait eu que mépris pour des gens qui font tout un drame pour de petits bobos de privilégiés.

Vous vous rendez compte de l'horreur de ce que vous écrivez ou êtes vous complètement antipathique ?

Signaler Répondre

avatar
louisandrre le 28/04/2021 à 06:23
écœurée a écrit le 27/04/2021 à 20h12

Vos valeurs « bobos » ne sont pas universelles. De très nombreux jeunes ont actuellement une vie sociale, voit leurs amis, travaillent , préparent des concours exigeants, aident les autres (etc). J'en connais beaucoup et ils ne partagent pas votre vision misérabiliste. Peut-être aussi n’ont-ils pas été élevés avec les valeurs qui semblent les vôtres. Stop avec les jérémiades et les généralités.
Que savez-vous de la vie et de la jeunesse des autres ? Ce que vous avez ressenti à 18 ans n'est pas universel. Qu’en savez-vous si « je pense que comme vous » allait en cours  ? Vous semblez partir du principe que tout le monde vit comme les personnes de votre milieu social avec votre mentalité. Certains jeunes ont rencontré d’autres problèmes bien plus graves dans leur vie, leur famille, leur enfance que les petites tracasseries d’enfants gâtés dont vous poussez les jeunes à faire tout un drame, perdant ainsi tout sens de la mesure quand d’autres vivent en ce moment ou tout le temps des situations autrement difficiles. Tout le monde n’a pas une jeunesse dorée à la charge des autres sans responsabilités. Il existe aussi bien des personnes plus âgées qui vivent dans la pauvreté et la vraie solitude et qui n’ont pas l’avenir devant elles et la santé physique. Vous n’avez pas dû connaître des personnes dans les vrais problèmes (pauvreté, deuil, maladie…) pour faire toute une affaire de cette histoire de covid. Tout le monde n’est pas privilégié comme vous et n’en fait pourtant pas tout un « fromage ». Il y a des jeunes qui vont mal mais c’est bien plus profond que cette histoire de covid et c’est aussi pour certains car ils ont été élevés dans du coton, sans valeurs autres que l’hédonisme et l’individualisme, ce qui les rend fragiles.

J'ai 50 ans et j'ai honte parce que tout est fait pour fragiliser les jeunes, leur enlever tout espoir ; quand on en arrive à cette extremité , c'est que l'on est vraiment désespéré; et le fait d'habiter en campagne peut renforcer le sentiment d'abandon . C'est tellement un drame qu'il est indecent de se livrer à d'autres commentaires . Paix à son ame et bon courage à ceux qui l'aimaient

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 21:38
Systance a écrit le 27/04/2021 à 11h18

Sauf que vous, vous pouviez aller en cours, et voir vos potes.
Vous aviez - ou vous pouviez avoir - une vie sociale.
Eux, non. Rien. Nada.
Ne comparez pas votre situation à la leur.

Erreur dans une de mes réponses à votre message
Le pseudo de la personne à qui vous répondiez est " je pense pareil"

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 21:28
StephDG a écrit le 27/04/2021 à 20h12

Je ne lui répondais pas spécialement à lui, j'ai cliqué sur " répondre " je crois, mais pas fait exprès, je ne l'aurais pas cité 2 fois...
Ceci dit,.il y a certains commentaires très limites.

OK je comprends. J'arrête pas de me tromper d'endroit pour répondre moi aussi. C'est vrai qu'il y a, comme sur bien des sujets, des commentaires limites.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 20:15
Systance a écrit le 27/04/2021 à 11h18

Sauf que vous, vous pouviez aller en cours, et voir vos potes.
Vous aviez - ou vous pouviez avoir - une vie sociale.
Eux, non. Rien. Nada.
Ne comparez pas votre situation à la leur.

« Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot… »
Je vis sous le seuil de pauvreté et j’ai été souvent au chômage et en grande difficulté alors jouer à la misère ne fonctionnera pas avec moi ! Si vous aviez un minimum d’expérience du sujet vous sauriez qu’il vaut mieux être pauvre quand on est jeune et en bonne santé que l’inverse. C’est vraiment révélateur que vous n’envisagiez même pas que des tas de personnes de plus de 30 ans puissent être dans la galère. (bien sûr il y a bien pire ailleurs. En France nous sommes tous plus ou moins des privilégiés). Vous partez du principe que tous les jeunes ont ou ont été étudiants. Il n’y a pas que votre milieu social ,visiblement favorisé, qui existe. Tout le monde n’est pas étudiant et heureusement. Certains n’ont aussi pu faire des études qu’une fois qu’ils étaient indépendants financièrement et parfois avec des enfants à charge.
Vous semblez penser que pour tout le monde la jeunesse est « une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active. »
Encore une fois, votre norme « bobo » n’est pas celle de tout le monde. Et vos niaiseries sur « la jeunesse » ne sont pas universelles. Le fait que vous n’envisagiez même pas qu’il existe d’autres conditions de vie, milieux sociaux et modes d’éducation que les vôtres est hélas très révélateur je trouve.
« on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années ».
C’est un cliché là encore, loin d’être partagé dans la réalité et qui consiste encore à placer les jeunes en victimes et à les infantiliser. Tous les jeunes adultes ne sont pas des ados immatures. Personne ne leur vole rien. Il y a une pandémie qui touche tout le monde et entraine des frustrations. Il faut essayer de les affronter avec courage, dignité et solidarité quel que soit son âge.
J’ai maintenant une pensée pour une de mes meilleurs amies qui s’est suicidée quand on avait 20 ans. Elle avait hélas bien des raisons et n’aurait eu que mépris pour des gens qui font tout un drame pour de petits bobos de privilégiés.

Signaler Répondre

avatar
StephDG le 27/04/2021 à 20:12
écœurée a écrit le 27/04/2021 à 17h21

Vous êtes de » mauvaise foi. Le commentaire de sun 3 en 1 répondait à quelqu’un qui disait : « Bonjour oui il caché les chiffres sur les suicides des jeunes depuis le premier confinement c'est compliqué le nombre a doublé je travail pour une pompe funèbre et on le voit de plus en plus . »
Il n’évoquait pas la mort terrible de ce jeune homme. Moi je trouve que beaucoup veulent profiter de sa mort dont nous ne connaissons pas les causes, pour venir se plaindre à propos du covid (dont les conséquences touchent tout le monde). C'est déplacé et irrespectueux pour la mémoire de ce jeune homme décédé. Je suis d’accord avec le commentaire de sun3 en 1 et je ne le relie pas au suicide de ce pauvre jeune homme.

Je ne lui répondais pas spécialement à lui, j'ai cliqué sur " répondre " je crois, mais pas fait exprès, je ne l'aurais pas cité 2 fois...
Ceci dit,.il y a certains commentaires très limites.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 20:12
Systance a écrit le 27/04/2021 à 11h18

Sauf que vous, vous pouviez aller en cours, et voir vos potes.
Vous aviez - ou vous pouviez avoir - une vie sociale.
Eux, non. Rien. Nada.
Ne comparez pas votre situation à la leur.

Vos valeurs « bobos » ne sont pas universelles. De très nombreux jeunes ont actuellement une vie sociale, voit leurs amis, travaillent , préparent des concours exigeants, aident les autres (etc). J'en connais beaucoup et ils ne partagent pas votre vision misérabiliste. Peut-être aussi n’ont-ils pas été élevés avec les valeurs qui semblent les vôtres. Stop avec les jérémiades et les généralités.
Que savez-vous de la vie et de la jeunesse des autres ? Ce que vous avez ressenti à 18 ans n'est pas universel. Qu’en savez-vous si « je pense que comme vous » allait en cours  ? Vous semblez partir du principe que tout le monde vit comme les personnes de votre milieu social avec votre mentalité. Certains jeunes ont rencontré d’autres problèmes bien plus graves dans leur vie, leur famille, leur enfance que les petites tracasseries d’enfants gâtés dont vous poussez les jeunes à faire tout un drame, perdant ainsi tout sens de la mesure quand d’autres vivent en ce moment ou tout le temps des situations autrement difficiles. Tout le monde n’a pas une jeunesse dorée à la charge des autres sans responsabilités. Il existe aussi bien des personnes plus âgées qui vivent dans la pauvreté et la vraie solitude et qui n’ont pas l’avenir devant elles et la santé physique. Vous n’avez pas dû connaître des personnes dans les vrais problèmes (pauvreté, deuil, maladie…) pour faire toute une affaire de cette histoire de covid. Tout le monde n’est pas privilégié comme vous et n’en fait pourtant pas tout un « fromage ». Il y a des jeunes qui vont mal mais c’est bien plus profond que cette histoire de covid et c’est aussi pour certains car ils ont été élevés dans du coton, sans valeurs autres que l’hédonisme et l’individualisme, ce qui les rend fragiles.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 17:21
StephDG a écrit le 27/04/2021 à 12h32

Quand je vois certains commentaires, je suis consternée par une telle méchanceté et un tel manque d'empathie.
Est-ce que vous vous rendez compte du mal que vous pouvez faire quand un ami ou famille lit vos commentaires ? Comme si sa disparition n'était pas assez traumatisante pour tous ceux qui le connaissaient ?

Taisez-vous donc, et arrêtez de faire des généralités.

Vous êtes de » mauvaise foi. Le commentaire de sun 3 en 1 répondait à quelqu’un qui disait : « Bonjour oui il caché les chiffres sur les suicides des jeunes depuis le premier confinement c'est compliqué le nombre a doublé je travail pour une pompe funèbre et on le voit de plus en plus . »
Il n’évoquait pas la mort terrible de ce jeune homme. Moi je trouve que beaucoup veulent profiter de sa mort dont nous ne connaissons pas les causes, pour venir se plaindre à propos du covid (dont les conséquences touchent tout le monde). C'est déplacé et irrespectueux pour la mémoire de ce jeune homme décédé. Je suis d’accord avec le commentaire de sun3 en 1 et je ne le relie pas au suicide de ce pauvre jeune homme.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 27/04/2021 à 17:18
StephDG a écrit le 27/04/2021 à 12h32

Quand je vois certains commentaires, je suis consternée par une telle méchanceté et un tel manque d'empathie.
Est-ce que vous vous rendez compte du mal que vous pouvez faire quand un ami ou famille lit vos commentaires ? Comme si sa disparition n'était pas assez traumatisante pour tous ceux qui le connaissaient ?

Taisez-vous donc, et arrêtez de faire des généralités.

Quel drame une pensée pour ses proches courage à eux.

Signaler Répondre

avatar
StephDG le 27/04/2021 à 12:32
Sun 3 en 1 a écrit le 26/04/2021 à 05h15

Le covid a bon dos... Les jeunes d aujourd'hui ont la belle vie malgré le confinement, les cours en distantiel et j'en passe. Ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche et il faut tjrs les plaindre. Du temps de nos grands parents, les jeunes ne poursuivaient pas leur études mais partaient à la guerre !! Ils n'avaient pas la vie devant eux, car ils pouvaient ne jamais revenir... Et ça c est plus triste. Alors, qu'ils prennent consciences qu'eux ont la vie devant eux, et qu'ils se battent pour réussir leurs diplômes, ils ont la chance de revenir chez leurs parents peuvant encore subvenir à leurs besoins. Je suis désolée mais ils ont eu trop de liberté et voilà le résultat !

Quand je vois certains commentaires, je suis consternée par une telle méchanceté et un tel manque d'empathie.
Est-ce que vous vous rendez compte du mal que vous pouvez faire quand un ami ou famille lit vos commentaires ? Comme si sa disparition n'était pas assez traumatisante pour tous ceux qui le connaissaient ?

Taisez-vous donc, et arrêtez de faire des généralités.

Signaler Répondre

avatar
StephDG le 27/04/2021 à 12:27
Sun 3 en 1 a écrit le 26/04/2021 à 05h15

Le covid a bon dos... Les jeunes d aujourd'hui ont la belle vie malgré le confinement, les cours en distantiel et j'en passe. Ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche et il faut tjrs les plaindre. Du temps de nos grands parents, les jeunes ne poursuivaient pas leur études mais partaient à la guerre !! Ils n'avaient pas la vie devant eux, car ils pouvaient ne jamais revenir... Et ça c est plus triste. Alors, qu'ils prennent consciences qu'eux ont la vie devant eux, et qu'ils se battent pour réussir leurs diplômes, ils ont la chance de revenir chez leurs parents peuvant encore subvenir à leurs besoins. Je suis désolée mais ils ont eu trop de liberté et voilà le résultat !

Votre commentaire est vraiment à vomir, aucune honte de sortir des bêtises pareilles sans le connaître

Signaler Répondre

avatar
Systance le 27/04/2021 à 11:18
Je pense pareil a écrit le 27/04/2021 à 11h01

Je pense comme vous et vous soutient (34 ans)
On a tous était jeune, pauvre, en galère, en déprime pour beaucoup
Ya une dizaine d'année, pas de covid, mais enfermé dans un 10m2, pas d'argent pour sortir en boite ou au pub, pas d'argent pour partir en vacance, donc c'était tout comme le covid sans le covid

Sauf que vous, vous pouviez aller en cours, et voir vos potes.
Vous aviez - ou vous pouviez avoir - une vie sociale.
Eux, non. Rien. Nada.
Ne comparez pas votre situation à la leur.

Signaler Répondre

avatar
Je pense pareil le 27/04/2021 à 11:01
écœurée a écrit le 26/04/2021 à 22h02

Je ne l'ai pas oubliée (comment pouvez-vous savoir mieux que moi ce qu'a été ma jeunesse et si je l'ai oubliée ??) et elle n’est pas si loin (j’ai 41 ans). Je travaille avec des jeunes tous les jours et beaucoup ne sont pas le cliché que vous en faites. Ils ne sont pas non plus tout le temps à se plaindre et à ne penser qu'à faire la fête.
Tous les jeunes ne sont pas étudiants. De nombreux jeunes bossent en ce moment y compris (les étudiants avec le statut salarié) .
À 20 ans, je bossais à l'hôpital et je vivais dans 9m2 j'ai fait une grave dépression et j'ai fini pour cela hospitalisée (avec d'autres jeunes d'ailleurs), j'ai aussi fait la fête et profité comme la plupart mais je n'ai pas passé mon temps dans la plainte perpétuelle, l'égoïsme et la victimisation. Ayant eu des problèmes graves (comme probablement ce pauvre jeune retrouvé pendu), je trouve complètement déplacées les plaintes de certains enfants gâtés. Mais je le répète toute la jeunesse n'est pas comme ça, heureusement pour l'avenir !
Placer les jeunes en éternelles victimes ne leur rend pas service. Je le vois tous les jours.

Je pense comme vous et vous soutient (34 ans)
On a tous était jeune, pauvre, en galère, en déprime pour beaucoup
Ya une dizaine d'année, pas de covid, mais enfermé dans un 10m2, pas d'argent pour sortir en boite ou au pub, pas d'argent pour partir en vacance, donc c'était tout comme le covid sans le covid

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 26/04/2021 à 22:02
Systance a écrit le 26/04/2021 à 16h20

A lire votre commentaire, écoeurée, vous n'avez jamais été jeune... ou alors, vous avez oubliée la liberté qu'on l'on a à cet âge, l'insouciance d'avoir 18 ans, la certitude que le monde est un vaste territoire à explorer, de préférence avec ses amis.
Vous paraissez avoir oublié tout ça pour reprocher aux étudiants d'être bien gâtés...
Imaginez-vous à 20 ans passer vos journées dans votre chambre de 10m2 à subir en visio-conférence vos cours, sans aucun interaction avec quiconque.
Avez-vous travaillé durant vos études ?
Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot...
Je suis presque quinqua et cette situation me désole pour cette jeunesse qui passe à côté d'une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active.
On pourrait débattre sans limite des mesures qui ont été décidées et de leur but.
Mais le seul constat à faire, c'est qu'on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années.
Et pourquoi ?
Ecoeurée, vous avez oublié votre jeunesse, et c'est bien triste...

Je ne l'ai pas oubliée (comment pouvez-vous savoir mieux que moi ce qu'a été ma jeunesse et si je l'ai oubliée ??) et elle n’est pas si loin (j’ai 41 ans). Je travaille avec des jeunes tous les jours et beaucoup ne sont pas le cliché que vous en faites. Ils ne sont pas non plus tout le temps à se plaindre et à ne penser qu'à faire la fête.
Tous les jeunes ne sont pas étudiants. De nombreux jeunes bossent en ce moment y compris (les étudiants avec le statut salarié) .
À 20 ans, je bossais à l'hôpital et je vivais dans 9m2 j'ai fait une grave dépression et j'ai fini pour cela hospitalisée (avec d'autres jeunes d'ailleurs), j'ai aussi fait la fête et profité comme la plupart mais je n'ai pas passé mon temps dans la plainte perpétuelle, l'égoïsme et la victimisation. Ayant eu des problèmes graves (comme probablement ce pauvre jeune retrouvé pendu), je trouve complètement déplacées les plaintes de certains enfants gâtés. Mais je le répète toute la jeunesse n'est pas comme ça, heureusement pour l'avenir !
Placer les jeunes en éternelles victimes ne leur rend pas service. Je le vois tous les jours.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 26/04/2021 à 21:50
Systance a écrit le 26/04/2021 à 16h20

A lire votre commentaire, écoeurée, vous n'avez jamais été jeune... ou alors, vous avez oubliée la liberté qu'on l'on a à cet âge, l'insouciance d'avoir 18 ans, la certitude que le monde est un vaste territoire à explorer, de préférence avec ses amis.
Vous paraissez avoir oublié tout ça pour reprocher aux étudiants d'être bien gâtés...
Imaginez-vous à 20 ans passer vos journées dans votre chambre de 10m2 à subir en visio-conférence vos cours, sans aucun interaction avec quiconque.
Avez-vous travaillé durant vos études ?
Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot...
Je suis presque quinqua et cette situation me désole pour cette jeunesse qui passe à côté d'une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active.
On pourrait débattre sans limite des mesures qui ont été décidées et de leur but.
Mais le seul constat à faire, c'est qu'on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années.
Et pourquoi ?
Ecoeurée, vous avez oublié votre jeunesse, et c'est bien triste...

Je ne l'ai pas oubliée. Je travaille avec des jeunes tous les jours et beaucoup ne sont pas le cliché que vous en faites. Ils ne sont pas tout le temps à se plaindre et à ne penser qu'à faire la fête tout le temps.
Tous les jeunes ne sont pas étudiants. De nombreux jeunes bossent en ce moment y compris en tant qu'étudiant salarié pendant leurs études.
À 20 ans, je bossais à l'hôpital et je vivais dans 9m2 j'ai fait une grave dépression et j'ai fini pour cela hospitalisée (avec d'autres jeunes d'ailleurs), j'ai aussi fait la fête et profité comme la plupart mais je n'ai pas passé mon temps dans la plainte perpétuelle, l'égoïsme et la victimisation. Ayant eu des problèmes importants (comme probablement ce pauvre jeune retrouvé pendu), je trouve complètement déplacé les plaintes de certains enfants gâtés. Mais je le répète toute la jeunesse n'est pas comme ça, heureusement pour l'avenir !
Placer les jeunes en éternelle victime ne leur rend pas service. Je le vois tous les jours.

Signaler Répondre

avatar
écœurée bis le 26/04/2021 à 20:39
Merci a écrit le 26/04/2021 à 16h38

Votre commentaire est très agréable à lire pour les jeunes comme nous

Excusez-moi je me suis trompée de destinataire.

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 26/04/2021 à 20:29
Merci a écrit le 26/04/2021 à 16h38

Votre commentaire est très agréable à lire pour les jeunes comme nous

Je ne l'ai pas oubliée. Je travaille avec des jeunes tous les jours et beaucoup ne sont pas le cliché que vous en faites. Ils ne sont pas tout le temps à se plaindre et à ne penser qu'à faire la fête tout le temps.
Tous les jeunes ne sont pas étudiants. De nombreux jeunes bossent en ce moment y compris en tant qu'étudiant salarié pendant leurs études.
À 20 ans, je bossais à l'hôpital et je vivais dans 9m2 j'ai fait une grave dépression et j'ai fini pour cela hospitalisée (avec d'autres jeunes d'ailleurs), j'ai aussi fait la fête et profité comme la plupart mais je n'ai pas passé mon temps dans la plainte perpétuelle, l'égoïsme et la victimisation. Ayant eu des problèmes importants (comme probablement ce pauvre jeune retrouvé pendu), je trouve complètement déplacé les plaintes de certains enfants gâtés. Mais je le répète toute la jeunesse n'est pas comme ça, heureusement pour l'avenir !

Signaler Répondre

avatar
Ouarda le 26/04/2021 à 17:44
Merci a écrit le 26/04/2021 à 16h38

Votre commentaire est très agréable à lire pour les jeunes comme nous

Je suis entièrement d'accord avec toi nos jeunes vivent une période très difficile j ai 60 ans malheureusement nos jeunes ne connaîtront pas ce que nous avons vaincu a leurs âges il faut les soutenir et non les critiques entant que maman et mamie je suis triste merci pour ton commentaire

Signaler Répondre

avatar
Merci le 26/04/2021 à 16:38
Systance a écrit le 26/04/2021 à 16h20

A lire votre commentaire, écoeurée, vous n'avez jamais été jeune... ou alors, vous avez oubliée la liberté qu'on l'on a à cet âge, l'insouciance d'avoir 18 ans, la certitude que le monde est un vaste territoire à explorer, de préférence avec ses amis.
Vous paraissez avoir oublié tout ça pour reprocher aux étudiants d'être bien gâtés...
Imaginez-vous à 20 ans passer vos journées dans votre chambre de 10m2 à subir en visio-conférence vos cours, sans aucun interaction avec quiconque.
Avez-vous travaillé durant vos études ?
Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot...
Je suis presque quinqua et cette situation me désole pour cette jeunesse qui passe à côté d'une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active.
On pourrait débattre sans limite des mesures qui ont été décidées et de leur but.
Mais le seul constat à faire, c'est qu'on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années.
Et pourquoi ?
Ecoeurée, vous avez oublié votre jeunesse, et c'est bien triste...

Votre commentaire est très agréable à lire pour les jeunes comme nous

Signaler Répondre

avatar
Idiot le 26/04/2021 à 16:36
Un peu de considération pour les vrai pbm a écrit le 26/04/2021 à 16h25

A 15 ans tu connais rien de la vie. Quand tu auras un loyer à payer et un vrai job tu verras les choses différemment, et tu regretteras cette époque ou Maman faisait ton diner, tes courses, ton ménage, ton linge, etc
La vie est dure pour tout le monde. Mais bien plus pour le salarié qui perd son boulot, avec un crédit et des gosses à nourrir

"Gngngn tu connais rien de la vie" un jeune de 15 ans a le droit de dire qu'il souffre non ? Et désolé mais les jeunes de 15 ans aujourd'hui souffrent d'avantage que tous lrs retraités aigris qui commentent sous cet articke. Relativiser le suicide d'un beune de 19 ans...vous n'avez vraiment honte de rien serieux

Signaler Répondre

avatar
Un peu de considération pour les vrai pbm le 26/04/2021 à 16:25
Jules français a écrit le 26/04/2021 à 13h19

Vais te répondre personnellement au nom de tous les jeune puisque moi aussi j'en suis 1 j ai 15 ans ,au moment où j'écris je suis en stage paysagiste ,et je chôme pas je pense pas que je suis comme toi assis dans un fauteuil je suis assis sur un caillou ,donc c est pas moi qui ai la cuillère à la bouche, oui c est vrai la société est plus facile dans le sens du travail , etc ,non j' ai pas fait la guerre et je pense toi non plus ,sa m'écoeure de voir c es gens se retourner contre nous au lieu de nous comprendre surtout que c est pas notre faute,ce jeune il avait peux être des probleme et puis nous les jeune on a nos problème ,on a le covid peux plus voir nos amis , on a le masque etc... Donc tu ne peux pas nous comprendre alors si c'est pour faire des commentaires abruti ,débile ferme la juste ferme la

A 15 ans tu connais rien de la vie. Quand tu auras un loyer à payer et un vrai job tu verras les choses différemment, et tu regretteras cette époque ou Maman faisait ton diner, tes courses, ton ménage, ton linge, etc
La vie est dure pour tout le monde. Mais bien plus pour le salarié qui perd son boulot, avec un crédit et des gosses à nourrir

Signaler Répondre

avatar
Systance le 26/04/2021 à 16:20
écœurée a écrit le 26/04/2021 à 13h47

De quel droit parlez-vous au nom des tous les jeunes !? Ils ne sont heureusement pas tous mal élevés, geignards, grossiers et nombrilistes comme vous. Et il y en a même qui savent écrire !

A lire votre commentaire, écoeurée, vous n'avez jamais été jeune... ou alors, vous avez oubliée la liberté qu'on l'on a à cet âge, l'insouciance d'avoir 18 ans, la certitude que le monde est un vaste territoire à explorer, de préférence avec ses amis.
Vous paraissez avoir oublié tout ça pour reprocher aux étudiants d'être bien gâtés...
Imaginez-vous à 20 ans passer vos journées dans votre chambre de 10m2 à subir en visio-conférence vos cours, sans aucun interaction avec quiconque.
Avez-vous travaillé durant vos études ?
Alors imaginez qu'en plus vous n'ayez plus de quoi subvenir décemment à vos besoins parce que vous n'avez plus de boulot...
Je suis presque quinqua et cette situation me désole pour cette jeunesse qui passe à côté d'une période d'insouciance qui précède l'entrée dans la vie active.
On pourrait débattre sans limite des mesures qui ont été décidées et de leur but.
Mais le seul constat à faire, c'est qu'on leur vole ce qui devrait être leurs plus belles années.
Et pourquoi ?
Ecoeurée, vous avez oublié votre jeunesse, et c'est bien triste...

Signaler Répondre

avatar
écœurée le 26/04/2021 à 13:47
Jules français a écrit le 26/04/2021 à 13h19

Vais te répondre personnellement au nom de tous les jeune puisque moi aussi j'en suis 1 j ai 15 ans ,au moment où j'écris je suis en stage paysagiste ,et je chôme pas je pense pas que je suis comme toi assis dans un fauteuil je suis assis sur un caillou ,donc c est pas moi qui ai la cuillère à la bouche, oui c est vrai la société est plus facile dans le sens du travail , etc ,non j' ai pas fait la guerre et je pense toi non plus ,sa m'écoeure de voir c es gens se retourner contre nous au lieu de nous comprendre surtout que c est pas notre faute,ce jeune il avait peux être des probleme et puis nous les jeune on a nos problème ,on a le covid peux plus voir nos amis , on a le masque etc... Donc tu ne peux pas nous comprendre alors si c'est pour faire des commentaires abruti ,débile ferme la juste ferme la

De quel droit parlez-vous au nom des tous les jeunes !? Ils ne sont heureusement pas tous mal élevés, geignards, grossiers et nombrilistes comme vous. Et il y en a même qui savent écrire !

Signaler Répondre

avatar
Jules français le 26/04/2021 à 13:19
Sun 3 en 1 a écrit le 26/04/2021 à 05h15

Le covid a bon dos... Les jeunes d aujourd'hui ont la belle vie malgré le confinement, les cours en distantiel et j'en passe. Ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche et il faut tjrs les plaindre. Du temps de nos grands parents, les jeunes ne poursuivaient pas leur études mais partaient à la guerre !! Ils n'avaient pas la vie devant eux, car ils pouvaient ne jamais revenir... Et ça c est plus triste. Alors, qu'ils prennent consciences qu'eux ont la vie devant eux, et qu'ils se battent pour réussir leurs diplômes, ils ont la chance de revenir chez leurs parents peuvant encore subvenir à leurs besoins. Je suis désolée mais ils ont eu trop de liberté et voilà le résultat !

Vais te répondre personnellement au nom de tous les jeune puisque moi aussi j'en suis 1 j ai 15 ans ,au moment où j'écris je suis en stage paysagiste ,et je chôme pas je pense pas que je suis comme toi assis dans un fauteuil je suis assis sur un caillou ,donc c est pas moi qui ai la cuillère à la bouche, oui c est vrai la société est plus facile dans le sens du travail , etc ,non j' ai pas fait la guerre et je pense toi non plus ,sa m'écoeure de voir c es gens se retourner contre nous au lieu de nous comprendre surtout que c est pas notre faute,ce jeune il avait peux être des probleme et puis nous les jeune on a nos problème ,on a le covid peux plus voir nos amis , on a le masque etc... Donc tu ne peux pas nous comprendre alors si c'est pour faire des commentaires abruti ,débile ferme la juste ferme la

Signaler Répondre

avatar
Unavis42 le 26/04/2021 à 09:11
Tant qu'à faire a écrit le 25/04/2021 à 21h32

Tu pouvais mettre les étudiants en 4e du coup, puisque tes points de suspensions montrent bien que tu n'avais rien à dire. Ce manque d'empathie serieux, ça m'écoeure

4eme les gens avec comorbidités qui vivent dans la crainte de choper le covid et d'y passer
5eme je mettrai les pauvres gosses qui sont obligés d'aller à l'école avec un masque toute la journée, au moins les étudiants peuvent télé-étudier en pyjama
6eme les salariés qui bossent toute la journée, et le soir ne peuvent pas sortir boire un coup ou s'aérer après une dure journée de boulot
7eme les bébés qui ne voient pas le visage de leurs parents, les sourires, etc. Ainsi que les jeunes enfants qui seront marqués à vie
8eme les étudiants

Signaler Répondre

avatar
Manno le 26/04/2021 à 08:33
Wab a écrit le 26/04/2021 à 05h01

Pourquoi quitter ce pays, vous vous plaignez sans arrêt alors que la France est une aubaine par rapport à d'autres pays. Allez voir ailleurs ce qu'il s'y passe et nous en rediscuterons. Le malaise est autre part.

Vous êtes allés voyager dan d'autres pays pendent ce crise, .
En France c'est beaucoup plus dure, psychologiquement, dépression total, sans liberté.

Signaler Répondre

avatar
tweety69003@gmail.com le 26/04/2021 à 07:18
Jean-Kevin a écrit le 26/04/2021 à 06h38

Peuvent, du verbe peuvoir

Vous ne savez même pas la cause de la mort pour ce malheureux jeune homme et vous venez faire un discours ridiculement méchant, arriéré et sans fondement !!!!! Les gens haineux et dénués de compassion comme vous me dégoûte !! Ne vous mettez pas à la place des jeunes et des gens qui souffrent, vous n'êtes pas eux !!!!!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 26/04/2021 à 06:58
Jean-Kevin a écrit le 26/04/2021 à 06h38

Peuvent, du verbe peuvoir

non du verbe POUVOIR

Signaler Répondre

avatar
kikou le 26/04/2021 à 06:42
PepperZ a écrit le 26/04/2021 à 02h41

Ça se voit plus où moin facilement par la police scientifique ça. Les traces de pendaison ne sont pas les mêmes selon les cas.

Je sais cela .... c'est tout ce qu'il manque dans cette information ! De ce fait on ne sait qu'une chose, que ce jeune a été retrouvé pendu, de gré ou de force. Est-ce un suicide, un meurtre ou un assassinat ?

Signaler Répondre

avatar
Jean-Kevin le 26/04/2021 à 06:38
Sun 3 en 1 a écrit le 26/04/2021 à 05h15

Le covid a bon dos... Les jeunes d aujourd'hui ont la belle vie malgré le confinement, les cours en distantiel et j'en passe. Ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche et il faut tjrs les plaindre. Du temps de nos grands parents, les jeunes ne poursuivaient pas leur études mais partaient à la guerre !! Ils n'avaient pas la vie devant eux, car ils pouvaient ne jamais revenir... Et ça c est plus triste. Alors, qu'ils prennent consciences qu'eux ont la vie devant eux, et qu'ils se battent pour réussir leurs diplômes, ils ont la chance de revenir chez leurs parents peuvant encore subvenir à leurs besoins. Je suis désolée mais ils ont eu trop de liberté et voilà le résultat !

Peuvent, du verbe peuvoir

Signaler Répondre

avatar
Jo le 26/04/2021 à 06:31

Quand je lis les commentaires j'en déduit que beaucoup de personnes sont à l'affût de toute information pour pouvoir se divertir mais n'ont aucune empathie pour la personne en question et aucun respect pour ses proches

RIP jeune homme et sincères condoléances à sa famille

Signaler Répondre

avatar
Sun 3 en 1 le 26/04/2021 à 05:15
Ludo mkenzo a écrit le 25/04/2021 à 12h25

Bonjour oui il caché les chiffres sur les suicides des jeunes depuis le premier confinement c'est compliqué le nombre a doublé je travail pour une pompe funèbre et on le voit de plus en plus .

Le covid a bon dos... Les jeunes d aujourd'hui ont la belle vie malgré le confinement, les cours en distantiel et j'en passe. Ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche et il faut tjrs les plaindre. Du temps de nos grands parents, les jeunes ne poursuivaient pas leur études mais partaient à la guerre !! Ils n'avaient pas la vie devant eux, car ils pouvaient ne jamais revenir... Et ça c est plus triste. Alors, qu'ils prennent consciences qu'eux ont la vie devant eux, et qu'ils se battent pour réussir leurs diplômes, ils ont la chance de revenir chez leurs parents peuvant encore subvenir à leurs besoins. Je suis désolée mais ils ont eu trop de liberté et voilà le résultat !

Signaler Répondre

avatar
Wab le 26/04/2021 à 05:01
Jeunesse en péril a écrit le 25/04/2021 à 18h59

Quand ont lève les Espoirs aux jeunes , que leur restent ils ? Partir et quitter ce pays pour les plus courageux où vivre à genoux ou mourir pour les plus faibles et les plus fragiles.

Pourquoi quitter ce pays, vous vous plaignez sans arrêt alors que la France est une aubaine par rapport à d'autres pays. Allez voir ailleurs ce qu'il s'y passe et nous en rediscuterons. Le malaise est autre part.

Signaler Répondre

avatar
PepperZ le 26/04/2021 à 02:41
kikou a écrit le 25/04/2021 à 20h16

Le fait principal est de savoir si ce jeune homme s'est pendu, ou on la fait se pendre, ou si il a été pendu pour cacher un meurtre. Je souhaite tout le courage à sa famille pour soutenir ce deuil.

Ça se voit plus où moin facilement par la police scientifique ça. Les traces de pendaison ne sont pas les mêmes selon les cas.

Signaler Répondre

avatar
VILD le 26/04/2021 à 01:43

Ma soeur nous a quitté de la même façon il y a maintenant plus de 4 ans. On ne savait soit disant pas pourquoi. Conclusion sans aucune enquête ; suicide. Nous ne saurons jamais quel fut ce moment qui a tout fait basculer. J apprends régulièrement des choses sur ce que fut sa vie et toutes les saloperies, qu' on m a caché. Je n accepte pas son geste mais je le comprends, je ne pardonne pas et ne pardonnerai jamais à tous ceux qui n ont pas su l aimer et la protéger. Et je leur souhaite tout le mal qu ils lui ont fait et qu il nous ont fait. Le suicide c est le geste désespère de quelqu un qui se sent acculer au point de ne plus trouver d autre issue que le passage à l acte (et on ne peut pas revenir en arrière même avec tous les "Si " du monde !)
Toutes mes pensées à ceux qui aimaient sincèrement ce jeune homme. Pour lui qu' il aille en paix. Et à celui qui l a découvert courage, vraiment.

Signaler Répondre

avatar
résurgences le 26/04/2021 à 01:18
Un avis42 a écrit le 25/04/2021 à 20h47

1ere victime du covid sont les morts du covid
2eme les personnes passant par la réa et subissant des dommages à vie
3eme les gens qui perdent leurs boulots ou ferment boutique
4eme ...
Xeme les étudiants

.... Ne pas oublier tous les gens qui comprennent bien que derrière ce virus, de tous autres enjeux apparaissent de plus en plus en plus prégnants et vont rendre la vie très, très difficile..

Signaler Répondre

avatar
Dwsfts le 26/04/2021 à 00:52

Repose en paix Clément.. tu nous manqueras

Signaler Répondre

avatar
Tant qu'à faire le 25/04/2021 à 21:32
Un avis42 a écrit le 25/04/2021 à 20h47

1ere victime du covid sont les morts du covid
2eme les personnes passant par la réa et subissant des dommages à vie
3eme les gens qui perdent leurs boulots ou ferment boutique
4eme ...
Xeme les étudiants

Tu pouvais mettre les étudiants en 4e du coup, puisque tes points de suspensions montrent bien que tu n'avais rien à dire. Ce manque d'empathie serieux, ça m'écoeure

Signaler Répondre

avatar
Un avis42 le 25/04/2021 à 20:47
BJP 42 a écrit le 25/04/2021 à 14h12

Tout à fait d'accord...une jeunesse notamment étudiante désespérée !...première victime du Covid !

1ere victime du covid sont les morts du covid
2eme les personnes passant par la réa et subissant des dommages à vie
3eme les gens qui perdent leurs boulots ou ferment boutique
4eme ...
Xeme les étudiants

Signaler Répondre

avatar
Adbdul le 25/04/2021 à 20:42
Bescherelle a écrit le 25/04/2021 à 19h32

Mais pourquoi tant de fautes d'orthographe ? Encore la faute des réseaux sociaux.

Mdr, bescherelle ? Lui est mort , mais depuis longtemps. Bonne lecture .

Signaler Répondre

avatar
Elboy69100 le 25/04/2021 à 20:41

Repose en paix mon frère. Ouvrez svp donnez nous de l'espoir ces jeunes sont pas préparer comme vous l'avez annoncé

Signaler Répondre

avatar
kikou le 25/04/2021 à 20:16

Le fait principal est de savoir si ce jeune homme s'est pendu, ou on la fait se pendre, ou si il a été pendu pour cacher un meurtre. Je souhaite tout le courage à sa famille pour soutenir ce deuil.

Signaler Répondre

avatar
Boscuit le 25/04/2021 à 20:14

Les théories de ceux qui en savent tjrs plus que les autres, taisez vous, vous aurez l air moins idiots !

Signaler Répondre

avatar
Hein le 25/04/2021 à 19:53
Joe Nad a écrit le 25/04/2021 à 18h05

Mes pourquoi c'est il pendu ?. Encore la faute au réseau sociaux

Quel rapport avec les réseaux sociaux ?

Signaler Répondre

avatar
Litana le 25/04/2021 à 19:41
Chouki a écrit le 25/04/2021 à 14h40

A 19 ans tous les jeunes ne sont pas etudiants. Mon fils a cet âge là avait deja son bts et travaillait.,comme bon nombre de jeunes.

Euh!!! La faute au Covid il a bon dos le virus faudrait quelques fois savoir se remettre en question et ne pas dire n'importe quoi ...
Harcèlement, drogue, déception amoureuse tout est probable donc réfléchissez avant d'écrire n'importe quoi.....

Signaler Répondre

avatar
Bescherelle le 25/04/2021 à 19:32
Joe Nad a écrit le 25/04/2021 à 18h05

Mes pourquoi c'est il pendu ?. Encore la faute au réseau sociaux

Mais pourquoi tant de fautes d'orthographe ? Encore la faute des réseaux sociaux.

Signaler Répondre

avatar
Jeunesse en péril le 25/04/2021 à 18:59
Joe Nad a écrit le 25/04/2021 à 18h05

Mes pourquoi c'est il pendu ?. Encore la faute au réseau sociaux

Quand ont lève les Espoirs aux jeunes , que leur restent ils ? Partir et quitter ce pays pour les plus courageux où vivre à genoux ou mourir pour les plus faibles et les plus fragiles.

Signaler Répondre

avatar
Joe Nad le 25/04/2021 à 18:05

Mes pourquoi c'est il pendu ?. Encore la faute au réseau sociaux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.