Grève très suivie à la cité scolaire internationale

Sept professeurs sur dix n’ont pas assuré leurs cours lundi dans cet établissement du 7e arrondissement. Les enseignants grévistes réclament le départ du proviseur. Depuis deux ans, ils dénoncent le sureffectif et "de nombreux dysfonctionnements dans l’établissement" et notamment des problèmes d’organisation et de communication.
Les parents d’élèves soutiennent le mouvement de grève entamé vendredi. Ils organiseront une assemblée générale mercredi.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
drchrp le 09/09/2009 à 08:33

Il est scandaleux de constater qu'après une trève estivale de 2 mois , 3 mois pour certains élèves, l'éducation nationale se permet de fournir une école hors d'état de fonctionner. Les parents d'élèves, citoyens et payeurs d'impôt sont excédés par la négligence avec laquelle l'enseignement est organisé. Les parents délèves estiment que les professeurs doivent faire cours dès l'établissement d'un plan des services. Les parents estiment que les professeurs doivent régler leur différend avec le proviseur après avoir fait fonctionner l'école. Les élèves n'ont pas à payer les problèmes relationnels entre enseignants et administration. L'administration se doit de s'assurer que les cours soient faits.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.