Près de Lyon : à l’année prochaine pour la démolition totale de l’UC1 Bron-Parilly

Près de Lyon : à l’année prochaine pour la démolition totale de l’UC1 Bron-Parilly
DR Studiofly

C’est une barre historique de Bron.

Et sa démolition programmée va nécessiter près de deux ans pour l’organiser.
Ce vendredi matin, l’opération visant à détruire l’UC1 Bron-Parilly a été présentée aux journalistes. Le bâtiment de 230 mètres de long et haut de 14 étages, situé en bordure du boulevard périphérique, accueillait près de 300 ménages qui ont été relogés par Lyon Métropole Habitat.

Historiquement, l’UC1 avait été bâti en 1959 pour proposer l’un des plus grands ensembles de France, avec la vocation d’éradiquer les bidonvilles de l’agglomération lyonnaise.

Outre sa proximité avec l’axe routier, la barre UC1 coche toutes les cases d’un chantier difficile. A commencer par l’amiante, qui nécessitera de débuter par une étape de désamiantage, avant de pouvoir penser à sa destruction sélective, sa démolition mécanique par écrêtage puis grignotage et enfin le remblaiement de la zone.

Ce n’est qu’à l’été 2022 que l’UC1 aura été démoli si le chantier reste dans les temps. Un « tapis suspendu » de la hauteur du bâtiment sera hissé pour protéger la barre des regards, notamment ceux des automobilistes distraits sur le périphérique. Cela doit permettre aussi de limiter la dispersion de poussières.

Le coût global de la démolition de l’UC1 est estimé à 10,5 millions d’euros. Près de la moitié de cette somme sera destinée au désamiantage (4,14 millions). La Métropole de Lyon prendra en charge 10% du coût, tandis que l’Agence nationale de renouvellement urbain (ANRU) subventionnera le projet à 67%.

Tags :

UC1

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bron uc le 08/05/2021 à 21:15

En 1970, j'étais bien content de découvrir une salle de bain, l'eau chaude, les WC et le chauffage. On a souvent tendance à se rappeler des bons souvenirs...
Dans les années 80, le quartier s'est progressivement dégradé, certains commerces ont fermé (boulangerie, boucherie...), la délinquance a augmenté.
Souhaitons que cela n'empire pas.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 02/05/2021 à 19:32

Ben, ceux qui se plaignent de leurs logements sociaux, ils peuvent aussi faire ce qu'il faut pour se loger ailleurs .....

Et bizarrement, les vrais destinataires de ces logements, ceux qui sont dans une situation sociale subit (à l'opposée de ceux qui l'acceptent par ce que c'est trop dure de faire ce qu'il faut pour s'en sortir), et bien ne s'en plaignent pas !

Signaler Répondre

avatar
Et une fois.... le 02/05/2021 à 18:44

Et une fois que l'on aura tout démoli et reconstruit, on trouvera quelles excuses à la violence ?

Bel exemple de la duchère.....

Signaler Répondre

avatar
L’ avenir le 02/05/2021 à 13:50
Julius a écrit le 01/05/2021 à 13h32

Ce genre de démolition amène beaucoup d émotions font remonter à la surface beaucoup de souvenirs les sentiments se partage entre le beau de la vie le moche de la vision parfois un pari sur l avenir mais souhaitons pour ce quartier que cela ne se passes pas comme à la duchere ou le beau des nouveaux bâtiments à remplacer la laideur d antan mais où la générosité des coeurs à été remplacé par la laideur des ames

C’est beau ce que vous dites…

Signaler Répondre

avatar
Julius le 01/05/2021 à 13:32

Ce genre de démolition amène beaucoup d émotions font remonter à la surface beaucoup de souvenirs les sentiments se partage entre le beau de la vie le moche de la vision parfois un pari sur l avenir mais souhaitons pour ce quartier que cela ne se passes pas comme à la duchere ou le beau des nouveaux bâtiments à remplacer la laideur d antan mais où la générosité des coeurs à été remplacé par la laideur des ames

Signaler Répondre

avatar
SHU-SHEN le 01/05/2021 à 12:47
Dacidddoo a écrit le 01/05/2021 à 12h32

Parfois le laid est beau !
Ça ferai une belle photo pour yellow corner
Entre fascination et dégoût
Le pire est l’environnement pas la barre
Si elle était signé Le corbusier, on n’aurait pas le même regard

vous avez tout compris et écrit !

Signaler Répondre

avatar
Dacidddoo le 01/05/2021 à 12:32

Parfois le laid est beau !
Ça ferai une belle photo pour yellow corner
Entre fascination et dégoût
Le pire est l’environnement pas la barre
Si elle était signé Le corbusier, on n’aurait pas le même regard

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 01/05/2021 à 09:25
Kdjam a écrit le 30/04/2021 à 19h20

Bonjour.. Mme Mr..
Une histoire à toujours une fin..
J ai grandi dans cette immeuble riches en émotions et souvenirs nous étions une grande famille et multiples cultures et religions et de tout les horizon géographique. D échanges et de fraternité de respect à nos parents et voisins et ces magasins et boulangerie, boucherie, pharmacie, casino, coiffeur, ect... et se terrain de foot dont nous avions. Et le grand marché à nous.. . la maison blanche ex :batem et mariage.. Ect... J ai un album mémorisé dans ma mémoire que je n oublierai jamais.. 1975. 1990..et une pensées à ceux qui nous ont quittées.. Les anciens. Que dieu les préserves... Il a fait sont temps... Les anciens me reconnaîtrons....

Très bien dit.....Tes souvenirs du passé resteront à jamais dans ton coeur !

Signaler Répondre

avatar
La corse le 30/04/2021 à 21:04

Moi je suis arrivee a L UC7 en 1958
Et partie en 1970
C est bien triste toute notre jeunesse s en va
L UC1 j avais beaucoup de souvenirs avec mes
Copines

Signaler Répondre

avatar
Kdjam le 30/04/2021 à 19:20

Bonjour.. Mme Mr..
Une histoire à toujours une fin..
J ai grandi dans cette immeuble riches en émotions et souvenirs nous étions une grande famille et multiples cultures et religions et de tout les horizon géographique. D échanges et de fraternité de respect à nos parents et voisins et ces magasins et boulangerie, boucherie, pharmacie, casino, coiffeur, ect... et se terrain de foot dont nous avions. Et le grand marché à nous.. . la maison blanche ex :batem et mariage.. Ect... J ai un album mémorisé dans ma mémoire que je n oublierai jamais.. 1975. 1990..et une pensées à ceux qui nous ont quittées.. Les anciens. Que dieu les préserves... Il a fait sont temps... Les anciens me reconnaîtrons....

Signaler Répondre

avatar
Gregg le 30/04/2021 à 18:15

J y ai grandi jusqu à mes 11 ans.c était dans les années 80. Le quartier s est dégradé jusqu à devenir insalubre et les commerces ont fuit une population qui préférait dégrader plutôt que conserver. Une bonne nouvelle que cette horreur disparaisse enfin.

Signaler Répondre

avatar
ideali69 le 30/04/2021 à 16:55

J'ai toujours été fasciné par ces grandes barres. Un sentiment mélangé entre dégoût visuel et curiosité de le visiter...

Ce genre de barres doivent être fascinantes, le dernier étage doit avoir une vue à 360 degrés sur toute la région de Lyon.
Je ne serais pas étonné que les appartements soient également bien plus grands et mieux pensés que maintenant (avec leur salon + kitchenette de 18 m2 où le canapé côtoie le frigo, et la salle de bain de 20 m2)

Cela dit, c'était une vraie verrue visuelle...

Signaler Répondre

avatar
MAURICE 69004 le 30/04/2021 à 15:38

A l'époque certains étaient bien content d'avoir un logement a cet endroit, jeune Marié sans logement , j'ai été voir un Amis habitant ce lieu , moi et ma Femme nous aurions été content de vivre a cet endroit ...

Signaler Répondre

avatar
A lyon le 30/04/2021 à 15:08
De Lyon a écrit le 30/04/2021 à 14h39

Atrocement laide, du béton brut, inhumaine. Bon débarras.
Il faut maintenant 2 ans pour détruire ce genre de barre, entre autres à cause du désamiantage. Dans les années 80 il n'avait fallu que quelques mois pour abattre plusieurs tours aux Minguettes.
Allez... qui a raflé le marché? Cardem, comme d'hab?

C'est peut être la sociéte de désamiantage de Monsieur Bruno Bernard.!

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 30/04/2021 à 15:06

Une horreur en moins, c'est toujours ça !

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 30/04/2021 à 14:39

Atrocement laide, du béton brut, inhumaine. Bon débarras.
Il faut maintenant 2 ans pour détruire ce genre de barre, entre autres à cause du désamiantage. Dans les années 80 il n'avait fallu que quelques mois pour abattre plusieurs tours aux Minguettes.
Allez... qui a raflé le marché? Cardem, comme d'hab?

Signaler Répondre

avatar
Kesskidi le 30/04/2021 à 13:54

Cet immeuble a été construit à une époque passée pour répondre à des besoins du passé. Souvent lors de la démolition de ces grands ensembles comme les tours des Minguettes, on voit des famille verser leur larme en regrettant le bon temps où ils existait un "art" du vivre ensemble.
Peut-on se poser la question de savoir si l'urbanisme de l'époque est le seul responsable des maux actuels dans ces ensembles ? L'évolution de la société apporte peut-être malheureusement son lot de problèmes qui perdurent dans les ensembles financés par la loi SRU et la politique de la ville.

Signaler Répondre

avatar
Au turbin le 30/04/2021 à 13:43

Voici un spot idéal pour les amateurs de mortiers et rodéo. Le bagne pour jeunes délinquants . A lieu d'un rappel à la loi nous vous offrons un stage gratuit de réhabilitation en démolition . Equiper de pioches, pelles, marteaux et burins vous allez devoir détruire cet horreur semi-corbusienne . Bienvenue dans votre centre de punition. Quitte à économiser utilisons les forces vive de la nation !

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 30/04/2021 à 13:32

C'est pas trop tôt qu'on nous débarrasse de cette horreur qui nous fait honte à l entree de la ville. Pourquoi avoir si longtemps attendu.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.