Lyon : la dissolution de Génération identitaire confirmée par le Conseil d’Etat

Lyon : la dissolution de Génération identitaire confirmée par le Conseil d’Etat
Photo d'illustration - LyonMag

L’organisation d’ultra-droite, dont le siège est basé à Lyon, avait déposé un recours suite à la décision du gouvernement.

"La dissolution de Génération identitaire est proportionnée à la gravité des risques pour l’ordre public et la sécurité publique résultant des activités de l’association", a fait savoir ce lundi soir le Conseil d’Etat.  "Cette association, sous couvert de contribuer, selon ses dires, au débat public sur l’immigration et de lutte contre le terrorisme islamiste, propage, depuis plusieurs années, des idées (…) tendant à justifier ou encourager la discrimination, la haine ou la violence envers les étrangers et la religion musulmane", a-t-il également estimé.

Génération identitaire avait contesté en fin de semaine dernière sa dissolution décrétée en mars dernier par le gouvernement pour "incitation à la discrimination, à la haine et à la violence".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yo le 04/05/2021 à 17:26

Nous voila sauvé de la délinquance !

LOL

Signaler Répondre

avatar
VnL le 04/05/2021 à 13:05
bbange a écrit le 04/05/2021 à 11h00

Excellent, tous les racistes et fachos en PLS lol

Ça empêchera pas de voter !

Signaler Répondre

avatar
Vrai le 04/05/2021 à 12:27
Priorité a écrit le 04/05/2021 à 09h34

Le gouvernement c'est comme nos policiers, il préfère verbaliser le conducteur qui dépasse de 5 km la limite autorisé plutôt que d'arrêter le délinquant qui en plus de faire du trafic sous son nez roule à 150km là où c'est limité à 50 et en faisant un "nique la police" au passage.

Bon en vérité dans le cas que je décris c'est aussi le gouvernement car c'est lui qui empêche les policiers de faire autrement.

Parce que génération identitaire,dépasse la limitation de 5km/h???

Signaler Répondre

avatar
bbange le 04/05/2021 à 11:00

Excellent, tous les racistes et fachos en PLS lol

Signaler Répondre

avatar
Priorité le 04/05/2021 à 09:34

Le gouvernement c'est comme nos policiers, il préfère verbaliser le conducteur qui dépasse de 5 km la limite autorisé plutôt que d'arrêter le délinquant qui en plus de faire du trafic sous son nez roule à 150km là où c'est limité à 50 et en faisant un "nique la police" au passage.

Bon en vérité dans le cas que je décris c'est aussi le gouvernement car c'est lui qui empêche les policiers de faire autrement.

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 04/05/2021 à 09:30

encore une fois justice à Deux vitesse ,il est vrai que parmi eux il y à des Généraux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
sniper132 le 04/05/2021 à 08:58

Effectivement, fermer génération identitaire était vraiment urgent, après tout les attentas qu'ils ont commis sur le sol français. En fait, non c'est pas eux ! Par contre milli gorus, et tous les autres groupuscules islamique radicaux on les dissout pas . C'est ça la France un vrai pays islamophobes

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 04/05/2021 à 08:37

Parfait, au suivant

Signaler Répondre

avatar
FOPALEDIRE le 04/05/2021 à 08:28
A quand la fermeture administrative de leur siège ? a écrit le 04/05/2021 à 08h19

"L’organisation d’ultra-droite, dont le siège est basé à Lyon, avait déposé un recours"
Il faut être précis: le siège est basé a La Traboule, montée du Change..
Siège que la Mairie et la préfecture refusent de fermer alors que la Montée du change sert régulièrement de base de départ a des groupes violents d' extreme droite armés.

Ok mais c'est quand même pas eux qui ont tout cassé le 1er mai... et qui nous empoisonnent la vie!

Signaler Répondre

avatar
A quand la fermeture administrative de leur siège ? le 04/05/2021 à 08:19

"L’organisation d’ultra-droite, dont le siège est basé à Lyon, avait déposé un recours"
Il faut être précis: le siège est basé a La Traboule, montée du Change..
Siège que la Mairie et la préfecture refusent de fermer alors que la Montée du change sert régulièrement de base de départ a des groupes violents d' extreme droite armés.

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 04/05/2021 à 07:59

La disolution c'est très bien , mais elle ne doit pas se faire en sens unique , il faudrait aussi tourner la tête vers la gauche , et ses extrèmes ...

Signaler Répondre

avatar
corvetteC8R le 04/05/2021 à 07:42

et pour quand la dissolution de l'ultra gauche? de l'islamisme politique?

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 04/05/2021 à 07:39
Merci Gérald a écrit le 04/05/2021 à 07h02

Me voilà rassuré, leurs banderoles étaient une grave menace pour la république.

La République .....lol mdr .....

Signaler Répondre

avatar
Merci Gérald le 04/05/2021 à 07:02

Me voilà rassuré, leurs banderoles étaient une grave menace pour la république.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 04/05/2021 à 06:57

Bien, mais que le gouvernement continue avec les autres extrémistes religieux...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.