Pass sanitaire : ce qui change à Lyon et en France ce 9 août

Pass sanitaire : ce qui change à Lyon et en France ce 9 août
Le centre commercial de La Part-Dieu n'est que très peu concerné par le pass sanitaire - LyonMag

C’est ce lundi qu’entre en vigueur l’extension du pass sanitaire, à Lyon et dans toute la France.

Après son approbation jeudi dernier par le Conseil constitutionnel, cette nouvelle loi risque de bouleverser le quotidien de beaucoup de citoyens. Alors que le gouvernement promet "une semaine de rodage" jusqu’à dimanche prochain et que des modifications pourraient être observées d’ici là, LyonMag vous propose de faire le tour des changements notoires.

Comment obtenir le pass sanitaire ?

Tout d’abord, les conditions d’obtention du pass sanitaire. La méthode la plus recommandée reste la vaccination. Il faut présenter un schéma vaccinal complet pour obtenir un sésame définitif. Ce dernier est délivré sept jours après la 2e injection de Pfizer, d’AstraZeneca ou de Moderna. Pour les personnes préférant le sérum de Johnson & Johnson à dose unique, il faudra patienter 28 jours après la piqure. Ceux ayant déjà contracté le Covid pourront obtenir le pass une semaine après leur unique injection. Pour rappel, toutes les personnes vaccinées peuvent récupérer leur "QR code" sur le site de l’Assurance Maladie.

Autre solution pour être en règle, effectuer un test PCR ou antigénique. En cas de résultat négatif, un certificat valable 72h sera remis au patient. Il pourra ensuite le rentrer dans son application TousAntiCovid.

Dernier cas de figure : une preuve de rétablissement du Covid datant de plus de 11 jours et de moins de six mois. Un test positif daté peut servir de preuve.

À noter que le port du masque ne sera plus obligatoire dans tous les lieux concernés par le pass sanitaire.

Dans les bars et les restaurants 

Le passeport est requis pour entrer dans les bars et les restaurants de Lyon, aussi bien à l’intérieur qu’en terrasse. Cela ne concerne pas les points de restauration à emporter ou les cuisines collectives. À noter également une exception pour les restaurants routiers qui ne le demanderont pas aux conducteurs de camion possédant une carte professionnelle.

Dans les commerces et les zones de shopping

Grands changements également pour les commerçants. Si le pass sanitaire ne concerne pas les petites enseignes de proximité (supérettes, tabacs, boulangerie,…), c’est une tout autre histoire pour les centres commerciaux et les grandes surfaces. Un amendement gouvernemental donne la possibilité aux préfets d’imposer ou non le pass sanitaire à certaines zones d’achat de plus de 20 000 m2. Les consignes de Pascal Mailhos, préfet du Rhône, sont pour le moment plutôt souples.

Par exemple, il ne sera pas exigé aux différentes entrées du centre de La Part-Dieu. Cependant, les restaurants, les salles de sport et les cinémas qui s’y trouvent appliquent bien les restrictions d’accès. Les consignes de la préfecture pourraient évoluer en fonction de l’avancée de l’épidémie dans le Rhône.

Dans les lieux de culture et d’activité

Depuis le 21 juillet, les Lyonnais sont habitués à présenter leur "QR code" au moment de pénétrer dans les musées, les cinémas, les festivals, les salles de concert, les discothèques ou tous les autres lieux de loisir. La jauge limite des 50 personnes est désormais supprimée et la présentation du pass devient donc systématique. Cette règle s’applique également aux salles des fêtes louée et aux espaces collectifs des hôtels. Les cérémonies religieuses échappent aux restrictions. 

Dans les hôpitaux et établissements médicaux

C’est un point qui avait fait grincer beaucoup de dents. Le pass sanitaire sera bel et bien demandé aux visiteurs des hôpitaux privés et publics et des maisons de retraite. Il en va de même pour les patients ayant des soins programmés. Les services d’urgence restent ouverts à tous.

Dans les transports

Les passagers des transports "longue distance" (TGV, avions, Intercités, cars) devront eux aussi posséder le sésame. Pas de changement en revanche pour les métros, trams, bus, funiculaires et TER.

Concernant les travailleurs, les lignes sont encore un peu flous. Les employés des entreprises recevant du public ont jusqu’au 30 août pour présenter un schéma vaccinal complet, au risque de se voir suspendu sans indemnité. Les soignants ont quant à eux jusqu’au 15 septembre. 

Des sanctions alourdies 

Le gouvernement a prévu de lourdes sanctions pour accompagner toutes ces mesures visant à encourager la population à se faire vacciner. Les fraudeurs usant du pass sanitaire d’un tiers commettent désormais un délit passible d’une amende de 750 euros, forfaitisée à 135 euros. En cas de récidive, la contravention passera à 1500 euros, puis à 3750 euros et six mois d’emprisonnement si le suspect est pris pour la 3e fois en un mois. Les employeurs d’entreprises accueillant du public qui ne feraient pas appliquer le pass sanitaire à leurs salariés le 30 août s’exposent à des amendes allant de 1000 à 45 000 euros en fonction de la taille de l’entreprise.

0-50 sur 59 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cluster le 07/09/2021 à 00:37

La Gironde semble alléger certaines restrictions, pourtant au début ses vacances ce fut de grands clusters qui ont fait une sorte de colliers, des Landes en passant par les Pyrénées d'où ce président est originaire, à Bregançon au sud de la France... Mais aussi à Tokyo où le président est allé aux J.O. à la Polynésie, la poussée virale a fleurie tel semée par le petit poussé...

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 27/08/2021 à 07:42

Faites vous le tatouer sur le bras...et on en parle plus....Ils vont bien nous pondre un détecteur de QR code à distance....et puis un petit péage dans la foulée ,ça serait pas mal....

Signaler Répondre

avatar
ludo695 le 13/08/2021 à 14:58
ludo695 a écrit le 09/08/2021 à 10h25

Rappelons que c'est pas un vaccin, même vacciné, on peut avoir et transmettre la covid, le vacciné l'aura moins grave, quoi que certains l'ont eu et sont allés en réa, et il serai intéressant de savoir qui possède des actions des différents laboratoires,
Et l'assemblée nationale par la voix de son président, demande la non application du passeport en disant que c'est anticonstitutionnel, faite ce que je dis mais pas ce que je fais,

Le vaccin Pfizer va passer de 15,5€ à 19,5€ et le Moderna de 19€ à 21,5€. Soit une hausse respective de près de 26% et 13%.

L'information a été révélée dimanche par le quotidien britannique Financial Times, qui a consulté le contrat conclu avec l'UE, et confirmée lundi par le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, donc ils sont loin d'être gratuit, et oublions pas que grâce au covid, le Monde sur 1 an, compte 9 nouveaux milliardaire,

Signaler Répondre

avatar
ludo695 le 13/08/2021 à 11:37
untel69 a écrit le 09/08/2021 à 10h23

Non il n'est pas "gratuit"... On paye plein tarif..

Et si un vacciné transmet le covid à des non vaccinés, qui est fautif celui qui prends toutes les précautions même si il n'est pas vacciné ou celui pensant qu'il est vacciné se permet des libertés (pas de masque et pas de gel hydroalcoolique), car l'erreur de la majorité des vaccinés est de penser qu'ils sont immunisés, alors que "Non",car le vaccin en est pas un et faire l'amalgame avec les vaccins de type polio, tétanisée et autres est une hérésie,

Signaler Répondre

avatar
ludo695 le 13/08/2021 à 11:27
shu shen a écrit le 12/08/2021 à 12h08

Pour répondre à tous les antivax...Aujourd'hui les tests et les vaccins sont et resteront gratuits. Mais il faudrait : la vaccination non obligatoire mais recommandée, car après un délais de 2 mois disons le 01 novembre 2021, TOUS les soins et hospitalisations seront à la charge des non vaccinés, avec ticket modérateur ! C'est à dire qu'ils devront payer leur part de soins et chambre et ensuite faire le nécessaire pour se faire rembourser par leur mutuelle. et apprécier le reste à charge !
On fait comme ça ?

Et pourquoi pas créer des camps tant que vous y êtes, et continuons dans la bêtise, on fait de même pour les fumeurs, ceux qui boivent même juste un peu d'alcool,

Signaler Répondre

avatar
shu shen le 12/08/2021 à 12:08
pode a écrit le 10/08/2021 à 23h14

comme pour toutes les autres vaccinations obligatoires, non ?!

Pour répondre à tous les antivax...Aujourd'hui les tests et les vaccins sont et resteront gratuits. Mais il faudrait : la vaccination non obligatoire mais recommandée, car après un délais de 2 mois disons le 01 novembre 2021, TOUS les soins et hospitalisations seront à la charge des non vaccinés, avec ticket modérateur ! C'est à dire qu'ils devront payer leur part de soins et chambre et ensuite faire le nécessaire pour se faire rembourser par leur mutuelle. et apprécier le reste à charge !
On fait comme ça ?

Signaler Répondre

avatar
Jitou69 le 11/08/2021 à 05:31

J'ai hâte que l'on fasse payer les tests PCR il y en a marre de financer ces bobos nuisibles épris de liberté.

Signaler Répondre

avatar
VACANCES VACCIN le 11/08/2021 à 00:23
ttKC69 a écrit le 09/08/2021 à 12h59

Macron a prévenu le 13 Juillet que le pass-sanitaire serait obligatoire alors que jusque là il disait exactement le contraire.
Donc il nous a bien pris par surprise!

Il s'est écoulé moins de 4 semaines depuis cette date, alors que le parcours vaccinal nécessitait à l'époque 6 semaines : 2 semaines pour avoir un rendez-vous + 3 semaines entre les 2 injections + une semaine d'attente après la seconde injection.

Donc ceux qui n'étaient pas vaccinés au moment de l'annonce ne peuvent pas l'être actuellement!

Le variant Delta s'annonçait déjà le 13 juillet!

La plus grosse erreur est d'avoir laisser les gens partir en vacances (et de laisser croire qu'ils n' avaient pas de risque car étant vacciné... si si vous avez bien la petit musique La La La et ces stades qui rouvriraient...) diffuser le variant jusqu'aux Antilles!

Signaler Répondre

avatar
pode le 10/08/2021 à 23:14
Dam69 a écrit le 09/08/2021 à 11h49

Dans votre cas vous etes majeur et libre de vos choix mais comment peut on imposser ce choix(ou plutot non choix ) a des enfants de 13 ans??

comme pour toutes les autres vaccinations obligatoires, non ?!

Signaler Répondre

avatar
Yo le 10/08/2021 à 17:40
Moi a écrit le 10/08/2021 à 17h26

Israël a vacciné en masse sa population et reconfine aujourd'hui. Faux de dire que le pass sanitaire permet de sortir de cette crise. Au contraire il précarise et divise encore un peu plus les Français.

Vous avez les chiffres concernant Israel, je en trouve rien de fiable. J'avais cru comprendre qu'ils etaient à 60% en juillet, mais que depuis, cela avait beaucoup ralenti. Comme aprtour les derniers pourcentages sont très difficiles à obtenir ...

Signaler Répondre

avatar
Moi le 10/08/2021 à 17:34
Nodevmomo a écrit le 09/08/2021 à 13h02

Faut-il faire un test PCR, pour accéder à un centre de vaccination?
Car oui, c'est bien un lieu qui accueille du public, en intérieur!

Là est toute l'absurdité des règles misent en place par ce gouvernement pour la gestion de crise. C'est comme ça depuis le début (masque/pas masque, déplacement, pass sanitaire).

Signaler Répondre

avatar
Moi le 10/08/2021 à 17:26
Vive la fin de cette crise a écrit le 09/08/2021 à 18h15

Dans les villes des pays d Europe c est pareil donc les touristes savent à quoi s attendre et savent qu ils ont besoin de leur pass sanitaire pour voyager ce n’est donc pas spécial à la France si on ne veut pas reconfiner et s en sortir il faut passer par là et ce n est pas compliqué à comprendre

Israël a vacciné en masse sa population et reconfine aujourd'hui. Faux de dire que le pass sanitaire permet de sortir de cette crise. Au contraire il précarise et divise encore un peu plus les Français.

Signaler Répondre

avatar
Hosto le 09/08/2021 à 19:57
Cpe a écrit le 09/08/2021 à 18h59

Pur info, depuis le début de la pandémie les hôpitaux demande un test pour toute intervention non urgente donc sa ne change pas soit tu as le pass sanitaire soit tu es obligé de faire un test comme avant

Pass sanitaire pour les interventions non urgentes oui. Mais quand les non-vaccinés seront envoyés en urgence à l'hopital par les pompiers à cause d'une violente detresse respiratoire, ils seront pris en charge directement pour être intubés et placés en reanimation, sans besoin de pass sanitaire.

Signaler Répondre

avatar
Cpe le 09/08/2021 à 18:59
Hosto a écrit le 09/08/2021 à 13h34

Rassurez-vous, vous serez quand même pris en charge lorsque vous aurez la forme grave du covid et que vous devrez être placé en coma artificiel puis en réanimation.

Pur info, depuis le début de la pandémie les hôpitaux demande un test pour toute intervention non urgente donc sa ne change pas soit tu as le pass sanitaire soit tu es obligé de faire un test comme avant

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 09/08/2021 à 18:48
Vive la fin de cette crise a écrit le 09/08/2021 à 18h15

Dans les villes des pays d Europe c est pareil donc les touristes savent à quoi s attendre et savent qu ils ont besoin de leur pass sanitaire pour voyager ce n’est donc pas spécial à la France si on ne veut pas reconfiner et s en sortir il faut passer par là et ce n est pas compliqué à comprendre

Vaccin ET gestes barrières, sans oublier l’hygiène ! À défaut de penser à préserver la vie, pensons a la dette colossale que nous laissons aux générations qui suivent, manifester, casser, et en même temps demander des aides est et sera injustifiable quand il faudra que les jeunes remboursent les conneries de leurs parents :-(

Signaler Répondre

avatar
Vive la fin de cette crise le 09/08/2021 à 18:15
Oups a écrit le 09/08/2021 à 16h54

Bienvenue aux touristes à LYON.
Merci de visiter notre ville, mais prière :
- de ne pas s'assoir en terrasse,
- de ne pas manger au restaurant,
- de ne pas visiter les musées et expos,
- de ne pas flâner dans les commerces,
- de ne pas fréquenter les piscines,
Il reste la marche, l'énervement et le sentiment d'exclusion.

Bonne vacances amis touristes.

Dans les villes des pays d Europe c est pareil donc les touristes savent à quoi s attendre et savent qu ils ont besoin de leur pass sanitaire pour voyager ce n’est donc pas spécial à la France si on ne veut pas reconfiner et s en sortir il faut passer par là et ce n est pas compliqué à comprendre

Signaler Répondre

avatar
PasGagne le 09/08/2021 à 17:23
Sonia H. a écrit le 09/08/2021 à 13h29

Je suis vaccinée et j'ai mon pass depuis vendredi, donc rien ne change pour moi, comme pour tout les gens de mon entourage, famille et amis.
Juste contente d'être protégée et de protéger les autres.
Kiss

Faites vous tester de temps en temps car vous pouvez être porteur quand même et le transmettre

Signaler Répondre

avatar
Oups le 09/08/2021 à 16:54

Bienvenue aux touristes à LYON.
Merci de visiter notre ville, mais prière :
- de ne pas s'assoir en terrasse,
- de ne pas manger au restaurant,
- de ne pas visiter les musées et expos,
- de ne pas flâner dans les commerces,
- de ne pas fréquenter les piscines,
Il reste la marche, l'énervement et le sentiment d'exclusion.

Bonne vacances amis touristes.

Signaler Répondre

avatar
Lyon 69 le 09/08/2021 à 14:29
Hein? a écrit le 09/08/2021 à 13h46

Hein?

Quand les cas contact ou malade téléphonait à la cpam on leur disait de se rendre à l’hôpital ou labo pour faire des dépistages. En parallèle on avait des News qui informait que le virus circulait dans l’air et compagnie. La logique aurait été que la cpam dise aux gens restez chez vous et quelqu un viendra vous dépister mais non l’inverse a eu lieu et mtn les bourricots disent ah oui dans les hôpitaux il y a des cas…

Signaler Répondre

avatar
Hein? le 09/08/2021 à 13:46
Lyon 69 a écrit le 09/08/2021 à 12h56

C’est normal d’envoyer les gens faire les test plutôt que d’envoyer le personnel soignant chez eux pour les dépister. Et après on dit que les hôpitaux sont un cluster… réfléchissez à l endroit un peu

Hein?

Signaler Répondre

avatar
Hosto le 09/08/2021 à 13:34
Boycott a écrit le 09/08/2021 à 10h28

Le pire est qu'il faudra avoir un pass sanitaire pour pouvoir se faire opérer à l'hopital.
Comme ce pays peut en arriver là ?
Une vrai honte, de la part du gouvernement on s'y attendai, mais validé par le conseil d'état

Rassurez-vous, vous serez quand même pris en charge lorsque vous aurez la forme grave du covid et que vous devrez être placé en coma artificiel puis en réanimation.

Signaler Répondre

avatar
Sonia H. le 09/08/2021 à 13:29
Foxy69 a écrit le 09/08/2021 à 07h42

Nous allons vers des beaux jours......

Je suis vaccinée et j'ai mon pass depuis vendredi, donc rien ne change pour moi, comme pour tout les gens de mon entourage, famille et amis.
Juste contente d'être protégée et de protéger les autres.
Kiss

Signaler Répondre

avatar
Gargamel le 09/08/2021 à 13:28
Tahiti a écrit le 09/08/2021 à 12h30

Et la liberté s arrête ou commence celle d autrui. Je suis navrée que le chef de l etat ne rappelle pas ce type sentence écrite ds la constitution de 89...

Il me semble que la constitution date plutôt de 1958 ..... 1789 c'est plutôt la déclaration des droits de l'homme et du citoyen .......

Signaler Répondre

avatar
picsyl@hotmail.fr le 09/08/2021 à 13:08

Certains soignants ne veulent pas se vacciner... Par contre on demande à un patient vacciné de faire un test pcr pour passer un examen... Il faut que chacun y mette du sien non ?

Signaler Répondre

avatar
phibou69110 le 09/08/2021 à 13:04

le masque et le pass sanitaire ne sont pas incompatibles pour moi au regard du nombre de fraudeurs qui utiliseront le pass de quelqu’un d’autre car pas vaccinés eux même !

Signaler Répondre

avatar
Nodevmomo le 09/08/2021 à 13:02
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h09

En fait il y a un réel souci, si il n'y aurait pas le pass, quel serait les avantages de ceux qui ce sont fait vacciner?
Le gouvernement nous a bien alerté qu'il faudra le pass pour rentrer dans de nombreux lieux, ce n'est pas une surprise.

Pour rappel le vaccin est "gratuit"

Faut-il faire un test PCR, pour accéder à un centre de vaccination?
Car oui, c'est bien un lieu qui accueille du public, en intérieur!

Signaler Répondre

avatar
Dam le 09/08/2021 à 13:01
Boycott a écrit le 09/08/2021 à 10h28

Le pire est qu'il faudra avoir un pass sanitaire pour pouvoir se faire opérer à l'hopital.
Comme ce pays peut en arriver là ?
Une vrai honte, de la part du gouvernement on s'y attendai, mais validé par le conseil d'état

Vue le passé du président du conseil d état en matiere de scandale sanitaire ce 'est pas une surprise. La boucle est bouclé

Signaler Répondre

avatar
ttKC69 le 09/08/2021 à 12:59
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h09

En fait il y a un réel souci, si il n'y aurait pas le pass, quel serait les avantages de ceux qui ce sont fait vacciner?
Le gouvernement nous a bien alerté qu'il faudra le pass pour rentrer dans de nombreux lieux, ce n'est pas une surprise.

Pour rappel le vaccin est "gratuit"

Macron a prévenu le 13 Juillet que le pass-sanitaire serait obligatoire alors que jusque là il disait exactement le contraire.
Donc il nous a bien pris par surprise!

Il s'est écoulé moins de 4 semaines depuis cette date, alors que le parcours vaccinal nécessitait à l'époque 6 semaines : 2 semaines pour avoir un rendez-vous + 3 semaines entre les 2 injections + une semaine d'attente après la seconde injection.

Donc ceux qui n'étaient pas vaccinés au moment de l'annonce ne peuvent pas l'être actuellement!

Signaler Répondre

avatar
Lyon 69 le 09/08/2021 à 12:56
Cardiaque a écrit le 09/08/2021 à 11h14

J'ai été opéré du cœur en juillet à Lyon- une anomalie congénitale, c'est la faute à pas de chance. J'ai moins de 40 ans, je suis pas en surpoids, je vis une vie sans excès.
Et on m'a demandé un test pcr négatif. Et je trouve ça normal. Normal de ne pas filler le virus aux autres personnes cardiaques, normal de ne pas être infecté par les autres.
Quand on est fragile (opéré du cœur?!?) on aimerait pas lutter contre la covid pendant sa convalescence. Je trouve normal qu'on protège les plus fragiles, pas vous?

C’est normal d’envoyer les gens faire les test plutôt que d’envoyer le personnel soignant chez eux pour les dépister. Et après on dit que les hôpitaux sont un cluster… réfléchissez à l endroit un peu

Signaler Répondre

avatar
DU BON SENS le 09/08/2021 à 12:55
le gone de Lyon a écrit le 09/08/2021 à 10h58

Diviser la population pour mieux regner..

La séparation entre les gens normalement sensé et les réfractaires au vaccin c'est faite naturellement . Beaucoup de gens attendent que le pic épidémiques soit la et que la situation soit catastrophique pour envisagé de se faire vacciné . Comment expliqué a des complotistes , qu'il est idiot d'attendre le dernier moment pour se protéger . Le test PCR ne vous protégera pas .

Signaler Répondre

avatar
Tahiti le 09/08/2021 à 12:30
Dam69 a écrit le 09/08/2021 à 11h49

Dans votre cas vous etes majeur et libre de vos choix mais comment peut on imposser ce choix(ou plutot non choix ) a des enfants de 13 ans??

Et la liberté s arrête ou commence celle d autrui. Je suis navrée que le chef de l etat ne rappelle pas ce type sentence écrite ds la constitution de 89...

Signaler Répondre

avatar
Whatelse. le 09/08/2021 à 12:11
Celk69 a écrit le 09/08/2021 à 11h51

Les personnes vaccinées devraient avoir une réduction d'impôts et les non vaccinées un malus.
Je suis vacciné, je me suis "forcé" et je préfère aller dans des lieux réservés aux vaccinés.

Moi j'aurai dit l'inverse. En effet les personnes vaccinées ont utilisés un vaccin qu'elles n'ont pas payées ! Il faut qu'elles le payent vu que rien n'est gratuit.

Signaler Répondre

avatar
Celk69 le 09/08/2021 à 11:51

Les personnes vaccinées devraient avoir une réduction d'impôts et les non vaccinées un malus.
Je suis vacciné, je me suis "forcé" et je préfère aller dans des lieux réservés aux vaccinés.

Signaler Répondre

avatar
Dam69 le 09/08/2021 à 11:49
Yatilunpilotedanslavion a écrit le 09/08/2021 à 10h23

Et quand les lits d'hôpitaux seront à nouveau plein de malades covid, vous pensez que les autres soins ne seront pas repoussés ? Une seule solution : le vaccin !
Et en ce qui concerne le pass sanitaire, je ne vois pas où est le mal. J'aime me sentir en sécurité là où je vais.
Par ailleurs, toutes les libertés sont régies par des règles : permis de conduire, obligation de scolarité, règles de bienséance... Je vous laisse méditer...

Dans votre cas vous etes majeur et libre de vos choix mais comment peut on imposser ce choix(ou plutot non choix ) a des enfants de 13 ans??

Signaler Répondre

avatar
Complication le 09/08/2021 à 11:48
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h06

Personnellement, je ne fréquenterai plus les centres ou le pass n'est pas demandé.

J'ai fais l'effort d'être vacciné et au final les non vaccinés peuvent naviguer où ils veulent... Ce n'est pas normal.

Pour voter , le pass ???

Signaler Répondre

avatar
Complication le 09/08/2021 à 11:46
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h06

Personnellement, je ne fréquenterai plus les centres ou le pass n'est pas demandé.

J'ai fais l'effort d'être vacciné et au final les non vaccinés peuvent naviguer où ils veulent... Ce n'est pas normal.

Plus de petits commerces??? Pour le pain ??

Signaler Répondre

avatar
Les règles ? le 09/08/2021 à 11:29
Yatilunpilotedanslavion a écrit le 09/08/2021 à 10h23

Et quand les lits d'hôpitaux seront à nouveau plein de malades covid, vous pensez que les autres soins ne seront pas repoussés ? Une seule solution : le vaccin !
Et en ce qui concerne le pass sanitaire, je ne vois pas où est le mal. J'aime me sentir en sécurité là où je vais.
Par ailleurs, toutes les libertés sont régies par des règles : permis de conduire, obligation de scolarité, règles de bienséance... Je vous laisse méditer...

Curieusement, quand il s'agit de capitalisme, la liberté individuelle est farouchement défendue, même si elle porte préjudice assez souvent à la collectivité....

Signaler Répondre

avatar
Cardiaque le 09/08/2021 à 11:14
Boycott a écrit le 09/08/2021 à 10h28

Le pire est qu'il faudra avoir un pass sanitaire pour pouvoir se faire opérer à l'hopital.
Comme ce pays peut en arriver là ?
Une vrai honte, de la part du gouvernement on s'y attendai, mais validé par le conseil d'état

J'ai été opéré du cœur en juillet à Lyon- une anomalie congénitale, c'est la faute à pas de chance. J'ai moins de 40 ans, je suis pas en surpoids, je vis une vie sans excès.
Et on m'a demandé un test pcr négatif. Et je trouve ça normal. Normal de ne pas filler le virus aux autres personnes cardiaques, normal de ne pas être infecté par les autres.
Quand on est fragile (opéré du cœur?!?) on aimerait pas lutter contre la covid pendant sa convalescence. Je trouve normal qu'on protège les plus fragiles, pas vous?

Signaler Répondre

avatar
Klark le 09/08/2021 à 11:11
le gone de Lyon a écrit le 09/08/2021 à 10h58

Diviser la population pour mieux regner..

C'est chose faite entre les vaccinés et les non vaccinés.

Signaler Répondre

avatar
le gone de Lyon le 09/08/2021 à 10:58

Diviser la population pour mieux regner..

Signaler Répondre

avatar
Boycott le 09/08/2021 à 10:28

Le pire est qu'il faudra avoir un pass sanitaire pour pouvoir se faire opérer à l'hopital.
Comme ce pays peut en arriver là ?
Une vrai honte, de la part du gouvernement on s'y attendai, mais validé par le conseil d'état

Signaler Répondre

avatar
ludo695 le 09/08/2021 à 10:25
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h09

En fait il y a un réel souci, si il n'y aurait pas le pass, quel serait les avantages de ceux qui ce sont fait vacciner?
Le gouvernement nous a bien alerté qu'il faudra le pass pour rentrer dans de nombreux lieux, ce n'est pas une surprise.

Pour rappel le vaccin est "gratuit"

Rappelons que c'est pas un vaccin, même vacciné, on peut avoir et transmettre la covid, le vacciné l'aura moins grave, quoi que certains l'ont eu et sont allés en réa, et il serai intéressant de savoir qui possède des actions des différents laboratoires,
Et l'assemblée nationale par la voix de son président, demande la non application du passeport en disant que c'est anticonstitutionnel, faite ce que je dis mais pas ce que je fais,

Signaler Répondre

avatar
Yatilunpilotedanslavion le 09/08/2021 à 10:23
Chantage a écrit le 09/08/2021 à 07h46

"Pourrir la vie des non-vaccinés".

C'est ce qui va se produire au sens réel du terme à interdire aux gens à se rendre à l'hôpital.

Combien repousseront de quelques mois des examens et soins ?

Quand on parle du business des vaccins, la santé est primordiale pourtant....

Et quand les lits d'hôpitaux seront à nouveau plein de malades covid, vous pensez que les autres soins ne seront pas repoussés ? Une seule solution : le vaccin !
Et en ce qui concerne le pass sanitaire, je ne vois pas où est le mal. J'aime me sentir en sécurité là où je vais.
Par ailleurs, toutes les libertés sont régies par des règles : permis de conduire, obligation de scolarité, règles de bienséance... Je vous laisse méditer...

Signaler Répondre

avatar
untel69 le 09/08/2021 à 10:23
Preston a écrit le 09/08/2021 à 10h09

En fait il y a un réel souci, si il n'y aurait pas le pass, quel serait les avantages de ceux qui ce sont fait vacciner?
Le gouvernement nous a bien alerté qu'il faudra le pass pour rentrer dans de nombreux lieux, ce n'est pas une surprise.

Pour rappel le vaccin est "gratuit"

Non il n'est pas "gratuit"... On paye plein tarif..

Signaler Répondre

avatar
Preston le 09/08/2021 à 10:09
Chantage a écrit le 09/08/2021 à 07h46

"Pourrir la vie des non-vaccinés".

C'est ce qui va se produire au sens réel du terme à interdire aux gens à se rendre à l'hôpital.

Combien repousseront de quelques mois des examens et soins ?

Quand on parle du business des vaccins, la santé est primordiale pourtant....

En fait il y a un réel souci, si il n'y aurait pas le pass, quel serait les avantages de ceux qui ce sont fait vacciner?
Le gouvernement nous a bien alerté qu'il faudra le pass pour rentrer dans de nombreux lieux, ce n'est pas une surprise.

Pour rappel le vaccin est "gratuit"

Signaler Répondre

avatar
Preston le 09/08/2021 à 10:06
John-69003 a écrit le 09/08/2021 à 08h39

Cool vais pouvoir aller faire mes courses à Carrefour pardieu

Personnellement, je ne fréquenterai plus les centres ou le pass n'est pas demandé.

J'ai fais l'effort d'être vacciné et au final les non vaccinés peuvent naviguer où ils veulent... Ce n'est pas normal.

Signaler Répondre

avatar
Tout doucetment le 09/08/2021 à 09:47
Doucet Noel a écrit le 09/08/2021 à 09h14

Petite question : c est quoi le pass sanitaire?

C'est un pass (une sorte de clé mais QR code) pour aller au sanitaire

Signaler Répondre

avatar
Nanette le 09/08/2021 à 09:17

Mais quelle histoire ce vaccin ! On vaccine bien les enfants sans problème. Et ces manifs tous les samedis. Elle est où la liberté de prendre le bus, le tram, ou le métro quand ces antitout sont là à bloquer tout un quartier. Ils n'ont pas autre chose à faire. Qu'ils manifestent le dimanche. Ça gênerait moins les commerçants et les gens qui ont des choses à faire le samedi et qui sont obligés de se débrouiller.

Signaler Répondre

avatar
Doucet Noel le 09/08/2021 à 09:14

Petite question : c est quoi le pass sanitaire?

Signaler Répondre

avatar
mlf le 09/08/2021 à 09:04

Stop avec vos posts de l'anti vaccin et du pass !Yl y mieux à causer que de lire et entendre parler de la pandémie 24/24 et 7/7

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.