Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grève suspendue à l’hôpital Edouard-Herriot

Les personnels du service d’urgences chirurgicales et traumatologiques de l’hôpital lyonnais ont décidé de stopper leur mouvement dès jeudi matin.
Il avait débuté en juin dernier pour s’opposer à la suppression de 4 postes d’infirmières. Mercredi, une nouvelle réunion s’est déroulée avec la direction sans avancée. Les Hospices civils de Lyon justifient la suppression des postes par le transfert d’une partie des soins à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron. La nouvelle organisation doit être mise en place lundi à Edouard-Herriot. Mercredi, une trentaine de membres du personnel ont distribué des tracts dans les rues de Lyon.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.