Grève suspendue à l’hôpital Edouard-Herriot

Grève suspendue à l’hôpital Edouard-Herriot

Les personnels du service d’urgences chirurgicales et traumatologiques de l’hôpital lyonnais ont décidé de stopper leur mouvement dès jeudi matin. Il avait débuté en juin dernier pour s’opposer à la suppression de 4 postes d’infirmières. Mercredi, une nouvelle réunion s’est déroulée avec la direction sans avancée. Les Hospices civils de Lyon justifient la suppression des postes par le transfert d’une partie des soins à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron. La nouvelle organisation doit être mise en place lundi à Edouard-Herriot.
Mercredi, une trentaine de membres du personnel ont distribué des tracts dans les rues de Lyon.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.