Neuf viols et 18 violences sexuelles à l'ENS Lyon : la direction pointée du doigt

Neuf viols et 18 violences sexuelles à l'ENS Lyon : la direction pointée du doigt
L'ENS Lyon - LyonMag

Voilà maintenant 4 ans que la réputation de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon est entachée pour de nombreux supposés cas de violences sexuelles et sexistes.

C'est pourquoi le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche avait commandé une enquête auprès de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche.

Ce mercredi, les enquêteurs ont publié un rapport édifiant en révélant une liste de "27 situations de violences sexuelles et sexistes, dont la première remonte à 2017". Toujours selon l'IGESR, neuf cas "relèveraient de la qualification de viol".

La majorité des personnes concernées sont des étudiants, mais une dizaine d'enseignants et personnels sont également des victimes. À cela s'ajoutent quatre personnes extérieures à l'établissement.

Pour les enquêteurs, la direction de l'ENS est clairement mise en cause. Premièrement, elle n'était informée que de 15 situations. Sur ces 15 cas, "un seul a donné lieu à une procédure disciplinaire". La présidence est donc pointée du doigt pour son "manque de cohérence" et son manque "d'empressement à agir".

Concrètement, le bureau directoire est accusé d'avoir laissé s'instaurer un climat très délétère par son silence, son déni et son inaction.

X

Tags :

Lyon

ens

viols

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
En chine le 30/10/2021 à 06:24
horrible a écrit le 29/10/2021 à 19h28

On est bien plus en sécurité place Gabriel Péri à la Guillotière que dans cette école mesdames, il faut croire !

+1000

Signaler Répondre

avatar
Le Parti de Loi et d'Ordre le 30/10/2021 à 06:02

Citoyens, exigez la fermeture de cette institution composée d'un élite dans leurs têtes de parasites qui coûtent une fortune à financer sur le dos d'un peuple exploité et sous payé. L'ENS fait partie d'une exception française dont on peut facilement s'en passer. Nous attendons un autre Wikileaks et un coup de #balancetonporc pour faire tomber cet dernier avatar de l'Ancien Régime !

Signaler Répondre

avatar
Porcherie BCBG le 30/10/2021 à 04:28
Pigé a écrit le 29/10/2021 à 11h26

La direction est pourtant payée, non ?
Encore une situation bien française : des cooptés palpent l'argent public sans remplir les tâches qui leur incombent. Les lois sont pourtant claires.

C’est une gangrène qui ronge toute l’administration de manière de plus en plus décomplexée. Et plus on monte dans l’élite, plus les cooptés s’affranchissent. On dit que le poisson pourrit par la tête…
Courage aux victimes et aux associations qui les soutiennent. Que cessent l’impunité et la perpétuation silencieuse de cette barbarie.

Signaler Répondre

avatar
horrible le 29/10/2021 à 19:28

On est bien plus en sécurité place Gabriel Péri à la Guillotière que dans cette école mesdames, il faut croire !

Signaler Répondre

avatar
Chimene69 le 29/10/2021 à 18:50

Tiens, les premiers coups en dessous de la ceinture pour prevenir Marion de ne pas rallier Zemmour ...Qqun croit a cette fiction politique ? C'est gros comme une maison LOL

Signaler Répondre

avatar
Comble le 29/10/2021 à 18:37

Ah les progressistes de l'ENS et les belles valeurs qu'ils defendent en public, profs comme eleves, mais en privé c'est autre chose.

Signaler Répondre

avatar
Didine le 29/10/2021 à 17:32
Ton cul mon blé. a écrit le 29/10/2021 à 17h08

Des Lois qui au départ sont bien faites , MAIS sont utilisées en majorités par des manipulatrices perverses pour prendre de l’argent par le biais de la justice comme aux USA .
En fait , des lois qui ne sont QUE des pièges à cons . Car , les plus intelligents de la gente masculine ont bien compris qu’il vaut mieux PAYER une prostituée à notre époque pour ne pas être attaquée et soudoyés par la suite par des femmes qui sont en fait moins respectables que ses prostituées .

+ 1000.

Signaler Répondre

avatar
Attention les mecs ! le 29/10/2021 à 17:11

Des tissus de mensonges pour femens en manques de gibiers ,mdr
Un consentement entre adultes responsables ? Mdr , QUELS adultes ?
Des mythomanes et des irresponsables pour l’immense majorité des jeunes français ….

Signaler Répondre

avatar
Ton cul mon blé. le 29/10/2021 à 17:08
Pigé a écrit le 29/10/2021 à 11h26

La direction est pourtant payée, non ?
Encore une situation bien française : des cooptés palpent l'argent public sans remplir les tâches qui leur incombent. Les lois sont pourtant claires.

Des Lois qui au départ sont bien faites , MAIS sont utilisées en majorités par des manipulatrices perverses pour prendre de l’argent par le biais de la justice comme aux USA .
En fait , des lois qui ne sont QUE des pièges à cons . Car , les plus intelligents de la gente masculine ont bien compris qu’il vaut mieux PAYER une prostituée à notre époque pour ne pas être attaquée et soudoyés par la suite par des femmes qui sont en fait moins respectables que ses prostituées .

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 29/10/2021 à 15:33

C'est avec ce genre de situations que l'on comprend mieux : tous "les charmes..." de la cooptation, de l'entre soi. Et alors ! si La Direction est mise en cause : "I want my money back"
disait M'dame Thatcher. Ou, rendez-moi mon fric !

Signaler Répondre

avatar
zig zag le 29/10/2021 à 14:00
Pigé a écrit le 29/10/2021 à 11h26

La direction est pourtant payée, non ?
Encore une situation bien française : des cooptés palpent l'argent public sans remplir les tâches qui leur incombent. Les lois sont pourtant claires.

Un truc de bobo.
La place de la culture du safran est à la campagne, tandis que ce qu'il faut en ville se sont des toitures végétatisées, c'est-à-dire couvertes de vert pour réguler l'humidité, limiter la réflexion de lumière pour faire baisser la température.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 29/10/2021 à 12:50

Il n'y a pas à transiger : il faut fermer cette école.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 29/10/2021 à 12:39

"Supposés" "releveraient"
Bref que du virtuel pour l'instant, on verra en bout de course la vraie réalité...

Signaler Répondre

avatar
GHB ! le 29/10/2021 à 12:25

Les études supérieures mènent à tout !

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 29/10/2021 à 11:26

La direction est pourtant payée, non ?
Encore une situation bien française : des cooptés palpent l'argent public sans remplir les tâches qui leur incombent. Les lois sont pourtant claires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.