Lyon : il agresse sexuellement une étudiante et son avocate

Lyon : il agresse sexuellement une étudiante et son avocate
Illustration - LyonMag

Les faits remontes à octobre dernier.

Un individu avait importuné une jeune femme en pleine rue, dans le 4e arrondissement de Lyon. Il lui avait dans un premier temps proposé de le suivre à son domicile mais face à son refus, il l'a tiré par le bras.

Le quadragénaire a ensuite caressé la poitrine et l'entrejambe de la victime tout en faisant semblant de se masturber. Placé en garde à vue, ce Lyonnais d'origine italienne a nié les faits en assurant qu'il voulait retirer une tache présente sur le jean de l'étudiante.

Au commissariat, il s'était également montré violent et avait essayé de toucher son avocate.

Le mis en cause a donc été présenté au tribunal ce vendredi pour un jugement en comparution immédiate après avoir été entendu par un psychiatre qui a reconnu chez lui une altération du discernement n'empêchant pas une condamnation.

Comme le rapporte le Progrès, il a une nouvelle fois nié les faits en évoquant qu'il ne se permettrait pas de faire une telle chose. A la barre, l'accusé a clairement mis en cause la version de sa victime.

Finalement, les juges l'ont reconnu coupable et condamné à dix mois de prison dont six avec sursis et à 1200 euros de dommages-intérêts à verser à la jeune femme qui, en état de choc, a été hospitalisée.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Maxiu87 le 23/11/2021 à 04:07

Ça je m’étonne pas mon’frère a été suivi et attouchements par un pedophile en pleine rue la police l a confronté au pedophile et le pedophile a été libéré faute de preuve…. Police et justice A Lyon = laxisme….

Signaler Répondre

avatar
Abar le 22/11/2021 à 21:51

Il agressé même son avocat et il a dû sursis.

La justice est faible. Comment voulez vous qu elle soit respectée ?

Signaler Répondre

avatar
On nous prend pour des ... le 22/11/2021 à 14:24

Et avant d'être d'origine Italienne, ce voyou était d'où ?

Signaler Répondre

avatar
Touc le 22/11/2021 à 13:26
Whoareyou a écrit le 22/11/2021 à 12h38

Entièrement d'accord, et tout particulièrement dans les affaires de fraudes et d'escroqueries.

C’est très vrai,,pour les fraudes,et escroqueries de grande envergure,on a jamais l’origine des personnes !!!bizarre ….

Signaler Répondre

avatar
Whoareyou le 22/11/2021 à 12:38
Statistique a écrit le 22/11/2021 à 11h29

Je pense qu'il serait bon de soit donner les origines de manières systématiques ou de ne jamais les donner.
Ne les voir apparaitre que dans certains cas, ne fait que renforcer les convictions sur un partis pris idéologique.

Entièrement d'accord, et tout particulièrement dans les affaires de fraudes et d'escroqueries.

Signaler Répondre

avatar
Statistique le 22/11/2021 à 11:29

Je pense qu'il serait bon de soit donner les origines de manières systématiques ou de ne jamais les donner.
Ne les voir apparaitre que dans certains cas, ne fait que renforcer les convictions sur un partis pris idéologique.

Signaler Répondre

avatar
Il manque quelque chose le 22/11/2021 à 11:01
Bull rider a écrit le 22/11/2021 à 10h49

Justice trop clémente, Une petite castration aurait été plus judicieuse.

Expulsion en Italie a l issue de sa peine de prison ferme et interdiction de territoire .
C'est juste du bon sens , que la justice Francaise n'a pas .

Signaler Répondre

avatar
Exemple le 22/11/2021 à 10:56

Donc la justice a remis dans nos rues un prédateur sexuel!!! Bravo!!!
Et pourquoi ne l a t on pas expulsé en Italie?

Quel message envoie t on aux autres délinquants sexuels?? En gros, ils ne risquent rien!

Signaler Répondre

avatar
Bull rider le 22/11/2021 à 10:49

Justice trop clémente, Une petite castration aurait été plus judicieuse.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.