Ephemera, un concept parti pour durer à Lyon !

Ephemera, un concept parti pour durer à Lyon !
DR

Chaque restaurant éphémère imaginé par le trio de diplômés de l’Institut Paul Bocuse est désormais attendu avec impatience par les gourmands.

Ce qui ne devait être que la création d’un restaurant éphémère de 48 heures sur la place Bellecour est devenu un véritable projet pour Jade Frommer, Annaïg Ferrand et Loris de Vaucelles âgés de 22 à 23 ans. Ces trois diplômés de l’Institut Paul Bocuse ont eu du flair lorsqu’en 2019 ils décident de lancer la société Ephemera, un concept de restaurants éphémères proposant une expérience pour le moins insolite. Si l’originalité est dans l’assiette, elle se retrouve également dans l’ambiance proposée faisant appel aux cinq sens. "Nous sommes persuadés que les clients de demain voudront vivre une expérience au restaurant. C’est la restauration de demain", assure Jade Frommer, en charge du développement de l’entreprise.

Quand l’équipe lance en juin dernier, sous les toits du centre commercial de la Part-Dieu, Athera et son univers enchanté digne du monde d’Avatar avec des lianes luminescentes et de la vidéo-projection en 4K, le succès est au rendez-vous. Les réservations font le plein. "Quand on sélectionne un thème, on essaie de faire en sorte que visuellement il donne envie. On s’attendait à avoir un engouement mais pas forcément à ce point-là", déclare Loris de Vaucelles, le chef exécutif des lieux. Et comme tout ne dure pas éternellement chez Ephemera, Athera a laissé place depuis le mois de novembre à Chokä et à son immersion au sein d’une fabrique en chocolat faisant penser à Charlie et la Chocolaterie. Odeur de pop-corn, plats servis dans une cabosse de cacao, jeux de lumière… C’est un véritable show dans la salle mais surtout dans l’assiette où les menus vont de 22 à 49 euros. "On reste un restaurant. Il ne faut pas que ça devienne Disney demain", tient à préciser Jade Frommer.

Les projets ne manquent d’ailleurs pas pour la jeune équipe qui a prévu une ouverture à Paris début 2022. Pas question pour autant d’abandonner Lyon. Bien au contraire. Le trio n’entend pas rester à long terme dans le centre commercial de la Part-Dieu (ayant signé un bail d’un an et demi) mais se voit davantage en Presqu’île ou au cœur du 6e arrondissement. "On a déjà réfléchi à une vingtaine de concepts", confie Annaïg Ferrand, l’une des cofondatrices de la société. Ephemera n’a donc pas fini de nous surprendre…

Amélie Deloraine

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sami69 le 26/12/2021 à 15:49
ultramondain a écrit le 26/12/2021 à 14h50

Bien sympathiques ces jeunes, ils méritent de réussir

Et surtout bien entouré finamacierement lol ils sortent pas de la rue , papa maman surement dans les parages lol

Signaler Répondre

avatar
ultramondain le 26/12/2021 à 14:50

Bien sympathiques ces jeunes, ils méritent de réussir

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.