Un musicien bien malheureux

Un musicien bien malheureux

L’associé d’un luthier lyonnais se rendait à l’aéroport Saint Exupéry, jeudi, où il devait prendre l’avion pour l’Espagne afin de remettre un violon de 18 000 euros à un musicien espagnol.
Malheureusement, l’instrument a été pris dans l’étau de l’articulation d’un tram et a explosé sous la pression d’un virage à 90 degrés à Grange-Blanche.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.