Service minimum, coût de fonctionnement maximum

Service minimum, coût de fonctionnement maximum

Lyon et les communes voisines ont mis en place jeudi le service minimum d’accueil dans les écoles en raison du mouvement de grève des fonctionnaires.
La ville de Lyon avait ouvert huit gymnases et mobilisé une trentaine de personnes, avec au final seulement 4 enfants accueillis. La mise en place de cette opération a couté 9 460 euros à la Ville, soit un coût par élève exorbitant. A Villeurbanne, l’opération a mieux fonctionné. La municipalité avait mobilisé 4 personnes qui ont reçu 18 enfants, dans deux groupes scolaires. Depuis deux ans, le service minimum d’accueil doit obligatoirement être mis en place par les communes les jours de grèves dans l’Education nationale. Les coûts de fonctionnement sont eux partagés entre les communes et le ministère de l’Education.
Retrouvez l'interview d'Yves Fournel, l'adjoint au maire de Lyon, délégué à l'éducation et à la petite enfance, qui critique le service minimum.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.