Jean-Jack Queyranne reçoit Robert Badinter au Transbordeur

Jean-Jack Queyranne reçoit Robert Badinter au Transbordeur

Jean-Jack Queyranne reçoit lundi soir ses soutiens au Transbordeur à moins d'une semaine des élections régionales. Robert Badinter, ministre de la justice sous François Mitterrand et à l'origine de l'ablition de la peine de mort, Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, et Ariane Mnouchkine, fondatrice du Théâtre du Soleil, sont attendus comme caution et renfort de poids à la campagne "Une région d'avance" menée par le président sortant du conseil régional. Aux exposés politiques succéderont les artistes, de Carmen Maria Véga au Quatuor Debussy, en passant par les Gourmets. Une initiative qui n'est pas sans rappeler, dans sa forme, celle menée à la veille des Présidentielles 2007 par Ségolène Royal au stade de Charléty à Paris. Le Transbordeur ouvrira dès 19h ses portes ce lundi soir..

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Demain dès l'aube... le progres le 08/03/2010 à 21:43

la polémique ... est venu dès la fin du premier débat.. des vidéos montées, des colistiers qui ont essayé de récupérer une vidéo du président JJQ entarté et ont intimidé un militant UMP. Un maire de Lyon qui apprécie et va soutenir G. Freche, qui traite les harkis de sous homme, ce maire Gérard Collomb est parti socialiste et soutien de JJQueyranne... Le maire de Lyon qui balance une boule puante à l'encontre du N°2 de la liste UMP Majorité présidentielle Philippe MEUNIER. En arriver au concert pour tenter de faire une salle ... ou en est - on arrivé au PS ? Il n'y a qu'à voir le sondage à paraitre ds le progres de mardi. Queyranne a perdu son premier pari : il est loin derrière F. Grossetête (bonne fête Françoise) et est talonné par Europe Ecologie.

Signaler Répondre

avatar
in the morning le 08/03/2010 à 16:38

Une belle programmation, pour un bel évènement qui s'inscrit dans une dynamique plus que positive pour M. Queyranne. Les listes "une région d'avance" ont parlé de leur région aux rhônalpins, ; n'ont jamais cherché à créé la polémique. Elles se sont élevées au niveau des citoyens, et le soutien de personnalités unanimement reconnues comme M. Badinter en est la preuve !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.