Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Trois cambrioleurs trahis par leurs empreintes génétiques

En avril 2009, ils s’étaient introduits dans une entreprise de Saint-Priest pour y dérober du matériel informatique.
Rattrapés par la police le jour du casse, ils avaient d’abord nié les faits et avaient été relâchés faute de preuves. Mais les analyses génétiques effectués sur les gants retrouvés sur place ont permis de les confondre. Les trois cambrioleurs seront jugés dans quelques semaines.



Tags : cavale | cambrioleurs |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.