La police retrouve un détenu six jours après le début de sa cavale

La police retrouve un détenu six jours après le début de sa cavale
Photo d'illustration - LyonMag

C'est un retour en détention pour le jeune homme de 24 ans, qui le 22 juin dernier, n'était pas revenu au centre de semi-liberté du 7e arrondissement.

Il aura pu profiter de six jours de liberté avant que la police ne le replace à la maison d'arrêt de Corbas. Prison qu'il avait quittée le 4 juin dernier pour rejoindre le centre de semi-liberté du 7e arrondissement. Condamné pour tentative de vol aggravé en récidive ainsi qu'usage illicite de stupéfiants, le jeune homme n'avait pas réintégré le centre alors qu'il en avait pourtant l'obligation.

Quatre jours après les faits, le juge d'application des peines a fait délivrer un mandat d'arrêt à l'encontre du détenu. Après enquête, les forces de l'ordre apprenaient que l'homme devant se rendre à Givors, pour un rendez-vous sur le parking de l'hôpital le 28 juin. Après avoir été interpellé, le jeune a retrouvé la maison d'arrêt de Corbas alors qu'il ne lui restait que neuf mois de détention à purger.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jade412 le 05/07/2018 à 12:46

Au lieu de faire ses neuf mois il vont lui rajouter 6 mois .
Il a pas de neurons ou quoi celui la pour 6 jours de liberte.

Signaler Répondre

avatar
sean penn le 05/07/2018 à 02:39

LUI c'est plutôt Jacques Miskine

Signaler Répondre

avatar
cacraint le 04/07/2018 à 21:41

A quand la 3° capture de Faïd ?

Signaler Répondre

avatar
sean penn le 04/07/2018 à 18:48

À cause de s'est gens LA , les juges d'application des peines (JAP) stop les perms, les conditionnelles, les semis liberté voir chantiers extérieur sale con

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.