Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La mobilisation pour Guilherme Azanga ne faiblit pas

Une marche est organisée mardi soir à partir de 18h30 entre l’école Gilbert-Dru dans le 7e arrondissement et la préfecture.

RESF et un collectif de soutien demande toujours la régularisation de ce père de famille angolais sans-papier. Il vit caché depuis sa remise en liberté le 8 avril dernier, loin de sa compagne et de ses enfants, de peur d’être de nouveau arrêté. C’est la semaine prochaine que la cour administrative d’appel doit se prononcer sur la validité de l’obligation de quitter le territoire français qui pèse sur Guilherme Azanga. Celui-ci vit en France depuis 8 ans. Mardi soir, 5 000 lettres de soutien seront déposées à l’attention du préfet.



Tags : Sans papiers | terreaux | azanga |

Commentaires 1

Déposé le 25/05/2010 à 10h44  
Par Tenez bon ! Citer

Avec vous tous ! Bravo pour votre mobilisation !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.