Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Guilherme Azanga reste sous le coup d’une expulsion

La cour administrative d’appel de Lyon vient de rejeter la requête de ce père de famille angolais sans-papier.

La cour a estimé qu’il " ne vivait pas avec sa compagne et leurs enfants à la date de la décision en litige. " Guilherme Azanga a donc épuisé tous les recours sans obtenir de statut de réfugié. En France depuis huit ans, il avait fait l'objet de plusieurs reconduites à la frontière. Une vague de soutien s’était déclarée parmi les parents d’élèves de l’école où sont scolarisés les enfants de ce sans-papier.



Tags : Sans papiers | terreaux | azanga |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.