Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Max Frérot sera libéré vendredi

La demande de remise en liberté conditionnelle a été acceptée pour cet ancien activiste d’Action Directe et membre de la branche lyonnaise du mouvement armé.
Il avait été condamné pour un attentat commis en 1986 contre le siège de la Brigade de répression du banditisme à Paris, et qui avait entraîné la mort d'un policier.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.