Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog éco

Smoby en redressement judiciaire, Lejaby à vendre, Transmontagne qui suscite les convoitises...

Smoby a été placé en redressement judiciaire le 9 octobre par le tribunal de commerce de Lons le Saunier. Un sérieux revers pour le numéro 1 mondial du jouet, l’Américain MGA, qui avait repris l’entreprise en rachetant 51% des parts. Le tribunal de commerce a en effet estimé que son plan de sauvegarde n’était pas viable. MGA avait essayé en vain de renégocier le remboursement de la dette avec ses créanciers, dont la Deutsche Bank.
Smoby-Majorette qui emploie au total 2 750 salariés dans le monde, dont 1 300 en France, a accumulé une dette de 277 millions d’euros. En 2006, le fabricant de jouets avait été pour la première fois déficitaire, avec une perte nette de 26 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros. En septembre, l’entreprise a même frôlé la cessation de paiement.
Désormais d’autres repreneurs vont pouvoir se manifester. Mais pas sûr que le fabricant de jouet survive en l’état car les candidats à la reprise peuvent ne reprendre qu’une partie de l’activité et des salariés. Quant à MGA, la direction a expliqué qu’elle voulait garder Smoby. Mais elle devra présenter un nouveau plan de redressement.

Seize candidats ont déposé une offre de reprise de Transmontagne. Cette entreprise installée à Villeurbanne près de Lyon avait été placée en redressement judiciaire en juillet dernier. Spécialisée dans la gestion de stations de ski et l’immobilier de montagne, Transmontagne avait dû faire face à une baisse de 10% de la fréquentation de ses stations l’année dernière. Parmi les offres de reprise, celle du groupe luxembourgeois Verdoso qui propose de reprendre les deux activités de Transmontagne et de garder 118 salariés sur 270. Philippe Gausset, le Pdg, envisageait de proposer un plan de continuation mais il a finalement renoncé. Sur l’exercice 2006-2007, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 63,5 millions d’euros pour 8,2 millions de pertes.

Warnaco, le groupe américain de textile, veut vendre Lejaby
, sa filiale implantée à Rillieux-la-Pape, près de Lyon. Warnaco veut en effet se concentrer sur Calvin Klein, sa marque principale, et sur les maillots de bain Speedo. Numéro 2 français de la lingerie, Lejaby a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros et 350 000 euros de bénéfices avec 650 salariés qui travaillent à Rillieux, mais aussi à Bourg-en-Bresse, Belgarde-sur-Valserine dans l’Ain et Le Teil en Ardèche.

PSB Industrie a augmenté son chiffre d’affaires
de 9,8% sur les 9 premiers mois de l’exercice 2007. Pour cette année, le groupe spécialisé dans l'emballage, la parfumerie et la cosmétique prévoit une croissance de plus de 5%. C’est surtout son activité d’emballage pour les produits cosmétiques qui tire cette croissance puisque les ventes ont augmenté de 22% au troisième trimestre. Implantée à Annecy, PSB Industries  qui emploie 1 295 salariés, a réalisé l’année dernière 199,2 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 10,3 millions d'euros de résultat net.

La banque de Vizille injecte 4 millions d’euros dans Aquilus.
L’entreprise, qu commercialise des piscines, veut en effet élargir sa gamme de produits et racheter d’autres concurrents pour se développer. Les deux dirigeants, Jean-Charles Houzé et Bernard Stagnoli, vise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros d’ici 4 ans. L’année dernière, cette entreprise implantée à Montagny, près de Lyon, a réalisé 72 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 432 salariés.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.