Le braquage sanglant de Grenoble a embrasé la ville

Le braquage sanglant de Grenoble a embrasé la ville

Une soixantaine de voitures et des commerces ont été incendiés dans la capitale iséroise un jour après la mort d'un braqueur. Grenoble a été le théâtre dans la nuit de vendredi à samedi de violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Suite à ces incidents qui ont éclaté après un hommage au braqueur décédé, deux personnes, dont un mineur, ont été appréhendées. Ces jeunes ont ainsi manifesté leur désir de vengeance suite à la mort d’un braqueur de 27 ans jeudi dans des échanges de tirs avec la police alors que le jeune homme, déjà condamné pour des faits similaires, venait de commettre un braquage dans un casino de la ville. Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est attendu sur place samedi. De son côté le maire de Grenoble Michel Destot réclame un Grenelle de la sécurité Urbaine face à la recrudescence des violences dans la région.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.