Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le coup de jeune du « Nouveau TLM »

La chaîne de l’agglomération lyonnaise faisait sa conférence de rentrée mercredi matin. Plus d’infos, plus de directs, et surtout plus de jeunes, voilà le sacerdoce du « Nouveau TLM. » Sept nouvelles émissions, avec en point d’orgue « La Quotidienne », du lundi au vendredi, présentée par le désormais rédacteur en chef Philippe Montanay. De vrais objectifs techniques et financiers pour pérenniser le média, et un déménagement sur le Cours Lafayette. Pour Jean-Pierre Vacher, PDG de la chaîne, la réussite de ce projet est avant tout collective.

Lyon Mag : Quels moyens pour TLM pour revenir à l’équilibre économique ?
Jean-Pierre Vacher :
Un nouveau TLM démarre. Nous avons une exigence éditoriale et financière. Parce que nous voulons faire réussir ce TLM média indépendant, avec une grille totalement renouvelée, que nous allons développer l’audience de la chaîne. Notamment sur des cibles jeunes. Nous allons réussir ce pari. Sur le plan économique, nous mettons en place de nouveaux moyens pour réduire nos charges et développer sur le plan commercial nos recettes. L’objectif est d’atteindre l’équilibre en trois ans, en s’appuyant sur ce nouveau TLM, plus convivial, très présent sur l’info et le direct. C’est une stratégie de conquête que nous mettons en place, qui nous permettra d’atteindre l’équilibre économique.

De quelle manière avez-vous réduit les charges ?

L’action est triple. Sur la masse salariale, sur les coûts de diffusion et sur les frais généraux. La fin de la diffusion analogique sera une charge en moins pour TLM a partir de 2011. Nous prenons également nos quartiers dans de nouveaux locaux. Ils nous coûteront moins cher mais seront bien visibles pour les lyonnais, cours Lafayette.

Comment comptez-vous développer les recettes ?
Nous avons un plan de développement commercial ambitieux, sur plusieurs registres. Les partenariats avec les collectivités locales, que nous développons depuis déjà quelque temps, et qui seront encore accentués. Cela passe par la mise en place d’émissions par rapport aux évènements qui se déroulent sur le territoire. Nous avons des projets avec la Région, la communauté urbaine de Lyon et les communes. Tous ont une action qui mérite d’être expliquée. Cela peut prendre le forme d’émissions de communication institutionnelle, mais aussi plus spécifiquement sur des évènements à travers des partenariats.
L’autre action concerne le développement commercial plus classique : publicitaire, parrainage d’émission. Nous avons une offre importante en terme de nouvelles émissions, puisque nous créons plus d’une demi-douzaine de nouveaux rendez-vous. L’idée, c’est de développer également de nouvelles sources de recettes autour des besoins de communication que peuvent avoir les entreprises. L’idée, c’est que TLM puisse offrir une panoplie complète de solutions de communication, du spot classique à la fabrication de support, d’émissions dédiées pour des entreprises, organisées sur notre plateau.

Quels sont vos objectifs en terme d’audience ?
L’objectif est de faire progresser l’audience de la chaîne sur des cibles jeunes. Actuellement, TLM est regardée par 700 000 personnes dans l’agglomération. Je ne peux pas fixer d’objectifs très précis, mais les 15-24 nous intéressent beaucoup. Nous avons un petit retard sur eux. Nous allons renforcer nos contenus sur internet, avec une nouvelle version du site qui sera en place pour janvier 2011. L’antenne doit être visible en flux continu partout dans le monde en streaming. Nos émissions doivent être aussi disponibles à tout moment, en vidéo à la demande, sur notre site. Nous proposerons également des application ipad, iphone, smartphones. Nous souhaitons donner l’accès à tous, par tous les moyens, aux contenus que nous produisons.

Quelle a été la démarche intellectuelle pour refonder TLM ?

Le nouveau TLM que nous proposons est le fruit d’une longue maturation et d’une consultation tous azimuts, organisée au printemps. Nous avons consulté beaucoup d’intervenants extérieurs, écouté les équipes en internes. Il y a eu des groupes de travail, des personnalités ont planché pour nous dire la vision qu’ils avaient de ce média. Il y a une vraie convergence pour le rajeunissement de cette chaîne. Plus souriant, plus décontracté, plus impertinent. Nous voulons donner encore plus la parole aux lyonnais, car ils sont très attachés à leur chaîne. A nous de renforcer ce lien affectif, avec plus de directs. A tout moment de la journée, dans Lyon, nous pourrons prendre le direct.

Quels sont les nouveaux moyens de diffusion de la chaîne ?
TLM est désormais accessible sur l’ensemble de l’agglomération. Avant, ne bénéficiant que d’un seul émetteur à Fourvière, nous ne la couvrions pas entièrement. Nous avons renforcé notre offre sur le sud de l’agglomération, particulièrement dans la zone du Mont Pilat. TLM peut maintenant être capté sur la TNT, via le canal 20. Nous avons également renforcé notre offre sur les bouquets ADSL, avec une présence sur la 9 box et la B-Box. Six millions de personnes, au-delà de la seule agglomération lyonnaise, peuvent voir TLM. Et grâce à internet, les lyonnais expatriés peuvent désormais avoir TLM.

Plus de nouveaux programmes aussi pour cette nouvelle version de TLM ?
Nous avons pu mener à bien les projets autour de certaines émissions. L’équipe est mobilisée, et souhaite faire réussir TLM. Nous nous sommes réorganisé différemment. Nous avons mis en place une rédaction unique, avec moins de segmentation. Nous avons repensé notre façon de travailler sur l’information, avec des journaux plus courts, plus musclés, avec des sujets plus vifs. Cela nous permet à l’arrivée de proposer une grille enrichie, avec une tranche « fraîche » élargie de 18h à 20h30, avec de nouveaux programmes. C’est une vraie mobilisation. La jeunesse prend le pouvoir, et j’en suis le premier ravi. Nous aurons surement, dans cette nouvelle génération, les Yves Calvi des années futures.



Tags : tlm | vacher | montanay |

Commentaires 5

Déposé le 23/09/2010 à 17h03  
Par spaciale Citer

merci Dior de retablir la verité car en virant les 2meilleurs présentateurs du JT, Stéphanie Loeb et Laurent Natal, JP Vacher s'est tiré une balle dans le pied. Dorévavant TLm va faire du low cost avec une équipe riquiqui et- avec 0 rentrées pub car effectivement toute l'équipe s'est barrée tellement ils y croyaient.

Déposé le 22/09/2010 à 20h52  
Par Grosso modo Citer

Laissons leur du temps ,jean Pierre Vacher est un bon ,n'oubliez pas qu'il a eu TLM a la barbe d'Aulas a la stupefaction generale! De plus JJ Querane va les aider et cela va leur donner un ballon d'oxygene.

Déposé le 22/09/2010 à 17h37  
Par juju Citer

@marjolaine... comparer euronews à TLM, il fallait oser. Bravo... la confluence c'est de la balle!

Déposé le 22/09/2010 à 15h08  
Par marjolaine Citer

C'est Collomb qui doit etre content! Il voulait faire des Docks un pole media ! Il y avait Le Progres ,TLM Radio Espace Des agences web et publicitaires et bientot Euronews . Et voila que TLM se tire a la Part Dieu encoor une claque pour GG

Déposé le 22/09/2010 à 15h01  
Par Dior Citer

Bien evidement JP Vacher oublie l'essentiel comment l'argent va renter et la c'est info sur une mort annoncé! La regie publicitaire il y en a plus ,toute l'equipe est partie au Progres qui par cet acte demontre qu'il ne feront pas de cadeau a la nouvelle equipe. Pas de pub =pas d'argent= financement des associes et la c'est la berezina il se deteste tous ne sont pas d'accord et chacun voulait faire sa tele ,resultat Larose et Galula ne font plus face et disparaissent en mettant leurs parts en ventes. Personne n'en veut. Merieux et Rousset commence a s'apercevoir qu'ils voont etrte les dindons de la farce et commence a se poser des questions! Il vont vite devoir trouver des reponses car des echeances importantes se profilent a l'horizon (indemnité de depart ,salair ,cout du demenagement ...)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.