Les Jeunes Socialistes raillent les calculs d’experts-comptables autour du coût des violences urbaines

Les Jeunes Socialistes raillent les calculs d’experts-comptables autour du coût des violences urbaines

Alors que la préfecture a estimé à quelque 700 000 d’€ le coût des dégradations urbaines en marge des manifestations sur les retraites, les Jeunesses socialistes demandent aux experts-comptables à l’origine de ce chiffre d’établir « la facture de la casse sociale à laquelle il s'attelle depuis 8 ans. »

« Suppression aveugle de postes de fonctionnaires, démantèlement de notre système de sécurité sociale et de nos retraites, privatisation des services publics… Nous attirons votre attention sur le fait que le sinistre n’est pas terminé et que les conséquences seront visibles dans plusieurs années », selon le tableau dépeint par les Jeunes socialistes du Rhône dans leur communiqué. Des états de faits dénoncés qui restent peu quantifiables, à la différence des « cadeaux fiscaux (...) consentis aux amis du Président (..) et des dépenses inutiles. » Les Jeunes socialistes demandent en conséquence « des détails sur les modalités de paiement de cette facture globale, que les contribuables seront encore évidemment très heureux de régler cette année. »

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Edgar le 07/11/2010 à 16:25

Les jeunes socialistes semblent aussi idiots que les vieux socialistes !

Signaler Répondre

avatar
mado le 06/11/2010 à 14:13

Et pourquoi on leur paie tout ce temps y peuvent pas aller bosser comme tout le monde surtout qu'ils ne savent pas compter

Signaler Répondre

avatar
ladydi le 06/11/2010 à 14:01

Bravo À ces jeunes socialistes qui ont compris (enfin) que c'est toujours le contribuable qui paient leurs longues études et leur grève de quoi d'ailleurs alors qu'ils n'ont fait que ... Faire la fête jusqu'á présent. Notons leur niveau de compétence pour défiler Pondère leur donnerait il le smig? A voir!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.