Nora Berra déjà au coeur d'une polémique

Nora Berra déjà au coeur d'une polémique

Le député socialiste Gérard Bapt demande la démission de la nouvelle secrétaire d'Etat à la santé. Il soupçonne la médecin lyonnaise de conflit d'intérêts en raison de ses relations avec l'industrie pharmaceutique en pleine affaire Médiator.

Le Médiator, traitement contre le diabète retiré du marché en 2009, aurait provoqué la mort d’au moins 500 personnes en France depuis 1976. Fabriqué par les laboratoires Servier, Nora Berra recommande la plus grande prudence avant de tirer des conclusions sur la dangerosité avéré du traitement. « Il faudra voir la relation d'imputabilité entre le médicament et ses effets » s’est défendu Nora Berra. Trop faible pour le député PS de Haute-Garonne, qui « conforte les laboratoires », selon ce dernier. « Chaque pas que fera cette secrétaire d'Etat, on aura en tête qu'elle sort de cette industrie » continue Gerard Bapt, qui « conseille au Premier ministre de lui demander de démissionner. » La nouvelle secrétaire d’Etat s’est étonné, dans une lettre ouverte au député, des ces « insinuations malveillantes. » Nora Berra a travaillé pour trois laboratoires pharmaceutiques différents entre 1999 et 2009.

Tags :

berra

mediator

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le lecteur fou de lyon mag le 18/11/2010 à 15:55

toute les fois qu'un mec ou qu'une gonzesse devient ministre de droite les bourrins socialos communistes troskiste demande sa démission le peuple en a raz la casquette qu'zlle fasse ces preuves et apres s'il est nul qu'on la vire mais attendons au moins 1 mois

Signaler Répondre

avatar
Rodolphe ROUS le 18/11/2010 à 11:34

Un conflit d'intérêt apparait quand un individu est impliqué dans de multiples intérêts, dont l'un d'eux pouvant influer la prise de décision sur les autres. Certes, Nora BERRA a été dans le passé salariée dans l'industrie pharmaceutique, comme des milliers de travailleurs lyonnais. Mais le député PS Gérard BAPT ne démontre absolument pas que Nora BERRA aurait des intérêts actuels dans l'industrie pharmaceutique. Dès lors, on ne voit pas où est le conflit d'intérêt ! En outre, cette expérience professionnelle, ajoutée à sa qualité de médecin, paraît plutôt être un atout dans ses nouvelles fonctions, à moins que l'incompétence soit synonyme de probité en politique. Ces insinuations malveillantes et diffamantes de Gérard BAPT ne peuvent s'expliquer autrement que par les rapports d'amitiés anciens qu'il entretient avec Gérard Collomb et par la volonté exclusive de nuire à un adversaire politique. L'outrance et la violence inouïe des attaques du député PS Gérard BAPT, symptôme de la mélenchonisation de certains socialistes, ne correspondent pas à la dignité qui doit être celle d'un parlementaire.

Signaler Répondre

avatar
Citoyen le 18/11/2010 à 11:18

S'il y a le moindre doute sur elle, qu'elle parte, c'est trop grave. Faire de la politique c''est une chose, jouer avec la vie des gens s'en est une autre! Qu'ils aient un peu de dignité ces politiciens bon sang!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.