La justice annule les arrêtés autorisant le Mémorial du génocide arménien

La justice annule les arrêtés autorisant le Mémorial du génocide arménien

La cour administrative d'appel de Lyon a confirmé cette semaine l'annulation des arrêtés autorisant l'installation du Mémorial du génocide Arménien.

Le Mémorial est situé place Antonin-Poncet à Lyon 2e. L'association de défense et de protection des places Bellecour et Antonin Poncet dénonçait des vices de formes dans ce dossier géré par le Grand Lyon, en particulier concernant l'autorisation donnée par le vice-président de la communauté urbaine chargé des voiries aux associations pour l'érection du monument. Des arrêtés jugés donc illégaux, nonobstant le transfert de compétence effectué par Gérard Collomb, président du Grand Lyon, à son vice-président pour mener à bien ce dossier.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
AS le 04/01/2011 à 22:50

No comment !

Signaler Répondre

avatar
Dzovinar le 04/01/2011 à 10:59

C'est un mémorial symbolique pourtant ; mais sans doute les artisans de ce rejet n'ont-ils pas dans leur priorité la défense des droits - et devoirs - de l'humanité.

Signaler Répondre

avatar
balian alain le 04/01/2011 à 08:15

on sera en aucun lieu chez nous meme un memorial derange

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.