JO : Annecy 2018 fera sans Borloo

JO : Annecy 2018 fera sans Borloo

Un temps annoncé pour reprendre la tête du groupement d'intérêt public (GIP), porteur de la candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver de 2018, Jean-Louis Borloo a décliné l’offre par « manque de disponibilité », selon les propos tenus dimanche par l’ancien ministre de l’écologie dans le JDD.

« Quand je m'engage, j'ai l'habitude de le faire pleinement » a déclaré Borloo, qui fait ainsi mentir les rumeurs qui l’envoyaient présider Annecy 2018. La ministre des Sports Chantal Jouanno pourrait toutefois revenir à la charge auprès du président du Parti Radical en lui proposant un rôle d’ambassadeur de la candidature haute-savoyarde. Une charge moins contraignante, à laquelle Borloo ne ferme pas la porte pour l’instant. Le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 11 janvier au siège du CIO, qui annoncera le choix de la ville lauréate le 6 juillet prochain à Durban. Annecy est en concurrence avec Pyeongchang (Corée du sud) et Munich (Allemagne).

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.