Une victime lyonnaise du Mediator devra encore patienter pour être indemnisée

Une victime lyonnaise du Mediator devra encore patienter pour être indemnisée

La commission régionale de conciliation et d'indemnisation Rhône-Alpes qui devait statuer mercredi sur la demande d'une patiente de 64 ans a été reportée. Cette femme a été la première victime pour laquelle une expertise a montré clairement le lien entre la fuite de la valve aortique et la prise du médicament anti-diabétique au coeur de la polémique.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.