Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Europe Ecologie pose ses conditions pour faire tomber Mercier

27 candidats en ordre de marche, un programme axé sur l’environnement et la question sociale, « Europe écologie - Les Verts » nourrit un triple objectif pour les Cantonales de mars : emporter jusqu’à cinq cantons, solidifier la présence écologiste au Département autour de son seul représentant, Gilles Buna, et faire tomber la majorité de Michel Mercier.

Les écologistes nourrissent les plus grandes ambitions pour les Cantonales de mars. Ragaillardis par leurs bons résultats aux Européennes de 2009 et aux Régionales de 2010, il ne braderont pas leur force croissante et se montrent plutôt optimistes à Villeurbanne (3 cantons), Vaugneray, et sur le canton de Lyon III (Croix-Rousse). « Il suffit que nous obtenions plus d’un siège pour que la majorité change » rappelle Etienne Tête, candidat du canton de Lyon 14, dans son discours liminaire de présentation du programme. Mais le mouvement n’est pas prêt à tous les sacrifices. Et ne veut surtout pas s’asseoir sur sa spécificité. Alors, faire tomber Michel Mercier, oui, mais pas à n’importe quel prix.
Celui du désistement au second tour au profit de la gauche, dans les cantons qui présenteraient ce cas de figure au soir du 20 mars, est inenvisageable. « D’accord pour un retrait républicain si la droite est en mesure de l’emporter, explique Béatrice Vessiller, à nouveau candidate sur Villeurbanne-Centre. Mais il n’y aura pas de désistement stalinien au profit de la gauche. » D’autant que les conditions de maintien au second tour des candidats - obtenir un contingent de voix représentant au minimum 12,5% des inscrits sur les listes - rendront difficile toute autre configuration que le duel pour le second tour des Cantonales. Entre socialistes et écologistes ? Le cas de figure, probable, est rendu possible par le mode de scrutin, uninominal à deux tours. Il devrait être toutefois sans conséquence pour une alliance finale, si l’opposition était amenée à récupérer l’institution départementale. « La conclusion de la future majorité de gauche dépendra d’un accord programmatique » souligne toutefois Jean-Charles Kohlhaas, candidat du canton de Vaugneray, et conseiller régional rallié à la majorité Queyranne.

La variable d’ajustement se fera donc sur le programme. Dans ses grandes lignes, celui présenté par les écologistes pourrait rejoindre celui des socialistes. Au niveau des collèges, Europe Ecologie souhaite développer « des établissements à taille humaine » et éco-responsables : rénovation thermique et conversion énergétique au bois d’une vingtaine de bâtiments.
Côté culture, les Verts veulent faire de cette compétence départementale un levier d’intégration sociale, en développant, par exemple, une aide à la lecture pour les personnes dépendantes. Le Musée des Confluences est maintenu mais sous certaines conditions. « Nous proposons de geler le chantier, de faire un audit et de réorienter le projet vers un musée moins coûteux en investissements » explique Vessiller, avec, au bout de la lunette, un projet culturel de musée des Sciences et des Civilisations.
L’agriculture bio, au coeur des objectifs écologistes, passe par la réduction des pesticides et le refus des OGM dans les exploitations rhodaniennes. Les circuits courts, de l’exploitant au consommateur, font logiquement partie des revendications, en particulier pour les cantines des collèges.
Niveau solidarité, l’égalité de l’accès aux soins, la garde itinérante de nuit et le soutien au développement des maisons de santé dans les déserts médicaux se taillent la part du lion.

Les transports, pierre d’achoppement d’une hypothétique majorité écolo-socialiste

La négociation en cas de gouvernance commune avec le PS pourrait se cristalliser autour de la question des grandes infrastructures de transport. Europe Ecologie ne souhaite entendre parler ni du TOP, ni de l’A 45. « Non à l’asphyxie de l’air et des finances publiques » tempête Béatrice Vessiller, qui veut « réorienter les choix à l’oeuvre aujourd’hui au Conseil général » en donnant la priorité aux transports en commun. Avec en point d’orgue cette mesure phare : autoriser l’accès à Rhônexpress aux abonnés TCL. Les écologistes, au regard du programme qu’ils présentent, pourront-ils trouver un consensus avec le PS en cas de gouvernance commune ? En l’état, cela semble difficile. D’autant que tous sont déterminés à ne pas transiger sur le TOP et l’A 45, et que le retoquage des tarifs de Rhônexpress est difficile au regard de son modèle d’exploitation assuré via un consortium privé donc autonome. Le Département n’a plus voix au chapitre.
Europe Ecologie se préserve toutefois une porte de sortie, en annonçant la tenue d’Assises Citoyennes de la Mobilité, si des élus verts venaient à composer une futur majorité de gauche, pour mettre en débat la question du transport. Un bon moyen de se laisser un peu d’air pour trancher les questions sensibles d’un hypothétique programme commun de mandature.



Tags : Verts | cantonales | europe ecologie | llung | europe ecologie les verts |

Commentaires 3

Déposé le 23/02/2011 à 10h04  
Par franchevillois Citer

ma commune? rose et verte la région? rose et verte mon pouvoir d'achat? amputé chaque année davantage par la hausse des impots de ces deux collectivités mal gérées où l'argent public coule à flot... tellement facile de dépenser l'argent des autres... Alors le département lui aussi rose et vert, non merci!

Déposé le 23/02/2011 à 10h01  
Par Alyson Citer

une alliance verts-PS pour faire " tomber" le département à gauche? et ensuite, assister , comme à la région à un blocage parce qu'en fait, sur tous les sujets importants, ils sont en désaccord... donc un C.G bloqué, où rien ne se fait... où est l'intérêt des rhodaniens là dedans?

Déposé le 18/02/2011 à 13h56  
Par Ouest lyonnais Citer

Jean-Charles Kohlhaas, candidat du canton de Vaugneray mais élu conseiller municipal de Chaponost, commune situé dans un autre canton.... Comme tous les politicards une seule chose compte : son petit mandat et ses propres intérêts. Si c'est ça la nouvelle façon de faire de la politique chez EELV c'est trsite : autant voter directement PS y'aura pas de mauvaise surprise :(

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.