Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lundi, dans la salle du conseil de la mairie de Décines, reservée pour l'occasion aux enquêtes publiques, les contributeurs noircissent les pages des registres (Photo LyonMag)

Les perles des enquêtes publiques du Grand Stade de l’OL

Lundi, dans la salle du conseil de la mairie de Décines, reservée pour l'occasion aux enquêtes publiques, les contributeurs noircissent les pages des registres (Photo LyonMag)

Non, du 14 juin au 18 juillet, nous n’avons pas fait le pied de grue dans toutes les mairies du Grand Lyon, dans celles des neufs arrondissements lyonnais et au siège de la communauté urbaine.
Non, nous n’avons pas consulté exhaustivement toutes les doléances mentionnées aux registres d’enquêtes publiques pour en extraire les contributions les plus farfelues.

Micro ouvert, nous avons simplement passé une partie de la journée de lundi, de 14h à 17h, à la mairie de Décines. Pour voir.
Voir si les contributeurs des neuf enquêtes publiques appréhendaient avec justesse le projet du Grand Stade.
Voir si les pros et antis avaient planté la tente pour faire du prosélytisme.
Voir tout simplement si le projet intéressait, mobilisait les riverains, les amoureux de l’OL, les citoyens sensibles aux enjeux de l’agglomération.

Force est de constater que sur les 3 000 remarques formulées par les 1 200 contributeurs de la mairie de Décines (qui a connu un afflux massif d’habitants lors de la dernière semaine d’ouverture des dossiers), l’approximation, voire la méconnaissance du dossier domine. Beaucoup croient encore que l’argent public - utilisé pour la construction des voiries de desserte  du futur Stade -  servira à financer l’ouvrage sportif de l’OL. Certains pensent encore que Gerland sera laissé à l’abandon, alors que le LOU Rugby doit y prendre à terme ses quartiers. Autant de fausses idées, parfois instillées à dessein par les pros et les antis stade, qui ont la vie dure. Morceaux choisis :

Sur la discorde entre les résidents de l’Est lyonnais au sujet du Stade des Lumières

 :
Un Villeurbannais : « Moi j’suis de Villeurbanne et j’suis pour le Stade ! » 

Un Décinois : « C’est pour ça alors... »
Un Villeurbannais : « Le Grand Stade c’est l’avenir, le progrès, on ne vit plus dans les années 50-60. C’est bien Français ça : on veut le stade mais pas ici ! Faisons-le ! »



Sur les changements de qualité de vie sur la commune de Décines

 :
Un décinois contributeur, contre le projet de Grand Stade de l’OL : « Vous prenez le tramway, vous tombez avec des hooligans qui vont vous tirer une bouteille dans la tête, vous allez être content. »
Un couple de retraité décinois : « Nous on est pour car il vaut mieux avoir ce stade, dont l’architecture est agréable, que des usines comme c’est le cas de l’autre côté de la commune. Et puis de toute façon on ne le verra pas du centre ville car il en est séparé par une colline. »



Sur la pérennité de l’ouvrage sportif

 :
Un décinois anti-stade : « Le Stade ne va pas être rentable. On le fait pour l’Euro 2016, mais après ? » (le projet de Grand Stade est né avec l’introduction en bourse d’OL groupe. En effet, pour autoriser l’introduction, le club devait être propriétaire de son outil sportif. Ce n’est pas le cas avec Gerland. De plus, si le Stade n’est pas rentable, les pertes toucheront uniquement l’OL qui en est le propriétaire exclusif - NDLR.)



Sur l’arrivée du LOU à Gerland :
Un contributeur : « C’est le LOU qui va prendre le contrôle de Gerland. »
Son interlocuteur : « Le loup ? On en veut pas du loup ! Y a qu’à voir à la montagne les dégâts qu’il fait sur les moutons. »

Un pro-Gerland : « Il va falloir payer pour la diminution de la jauge du stade de Gerland. Le LOU n’a aucune envie de jouer devant 40 000 personnes, actuellement il le fait devant 8 000, sauf quand il joue à Gerland devant 35 000 dont la moitié sont des invités. »



Sur la future utilisation de l’enceinte
 :
Un contributeur : « Johnny Halliday, il va venir au Grand Stade ! »
Son interlocuteur : « Bah non, d’ici à ce qu’il soit construit vous pensez bien que Johnny l’aura fini sa carrière ! »

Un contributeur : « Le projet est mal expliqué, certains croient encore que le stade sera utilisé tous les jours ! »



Sur le financement du Stade des Lumières

 :
Un anti-stade : « Quand ils vont construire le Stade, niveau impôts, on est morts. » (La construction du Stade des Lumières est à la charge exclusive de l’OL. L’argent public, via le Grand Lyon, servira uniquement à financer les dessertes. Un budget arrêté à 188 millions d’euros par la communauté urbaine, mais qui, selon les experts, pourrait dépasser les 250 millions d’euros. De plus, le Grand Lyon a annoncé début 2011 qu’il renonçait à augmenter les impôts avant 2014, date de fin du mandat de Gérard Collomb - NDLR.)



Sur la capacité de l’OL à remplir son stade

 :
Un anti-stade : « L’OL, c’est pas Manchester United (prononcer « uni-tède). »
Un dubitatif : « Le club est en plein déclin, le stade sera beaucoup trop grand ! » 



Sur le jeu de dupe des politiques locaux au sujet du Stade des Lumières

 :
Azzedine, un décinois pro-stade : « Le maire de Meyzieu Michel Forissier (UMP) était totalement pour que le stade se fasse sur sa commune. Dès que Jean-Michel Aulas a changé son fusil d’épaule, il est contre. S’il s’était fait sur Meyzieu, le stade, Forissier applaudirait des deux mains. »

Sur l’organisation de l’enquête publique :
Danièle, une opposante décinoise au Grand Stade : « Je trouve que c’est très compliqué pour formuler des remarques, contrairement à ce qu’on avait indiqué. J’ai l’impression qu’on a volontairement compliqué les choses en les divisant en petites cases, donc là je suis un peu déroutée au départ. »
Un couple de décinois venu avec leur jeune fils : « On est juste venus voir la carte de Décines avec le stade et les nouvelles routes pour se rendre compte de ce que ça va donner, car on sait que de toute façon qu’on soit pour ou contre ça ne changera rien… » 


Sur l’opiniâtreté des opposants au projet

 :
Serge Pupovac, directeur général des services de la municipalité de Décines :
 « Etienne Tête (conseiller municipal lyonnais écologiste anti-Grand Stade) campait à la mairie de Décines pour faire son prosélytisme. »

Sur l’implication des élus locaux :


Pierre Crédoz, maire de Décines, dont le bureau jouxte la salle du conseil de la mairie, réservée depuis le 14 juin aux enquêtes publiques : « Je ne viens pas voir comment se passe l’enquête, je ne veux pas être taxé de prosélytisme » (au même moment, l’assistante de Philippe Meunier, opposant notoire au Grand Stade, venait agrafer aux registres d’enquêtes publique la contribution du député UMP de la 13eme circonscription du Rhône.)



Tags : grand stade | ol |

Commentaires 9

Déposé le 20/07/2011 à 18h54  
Par fousallié Citer

On est dans la situation des années 30, crise de confiance, crise financière, et quelques énergumènes s'étripent pour un stade de foot.
pffffffff

Déposé le 20/07/2011 à 17h42  
Par NOLLAND Citer

ras le bol du foot business, et si l' OL devenait la pire equipe de ligue 2, un peu comme l'a fait Grenoble ? alors la je rigolerais avec un stade de milliardaire pour une equipe de M...

l

Déposé le 20/07/2011 à 15h43  
Par lyonnais Citer

@PAT,

Vous voulez très certainement parler des deux F7/F8 posé l'un sur l'autre à plus de 20 metres au dessus du fameux socle?

Vous savez qui a décider de le mettre sur ce boût de nul part, c'est maitre Collomb avec sa phase 1 de la Confluence.

Se musée sera une tombe pour se monsieur, hélas pour lui.

Déposé le 20/07/2011 à 15h28  
Par Villeurbannais Citer

Stade ou pas stade, vous nous faites chier avec votre foot.

Déposé le 20/07/2011 à 14h53  
Par cyril Citer

stade des lumières En avant !!! Le permis pour fin 2011 Yes

Déposé le 20/07/2011 à 07h27  
Par jol Citer

Quelle impartialité Lyon Mag! a croire que seuls les "pro stade" sortent des belles phrases comme cette contribution qui dit "je veux le stade à Décines, à Gerland ils se garent devant mon.." ou "ça va rayonner à Décines" ... vous n'en avez pas lu? j'en ai trouvé plein....un vrai journal se doit d'être intègre.... fidèle lecteur.... je deviens infidèle....

Déposé le 19/07/2011 à 17h27  
Par LUCIOLE Citer

?? pas vraiment des perles ce qui est rapporté ici ... !
il y a surement plus cocasse dans les nombreux livres remplis -

il aurait d'ailleurs été plus intéressant d'informer sur leur nombre plutôt que de donner à lire des bribes qui ne suscitent même pas le sou-rire même en faisant un effort !

Déposé le 19/07/2011 à 16h36  
Par psycausetoujours Citer

Une autre perle : " le stade sera un auréole pour Décines"

Déposé le 19/07/2011 à 15h33  
Par PAT Citer

Dans tous les projets il y a des oppositions.
Ces enquêtes publiques n'ont qu'un rôle consultatif.
De toute façon le projet vas être réalisé.
J'ai connu des oppositions plus virulentes lors de la construction du TGV.

Ou je rigole c'est pour le musée des confluences, beaucoups de gens contres, les fondations et le socle est presque términé et on ne voi plus perssonne "GROGNER"

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.