Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yoann Gourcuff et Rémi Garde - LyonMag

Vers une saison sans éclat pour l’OL

Yoann Gourcuff et Rémi Garde - LyonMag


Alors que la saison 2011-2012 débute demain au stade du Ray de Nice, l’OL pose question.
Le club, aux finances amoindries et aux objectifs plus raisonnables, a pris un tournant cette année. L’ère bling-bling révolue, Jean-Michel Aulas a misé sur les ressources internes pour repartir de l’avant après trois saisons blanches. Mais les supporters lyonnais peuvent-ils espérer quelque chose de cette année ? Analyse.

Depuis plusieurs saisons, le mercato estival a toujours été déterminant pour l’OL. Les stars, les joueurs qui ont marqué le club ont tous signé entre juin et août. Cette année, fait rarissime, un seul (voire deux)  joueur devrait être recruté. Sans lui manquer de respect, la potentielle recrue Delvin Ndinga n’est pas, encore, une pointure. Alors certes, Mahamadou Diarra arrivait tel un inconnu du Vitesse Arnhem avant d’exploser à Lyon. Mais le pari est risqué de payer 10 millions un joueur de 23 ans qui n’a encore rien prouvé au haut niveau. Surtout que l’OL n’a pas les moyens financiers de se louper puisque Michel Bastos et Aly Cissokho, censés rapporter près de 20M d’euros, sont toujours au club.
L’effectif lyonnais 2011-2012 n’est pas pour autant déserté. Il enregistre 4 retours de prêt, dont 3 en défense. John Mensah qui n’a jamais réussi à s’adapter à Lyon et qui se plaisait en Angleterre devrait jouer les doublures de la charnière centrale. À contrecœur ? Le joueur, réputé pour son agressivité sur le terrain, a pour le moment fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Nicolas Seguin et Thomas Fontaine, eux, n’ont pas encore le niveau pour titiller les titulaires. Même si le latéral gauche pourrait être propulsé numéro 2 derrière Timothé Kolo en cas de départ d’Aly Cissokho.
Enfin Yannis Tafer, qui revient d’un prêt catastrophique à Toulouse, doit encore confirmer les espoirs que les observateurs fondaient en lui. Le premier « futur Benzema » devrait avoir l’occasion de montrer l’étendue de son talent puisqu’il devient le troisième attaquant devant les inamovibles titulaires Lisandro et Gomis.

Un nouveau système de jeu
Cette doublette d’attaque est d’ailleurs la grande nouveauté prônée en match amical par Rémi Garde. L’entraîneur semble avoir installé un 4-4-2 banni de la pelouse de Gerland depuis l’ère Paul Le Guen. Le fameux 4-3-3 à la lyonnaise aurait fait son temps. Et ce n’est pas Lisandro qui s’en plaindra. L’Argentin réclamait de jouer aux côtés de Bafé Gomis, il semble qu’il sera servi cette saison. Ce qui pose problème toutefois, c’est le rôle qu’aura à jouer Yoann Gourcuff dans ce schéma. Car le poste de numéro 10 disparaît et devrait obliger le Français à jouer plus bas. Ou sur un côté. Des postes où il ne risque pas de retrouver son niveau de jeu bordelais.

Cet OL maison a-t-il les épaules pour gagner ?
L’infirmerie de l’OL est réputée pour être souvent remplie. Cette année ne semble pas déroger à la règle puisque Gourcuff et Ederson sont indisponibles pour des périodes assez longues. Et quand on sait que Lisandro et Bastos sont aussi sujets à des pépins physiques, la question de la profondeur du banc se pose. Est-ce que Tafer, Lacazette et Grenier sont suffisamment bons, prêts et endurants pour les remplacer ? Et si l’OL joue quatre compétitions, qui remplacera ces remplaçants ? Lyon ne devrait alors pas faire le poids face aux ténors. Cette année, les favoris de la Ligue 1 s’appellent Marseille, Paris et Lille. L’OM a perdu des hommes clés, mais ils ont été remplacés par des joueurs de talent. Même constat pour Lille qui a réussi à garder Éden Hazard. Quant au PSG, si la mayonnaise prend avec l’arrivée massive de grands joueurs, l’obtention de l'Hexagoal pourrait être une formalité. Derrière ce trio de tête, Lyon apparaît plus affaibli, mais avec une nouvelle mentalité qu'un Bernard Lacombe s'efforcera de faire respecter. Le mieux pour les Gones serait peut-être de rejouer l’Europa League et de tirer un trait sur une coupe nationale. Ce qui atténuerait l'attractivité du club aux yeux des joueurs de renom. Qu'importe, Tola Vologe dispose des meilleurs espoirs français. Certains, comme Yassine Benzia (17 ans), cartonnent avec les Bleus et devraient prochainement faire honneur au maillot lyonnais. Pas encore débarrassé de ses vieux démons (des finances qui tirent vers le rouge, Claude Puel aux prud’hommes), l’OL n’apporte aucune garantie à son public pour cette saison. Jean-Michel Aulas le sait. Il avait annoncé dans les médias vouloir revenir à la normalité en attendant la construction du Grand Stade. Rémi Garde et ses jeunes pousses ont donc trois ans pour se reconstruire sainement avant de repartir de plus belle. Et il n'est pas dit que l'OL joue les seconds rôles d'ici 2014, n'en déplaise aux supporters habitués à bien mieux.



Tags : olympique lyonnais | Ligue 1 | saison 2011-2012 |

Commentaires 2

Déposé le 05/08/2011 à 14h27  
Par balo Citer

On verra en fin d'année quand l'OL aura un titre sous la main.
L'essentiel c'est de retrouver du plaisir en allant à gerland. Avec Puel, les matchs de l'OL étaient ennuyeux à mourir, pour dire je ne voulais plus aller au stade.Maintenant que le fossoyeur est parti, espérons que les lyonnais auront du plaisir à supporter leur équipe.

Déposé le 05/08/2011 à 11h37  
Par pas sur Citer

C'est un peu surprenant de reussir a tirer des conclusions d'ici 2014, bravo pour votre clairvoyance !

Il y a une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord du tout, c'est la profondeur de banc. Le PSG, l'OM et le LOSC ont des effectifs bien plus reduits que celui de l'OL, pour la simple raison que Lyon integre les jeunes (groupe Pro 2, mis en place par Puel). Donc en cas de blessures a repetition, il sera plus facile pour Lyon de faire jouer des jeunes (n'oublions pas les 7 du Mondial des U20) puisqu'ils sont deja en partie integres. Ce qui n'est pas le cas dans les 3 autres gros.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.