Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Bastos a pesé sur le jeu sans briller - DR

L’OL se qualifie sans forcer face à Kazan (vidéo)

Michel Bastos a pesé sur le jeu sans briller - DR

Les Lyonnais ont fait match nul 1-1 mercredi soir sur la pelouse du Rubin Kazan et joueront donc les phases de poules de la ligue des champions.
L'OL, victorieux 3-1 à l'aller, s'est contenté de protéger son avantage en livrant une bien terne performance. Ce match retour sur les terres tartares débutait bien mieux qu'à Gerland, malgré une envie d'aller de l'avant inexistante. Mais l'OL réussissait à ne pas prendre de but dans les 15 premières minutes. Un exploit quand on sait que depuis le début de la saison, Hugo Lloris est déjà allé chercher le ballon au fond de ses filets trois fois avant le premier quart d'heure. Le rythme lent de la première mi-temps endormait les deux équipes et les spectateurs. Aucune d'elles ne semblait vouloir attaquer et les rares incursions lyonnaises ne mettaient pas le gardien adverse en danger. A la 20e minute, l'arbitre oubliait un pénalty pour une main dans la surface du jeune Bakary Koné. M. De Bleeckere rééquilibrait la situation à la 36e en ne sifflant pas une main russe sur une frappe de Briand. L'arbitre usait enfin de son sifflet mais pour signifier la fin de la première période. Un retour aux vestiaires sur le score de 0-0 qui envoyait déjà les Lyonnais au tour suivant.

La seconde période débutait avec les mêmes consignes de la part de Rémi Garde : de la maîtrise et des contres-attaques. Le problème, c'est que le Rubin Kazan joue très mal et n'arrive pas à se projeter vers l'avant. Du coup, l'OL a rarement des occasions de partir en contre. Il faut attendre la 56e minute pour voir la meilleure occasion de l'OL. Bafé Gomis part en position de hors-jeu non signalée, élimine le gardien et tire dans le but vide. Mais le manque de force dans sa frappe permet le bon retour d'un défenseur qui sauve sur sa ligne. Cinq minutes plus tard, Michel Bastos chauffait les gants du gardien russe sur un coup-franc lointain. Le match s'emballait alors et LIsandro était tout près d'ouvrir le score. Mais une fois n'est pas coutume, l'Argentin manquait cruellement de réalisme et butait sur Ryzhikov (67e). Une occasion que l'OL aurait pu vraiment regretter car dans la foulée, Dyadun, buteur à l'aller, trouve la barre après une tête déviée par Lloris. Le gardien international était à nouveau impeccable à la 75e en sortant du pied une frappe à bout portant. Mais Lyon avait levé le pied et Natcho trouvait le chemin des filets sur une remise de la tête d'Obafémi Martins (77e). Du pied droit, l'Israélien fusille Lloris et l'OL qui aura décidément concédé l'ouverture du score à chacun de ses matchs depuis le début de la saison.
Michel Bastos et Miré Pjanic, réconciliés, redonnaient des couleurs à leur équipe. A la 85e, le Brésilien est à la conclusion d'un centre du Bosnien et trouve la barre avec une petite balle piquée. Deux minutes plus tard, la délivrance venait enfin du Burkinabé Bakary Koné. La récente recrue lyonnaise, pas exempte de tout reproche sur le but russe, catapultait le ballon dans les filets de Ryzhikov à la réception d'un corner. Koné se souviendra sûrement longtemps de son premier but sous ses nouvelles couleurs.
Les deux équipes en avaient alors fini avec les hostilités malgré quelques incursions lyonnaises. L'arbitre sifflait enfin la fin du match après 2 minutes de temps additionnel.
Un spectacle affligeant donc mais l'essentiel est là. L'OL jouera la ligue des champions. Et le prochain rendez-vous de l'OL, c'est déjà demain. Le tirage au sort se fera à Monaco et devrait réserver une mauvaise surprise au club rhodanien. Reversés dans le chapeau 2, les Lyonnais rencontreront soit le FC Barcelone, le Real Madrid, Manchester United, Chelsea, le Bayern Munich, Porto ou bien l'Inter Milan. Il faudra alors hisser le niveau de jeu un peu plus haut que celui proposé mercredi soir à Kazan.



Tags : olympique lyonnais | rubin kazan | ol | ligue des champions |

Commentaires 4

Déposé le 24/08/2011 à 22h34  
Par B.M Citer

Compte-rendu illisible !

Déposé le 24/08/2011 à 21h04  
Par cyril Citer

ldc Porto c serait cool LOL

Déposé le 24/08/2011 à 20h46  
Par le_professeur_strauss Citer

eh bah dis donc quel pessimisme, c'est dingue ! Et quelle mauvaise foi ("un spectacle affligeant") et quel mépris pour Kazan, à vous lire on dirait que c'est une équipe de milieu de tableau de National. Perso, je trouve pas trop mal le jeu de l'OL en ce début de saison malgré un changement de coach et des joueurs clés qui manquent. Et puis rappelons que Kazan était le pire tirage possible pour ces barrages, au final 4-2 en cumulé j'ai déjà vu moins "affligeant". Et encore un oubli, l'OL pourrait peut être tirer Arsenal s'ils se qualifient ce soir. Mais comment attendre une connaissance du football de la part de quelqu'un qui ne sait que critiquer à l'excès pour combler ses lacunes flagrantes dans un domaine. Pitoyable...

Déposé le 24/08/2011 à 20h28  
Par farfadet Citer

Sans forcer, il faut le dire vite !!!! On a tremblé jusqu'au bout, heureusement qu'il y a Hugo Lloris dans les buts , sinon on en prend 3 ou 4.Mais la réaction en fin de match, avec le but égalisateur de Koné a été superbe. Il y a vraiment quelque choses de changer à l'OL. Les joueurs se battent jusqu'au bout.Merci Mr Rémi GARDE pour se nouvel état d'esprit que vous avez su insuffler

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.