L'unef ne veut pas de Bruno Golnish comme enseignant à Lyon

Le premier syndicat étudiant organise un rassemblement mercredi à 16h devant la manufacture des tabacs. Il proteste contre le retour d'un des leaders du Front national à l'université Lyon 3. Il avait été suspendu de l'enseignement supérieur en mars 2005 suite à des propos négationnistes. Cet appel "ni amnistie, ni amnésie, le Front national hors des facs" a aussi été signé par SOS racisme et la LICRA.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.