Un gendarme se suicide dans une caserne de Lyon

Un gendarme se suicide dans une caserne de Lyon
Photo d'illustration - DR

Il s'agit d'une femme gendarme de 30 ans qui a mis fin à ses jours avec son arme de service, dans la nuit de vendredi à samedi. Elle se trouvait dans son logement de fonction de la caserne du 2e arrondissement. D'après l'un de ses proches, dont les propos ont été recueillis par 20 minutes, cette femme se disait depuis plusieurs mois victime de « harcèlement de la part de certains de ses collègues », en raison « de sa condition de femme maghrébine ».

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Provençal le 29/09/2011 à 22:54

Bonsoir

J’ai très bien connu cette personne, une fille gentille, tolérante, rigolote, sympathique, avec une grande joie de vivre. Je ne pense pas qu'elle s'est suicidée, mais plutôt qu'on l'a tué. Je l'ai eu au téléphone récemment et elle avait plein de projets dans sa vie. Je conseil à la famille de porter plainte contre X pour que les personnes minables qui ont fait cela payent………… En tout cas sache que je ne t’oublierai jamais.
Paix et ton âme Didi.

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 28/09/2011 à 13:13
louane a écrit le 28/09/2011 à 08h41

Je ne crois pas à la thèse du suicide. Je connais très bien cette famille.

Puisque vous pensez que la thèse du suicide, n'est pas la bonne.
Il faut absolument convaincre la famille de déposer plainte contre X, avec l'aide d'un avocat. Vous pourrez alors témoigner.

Rien ne vous empêche d'écrire directement au procureur pour faire état de vos doutes et citer des faits précis qui les étayent.

Le fait de dire ce que l'on sait, sur les circonstances de la disparition d'une personne, est salutaire pour sa mémoire et libérateur pour soi.

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

avatar
silure69 le 28/09/2011 à 10:49

oui il faudrait faire la lumiere sur l'accusation de harcelement extremement grave. Et si on s'aperçoit que le temoin a inventé des faits, il faut le poursuivre car la rumeur etant lancée, il est evident que dans l'esprit collectif c'est dorenavant une vérité ... lancer une rumeur il en restera toujours qqles choses.

Signaler Répondre

avatar
louane le 28/09/2011 à 08:41

Je ne crois pas à la thèse du suicide. Je connais très bien cette famille.

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 27/09/2011 à 17:31

J'espère qu'il y aura une enquête interne distincte de celle diligentée par le parquet.

S'il y a eu harcèlement moral, cause du suicide de cette jeune femme. Le ou les responsables, doivent répondre de leurs actes.

C'est insupportable, qu'un être humain soit contraint a mettre fin à ses jours, pour être enfin libéré d'une terrible douleur.

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.