Les jeunes premières victimes de la pauvreté

Les jeunes premières victimes de la pauvreté

Le Secours Catholique a publié son rapport annuel. Dans le Rhône 74% des personnes accueilles par l'organisme touche 633 euros par mois. C'est 300 euros de moins que le seuil de pauvreté. L'autre enseignement, c'est l'augmentation de la pauvreté chez les moins de 25 ans... souvent des mères seules, qui touchent le RSA, ou des
étudiants coupés de leurs parents et sans ressources. Le Secours Catholique demande à l'Etat une généralisation du RSA à tous les jeunes et étudiants d'au moins 18 ans.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.