Hébergement d'urgence: les syndicats tirent la sonnette d'alarme

Hébergement d'urgence: les syndicats tirent la sonnette d'alarme

Dans une lettre ouverte au Préfet de Région, plusieurs syndicats réclament une réunion sur le sujet. Ils estiment que les 650 places d'hébergement d'urgence proposées dans le Département ne sont pas suffisantes. D'après ce groupement d'associations, 300 personnes font appel au 115 faute de logement, mais se retrouvent tout de même sans solution. Des parents d'élèves auraient même proposé d'héberger des familles avec enfants dans des écoles (Gilbert Dru et Painlevé notamment). La Préfecture avait indiqué que des places supplémentaires seraient mises à disposition en fonction de l'exigence des besoins, des besoins qui sont déjà urgents pour les syndicats. Ils réclament également que la sortie du "plan froid" soit préparée dès sa mise en place.
La lettre est signé par la CGT, la CFDT, FSU, Sud/Solidaires, l'UNSA,
Alpil, CLASSES, Les Enfants de Don Quichotte Lyon, la FCPE du Rhône, la FNARS Rhône Alpes, la Fondation Abbé Pierre, Les Indigné-es, la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme, RESF, le Réseau des Professionnels de l'urgence sociale, le Réseau Personne Dehors et Resovigi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.