Hébergement d'urgence: pour la Préfecture, tout va bien

Hébergement d'urgence: pour la Préfecture, tout va bien

Le Préfet du Rhône répond aux inquiétudes de plusieurs associations en confirmant la poursuite normale du plan hivernal. Ce plan prévoyait 650 places d'hébergement d'urgence. A ce jour 402 places sont ouvertes et toutes sont occupées. Jeudi, 80 nouvelles places seront disponibles sur le site de Fontaines-sur-Saône, 170 autres suivront début janvier à Lyon, Villeurbanne et Tassin-la-Demi-Lune. La Préfecture précise qu'elle n'ira pas au-delà de ce dispositif qui a commencé à être mis en place le 3 novembre car elle n'y voit aucune nécessité. "Les appels sans suite au 115 ne sont pas tous en provenance de personnes à la rue" précise en fin le cabinet du Préfet Carenco. Pour les associations, 300 personnes seraient toujours à la rue, faute de place. Elles avaient demandé par courrier à être reçues en Préfecture mais Jean-François Carenco n'accédera pas à cette demande car il n'a jamais la lettre.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sim le 14/12/2011 à 19:18

d'un coté des milliardaires qui ne savent plus quoi faire de leur fric, de l'autre une France qui s'appauvrie, tous les ingrédients pour préparer une révolution.

Signaler Répondre

avatar
Mitch le 14/12/2011 à 16:25

Les appels sans suite au 115 ne sont pas tous en provenance de personnes à la rue ? De qui se moque-t-on ? Sur quelle enquête se base le cabinet du préfet. Pour avoir eu les chiffres du 115 tous les jours depuis plusieurs années, je ne vois pas comment il peut contester les constats de acteurs de terrain qu'il finance lui-même ! Si ces associations sont dans le faux, il n'a qu'à tout simplement leur faire retirer leurs subventions... C'est toujours pareil, on promet, on promet, mais on ne voit rien venir.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.