Bluestar Silicones se défend d'avoir une responsabilité concernant les prothèses PIP défectueuses

Bluestar Silicones se défend d'avoir une responsabilité concernant les prothèses PIP défectueuses

La société lyonnaise a fournit la société PIP en silicone, sans savoir selon elle qu'elle allait l'utiliser pour fabriquer des implants mammaires. Bluestar Silicones explique que la matière qu'elle fabrique a un usage strictement industriel et non médical, ce qui est spécifié dans les fiches techniques et de sécurité du produit. Le silicone fabriqué par cette société lyonnaise avait été livrés à PIP entre 2001 et 2010. En France, 20 cas de cancer ont été signalés parmi les 30 000 porteuses de ces prothèses.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.