Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La directrice régionale de la SNCF envisage une action en justice

C'est ce qu'affirme le quotidien les Echos, alors que la grève des cheminots à St Etienne dure depuis deux mois.
Josiane Beaud dénonce la faille que présente la loi sur le service minimum, les cheminots venant travailler alors qu'ils s'étaient déclarés grévistes 48 heures à l'avance, ce qui leur permet d'être payés alors même que leur train est supprimé. Mardi matin une nouvelle réunion de négociations s'est tenueà St Etienne, mais sans aboutir. La direction de la SNCF a simplement affirmé que « des propositions concrètes ont été remises par écrit aux syndicats grévistes ».


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.