Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

François Hollande - DR

Le discours de François Hollande revigore les socialistes du Rhône

François Hollande - DR

Jacky Darne, premier fédéral du Rhône et Emilie Renoux, coordinatrice de la campagne présidentielle du Corrézien dans le Rhône, étaient dimanche au Bourget pour le premier grand discours de François Hollande. Unanimes, ils évoquent tous deux un "grand moment pour le parti."

C’est en Seine-Saint-Denis, devant plus de 20 000 personnes que François Hollande a posé la première pierre de sa campagne. Face à un public chauffé à blanc par la prestation de Yannick Noah, le député corrézien a endossé son costume de présidentiable pour dévoiler le cœur de son projet. Il présentera son programme officiel jeudi. Au parterre, la Lyonnais Benjamin Biolay a pris place aux côtés de Valérie Trierweiler, la compagne du Corrézien. Najat Vallaud-Belkacem, sa porte-parole lyonnaise, et Jacky Darne étaient présents. Le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb n’a lui pas fait le déplacement. Pour Jacky Darne, François Hollande a su "parler de sa vie, de son engagement, de sa façon de faire de la politique." Le premier fédéral du Rhône salue sa capacité à "expliquer son engagement politique avec un côté humain qu’on ne lui connaissait pas forcément." C’est "une prestation qui a fait de l’effet qui a satisfait l’ensemble des militants, quelque soit le courant", selon Emilie Renoux.

"Tout le monde était en demande d’un discours fondateur", explique l’animatrice de campagne. Et le voeu a été exaucé. Le candidat socialiste a témoigné "sa volonté de donner de la confiance et de l’espoir à un grand pays qui est confronté à des difficultés mais qui a des ressources." Dans un discours où le thème de l’égalité a été omniprésent, François Hollande s’est notamment prononcé sur la jeunesse et l’éducation. Jacky Darne va dans ce sens : "Quand François Hollande parle de l’éducation, des mesures d’intégration, des politiques de logement, des politiques de santé, je peux vous garantir que cela concerne en premier les jeunes." Autre cheval de bataille : le monde de la finance, "cet adversaire qui, d’après Hollande, ne sera jamais élu mais qui gouverne." "Ils mettent à mal notre économie sans que cela corresponde à l’économie réelle", déplore le premier fédéral rhodanien.

Les réactions ont fusé du côté de l'UMP, évoquant un discours aux relents de populisme. Ce que Jacky Darne conteste. "Le populisme, il faut l’entendre chez Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon", balaie-t-il. Les analystes ont eux parlé d’un ton résolument à gauche adopté par le candidat Hollande. "Je ne trouve pas spécialement qu’il a été plus à gauche", note Jacky Darne. "Il n’a pas pris un virage à gauche, François Hollande est de gauche, s’exclame Emilie Renoux. C’était un discours ambitieux qui porte haut et fort les couleurs de la justice sociale et de l’égalité." Ce discours lance-t-il officiellement la campagne sur le terrain ? Pour Emilie Renoux, celle-ci est déjà lancée depuis un mois, mais annonce une certaine accélération. "On a pour projet de diffuser un tract tous les 15 jours", rappelle-t-elle. Avec le site de campagne ouvert lundi dernier, la marche vers l'Elysée du Corrézien a bel et bien débutée dans les territoires.



Tags : hollande | presidentielle |

Commentaires 8

Déposé le 24/01/2012 à 16h14  
Par jm Citer

Le régime Collomb est socialiste parce que pour l'instant c'est le plus rentable...

Déposé le 24/01/2012 à 15h19  
Par comment ? Citer

Autant croire au père Noël !

Déposé le 24/01/2012 à 10h09  
Par Socialiste Citer

Emilie Renoux est décinoise, elle soutient le grand stade car c'est un beau projet!!! Là aussi l'argumentation est de taille! Elle se dit de gauche, puisqu'au PS, en réalité comme beaucoup, elle se sert d'un parti pour faire carrière, les citoyens ne sont qu'un instrument permettant d'arriver au pouvoir, pauvre socialistes!

Déposé le 24/01/2012 à 10h04  
Par Socialiste Citer

Le pb avec nos politiques, droite ou gauche, c'est qu'ils sont capables de faire des beaux discours, et même au PS des discours de gauche, extraordinaire! Une fois au pouvoir,là ça se gâte non pas pour eux, mais pour les citoyens. Exemple, l'attitude anti citoyenne de Collomb, Crédoz , Sturla, Boudaoud, qui refusent un référendum sur le grand stade aux Décinois, et pour ce faire emploient des arguments innaceptables en mélangeant les objectifs d'une élection, d'une enquête publique et d'un référendum. Nos politiques ont du boulot avant que les citoyens ne leur refassent confiance.

Déposé le 24/01/2012 à 09h40  
Par Lyonnais amusé Citer

Les socialistes sont déjà à leur maximum et usés par les primaires. L'entrée en campagne de la droite va leur faire mal. Sinon à part le complot internationale de la finance, Hollande n'a pas trouvé de plus vieille ficelle?

Déposé le 24/01/2012 à 09h40  
Par droite villeurbannaise Citer

@jules : ce candidat est un candidat par défaut. n'oubliez pas que vous avez voulu nous vendre comme président de la république un pervers sexuel, mouillé dans des affaires de pot de vin.

Déposé le 24/01/2012 à 06h41  
Par jules Citer

@constator : l'UMP a très mal au cul en ce moment. Et le Bourget va les empêcher de s’asseoir pendant quelques jours.

Déposé le 23/01/2012 à 19h31  
Par Constator Citer

La guerre c'est pas beau
La misère c'est terrible
La finance c'est méchant
Les fachos sont pas beaux
Voilà donc le programme qui revigore les socialistes du Rhône, attendons leur vrai programme chiffré, ils vont vite dévigorés.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.