Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le plateau de l'émission Des paroles et des actes avec Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon jeudi soir sur France 2 - Capture d'écran - France 2

Mélenchon rappelle à Le Pen les velléités anti-égalitaires des élus FN en Rhône-Alpes

Le plateau de l'émission Des paroles et des actes avec Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon jeudi soir sur France 2 - Capture d'écran - France 2

Le candidat du Front de Gauche a profité du non-débat face à Marine Le Pen, qui a eu lieu jeudi soir sur France 2, pour lui rafraichir la mémoire.

Mélenchon est ainsi revenu sur l’amendement (voir photo) de suppression du programme Egalité Femmes-Hommes de la région Rhône-Alpes, émis en décembre dernier par les conseillers régionaux du Front National. "Vous dites une chose et vous en faite une autre. Sur la question de l’égalité hommes-femmes, je ne vous lâcherai pas, car vous êtes une illusion et une imposture, tempête Jean-Luc Mélenchon. Voici ce que vos amis ont présenté comme amendement au budget du Conseil régional du Rhône : ‘Sur les plans physiques, émotionnels ou intellectuels, les hommes et les femmes ne peuvent pas être égaux’. Alors Madame vous condamnez ce propos je suis sûr ?". Il a ensuite donné d’autres exemples dans lesquels le FN et Marine Le Pen se sont montrés enclins à accepter des propositions de lois égalitaires. La candidate frontiste a refusé de répondre, comme dans le reste du débat, aux arguments du candidat de la gauche.

L’extrême-droite régionale avaient déclaré en effet que "les hommes et les femmes ne peuvent pas être égaux mais ils sont complémentaires." Bruno Gollnisch et consorts avaient demandé d’abandonner les "subventions accordées à une kyrielle d’associations qui ne changeront ni n’amélioreront le sort de certaines femmes, même celles dont les maris refusent de s’intégrer et de respecter les coutumes", sommes devant être affectées selon eux au remboursement de la dette.



Tags : fn | melenchon |

Commentaires 5

Déposé le 27/02/2012 à 11h27  
Par loic Citer

790.000,00 euros de Patrimoine?

Il ne doit pas habiter dans une citée en banlieue, mais dans un superbe appartement de stnading a Paris.

Donc loin du petit peuple qui vote pour lui.

Déposé le 25/02/2012 à 08h35  
Par patty69 Citer

Je constate que beaucoup de pro comme d’anti-Fn ne voient ce parti qu’au travers du spectre médiatique, lui même à la solde de l’oligarchie mondialiste.

Saviez vous par exemple que Bruno Gollnisch, l’infââââme raciste, est marié à une....japonaise avec qui il a eu plusieurs enfants ?

Avez vous entendu Mr Roger Holleindre pourrir la gueule lors d’une émission radiophonique, à un auditeur qui voulait en découdre avec les immigrés ? Ou ce même bonhomme, expliquer la rage au ventre sa fierté d’être français lorsqu’il combattait au côté de tirailleurs sénégalais et de goumiers marocains qui, comme lui, auraient donné leur vie pour défendre nos frontières du bout du monde ?
Saviez vous aussi que c’est Le Pen père qui le premier a présenté un musulman sur une liste lors d’élections en France ? Ou bien que lors de la triste guerre d’Algérie, il avait lui même pris l’initiative d’enterrer en direction de la Mecque les combattants musulmans abattus ?

Déposé le 25/02/2012 à 00h38  
Par PHILIPPE42 Citer

Marine le Pen s'est dite insultée. On pourrait en rire, si ce n'était une triste mascarade. Le front National insulte le peuple Français depuis des décennies. Son Président d'honneur vient d’être condamné pour avoir minimisé la souffrance des Français pendant l’occupation Nazie. Mes parents, fils et filles d’ouvriers étaient, enfants pendant la seconde guerre Mondiale. J’ai entendu souvent leurs témoignages Ils ont souffert dans leurs tripes chaque jour de la faim, de la terreur, du déchirement de voir leurs proches emprisonnés ou disparus. Où était il Jean Marie Le Pen à ce moment là pour ignorer cela. Certainement pas proche du Peuple.? Et Aujourd’hui, pour nous les gens du peuple où était-elle Madame le Pen quand nous manifestions pour défendre la retraite à 60 ans ? A si à ces moments là, elle nous traitait
" d'insurgés". Où est-elle quand nous défendons nos droits de salariés ou des augmentations de salaires ? Oui elle a peur du peuple car elle n’a rien à lui proposer si ce n’est d’essayer de dresser des démunis contre des plus démunis qu’eux. . La voilà maintenant face à ses mensonges. Elle a voulu faire croire à des gens peu informés qu'elle était proche du Peuple, qu’elle défendait la laïcité. Jamais elle ne fut, ni son père d’ailleurs à nos côtés, nous gens du peuple quand nous avions besoin d'elle. N’attendez rien d’elle. Merci Mr Mélenchon de démasquer l'imposture Le Pen. Nous allons vous aider.Philippe

Déposé le 24/02/2012 à 22h39  
Par PATTY69 Citer

Mélenchon sait-il que sa porte-parole, Clémentine Autain, a signé un appel raciste ? savez vous qui vas se ralié au ps ? Melenchon se cache bien de dire d'avoir envoyé son "équipe spéciale" casser la gueule à des jeunes étudiants FN à Dauphine ! Jean-Luc Mélenchon mène grand train pour n’avoir qu’un patrimoine de 75O OOO euros….à moins que comme ses petits copains, ce soit une crapule; communiste mais crapule tout de même !« Vous savez pourquoi le NPA est fichu ? Parce qu’on ne transforme pas un groupuscule d’intellectuels juifs du Quartier latin en parti de masse des banlieues musulmanes »C’est clair, JL Mélenchon ne croit pas en son parti, mais il compte bien s’en servir pour accéder à un ministère, histoire de continuer la belle vie aux frais des contribuables, ce qu’il a toujours fait…
François Hollande devrait nous dire clairement ce qu’il compte faire de ce clown ou de cette crapule en cas de victoire…

Déposé le 24/02/2012 à 16h59  
Par makaire18 Citer

Pour les réponses Tout vient à point à qui sait attendre

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.