Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo - DR

L’OL gagne un rang mais perd du terrain sur Lille

Photo - DR

Accroché dimanche à Rennes (1-1) dans un match direct de la 30ème journée, l’OL s’est compliqué la tâche pour atteindre la 3ème place de la Ligue 1 détenue par Lille avec six points d’avance sur les Lyonnais qui ont pourtant gagné un rang, de 5ème à 4ème.

A huit journées de la fin, reprendre six longueurs aux Lillois qui sont en pleine forme avec trois victoires consécutives depuis leur défaite à Lyon, paraît difficile mais joueurs et encadrement veulent encore y croire.
Bien sûr, il y a ce penalty de la discorde qu’aurait dû accorder l’arbitre Philippe Malige, assorti d’une exclusion du gardien Benoît Costil à la 54e minute, ce qui a provoqué la colère, légitime, de Jean-Michel Aulas, mais auparavant l’OL aurait pu être mené plus largement que d’un but, celui concédé dès la 5e minute.
L’Olympique Lyonnais est passé au travers durant toute la première période et le début de la seconde et n’a dû qu’à la présence d’Hugo Lloris de ne pas avoir un handicap plus sérieux à remonter après la mi-temps.
Globalement, un résultat nul sur le terrain de Rennes pour un match face à un concurrent direct pour les places européennes n’est pas si mauvais que cela.
C’est ce qu’a convenu notamment Rémi Garde qui va s’en satisfaire mais à cette période du championnat, ce n’est pas suffisant et cela rend forcément les choses plus difficiles pour atteindre l’objectif.
Ce n’est pas sur ce match en Bretagne que les Lyonnais se sont mis dans cette situation mais bien sur leur irrégularité durant toute la saison au cours de laquelle ils ont déjà concédé dix défaites et cinq nuls. L’OL compte même trois points de moins que la saison dernière à la même époque.
En encaissant 37 buts, l’équipe de Garde possède seulement la 12e défense du championnat, loin des standards des formations visant en principe le titre ou le haut du tableau.
L’an dernier, après 30 journées, la défense de l’OL n’avait pris que 28 buts et se classait 3e défense et 3e au général.
Maintenant, l’Olympique Lyonnais, pour le sprint final des huit dernières journées, recevra cinq clubs de la seconde moitié du classement à commencer samedi par Auxerre, lanterne rouge, puis Lorient, Valenciennes, Brest et Nice. Il devra se rendre aussi à Toulouse, Annecy (pour Evian-Thonon-Gaillard), et Ajaccio mais évidemment la marge d’erreur est de plus en plus mince.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 2

Déposé le 03/04/2012 à 07h43  
Par fufu Citer

il faut payer ces footballeurs en fonction de
leur QI intellectuel mdrrrrrrrrrrrrr

Déposé le 02/04/2012 à 16h05  
Par gaélle Citer

trop payés ces footballeurs il faut que les payer aux resultats;
une semaine de salaire s'ils gagnent;, la moitié s'ils font match nul ; rien s'ils perdent, ils se léveront enfin le cul la

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.