Les salariés d'ABB bloquent leur usine

Les salariés d'ABB bloquent leur usine

Depuis lundi, les salariés d'ABB se relaient pour bloquer leur usine à Chassieu. Ils protestent contre un plan de licenciement qui concerne 23 d'entre eux. Selon eux, il s'agirait du troisième en 3 ans, essentiellement des ouvriers de nuit. Selon les syndicats ils sont aujourd'hui 420 employés, contre 560 début 2009.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ABB le 06/04/2012 à 21:07

Bonjour,
Avant tout je voudrais dire que je suis un salarié lambda de ABB.
Messieurs les gréviste et syndicalistes, merci de bien vouloir m'éclaircir sur mes nombreuses interrogations.
Quelles sont vos intentions?
Est une sauvegarde de l'emploi? Si c'est le cas cela ne ressort pas du tout dans vos différents tracs et revendications. Et dire que les gens de nuits gagneraient autant au chomage qu'en passant en journée fait ressortir une mentalité que je ne peut cautionnée.
Est ce une prime extralégale de 40 000 euros? Si c'est le cas, encore une fois, je ne voit pas comment la direction pourrait ceder à une telle énormité (et je ne l'espère pas). Autant jouer au loto si c'est de l'argent de les gens veulent !!!
Si c'est mettre à mal l'entreprise et créer des tensions internes? Alors dans ce cas, bravo vous êtes sur la bonne voie; Et si dans quelques mois ou années, le siege nous annonce la fermeture de notre site vous pourrez alors vous vanter de pouvoir dire "nous avons mis notre pierre à cet édifice" ou plutôt à cette destruction.
Je sais que nous sommes en période électorale mais, s'il vous plait, faites preuve d'intelligence en sortant de ce mouvement qui a dépasser les limites acceptables.

Merci par avance de bon sens

Signaler Répondre

avatar
uncomt le 05/04/2012 à 20:03

Juste pour dire que les employés ne sont pas licencié en suppression de leurs postes, mais ils refusent de passer à la journée. Certes, il a une perte sur le salaire, à cause des primes, mais pas de perte d'emploi. Soyez précis dans les informations, et évitons d'entendre uniquement ce qu'il nous arrange.

Signaler Répondre

avatar
uncomt le 05/04/2012 à 20:02

Juste pour dire que les employés ne sont pas licencié en supréssion de leurs postes, mais ils refusent de passer à la journée. Certe, il a une perte sur le salaire, à cause des primes, mais pas de perte d'emploi. Soyez précis dans les informations, et evitons d'endendre uniquement ce qu'il nous arrange.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.