Bayrou votera Hollande: "L’échec de Michel Mercier"

Bayrou votera Hollande: "L’échec de Michel Mercier"
Michel Mercier - LyonMag

Cyrille Isaac-Sybille, président du Modem du Rhône, est revenu vendredi pour LyonMag sur l’annonce de la veille de François Bayrou, qui, s’il n’a pas donné de consigne de vote, a assuré qu’il voterait Hollande à titre personnel.

LyonMag : Comprenez-vous le choix de François Bayrou?
Cyrille Isaac-Sybille : Je pense que cela a dû être difficile pour Bayrou. Il votera personnellement pour François Hollande, mais laisse libre tous ses électeurs. C’est une reconnaissance et un respect de toutes les sensibilités qui composent notre famille.

Reconnaissez que ce choix, même s’il est personnel, est assez inattendu...
Il y avait un choix à faire entre les valeurs et l’efficacité économique. Nicolas Sarkozy a poussé le bouchon un peu loin depuis quinze jours : problème des frontières, immigration, signaux de Gérard Longuet considérant le FN comme un possible interlocuteur. Sur l’efficacité économique, Bayrou a rappelé qu’il ne croyait pas au programme de François Hollande. S’il applique ces 60 mesures, on va dans le mur.

Comment interpréter ce choix?
François Bayrou a franchi le pas. Un pas plus symbolique qu’autre chose d’ailleurs. C’est une manière de dire que plus rien ne nous retient à la droite, que nous sommes un mouvement indépendant. Bayrou croit que Hollande peut rassembler le pays. C’est peut-être un peu naïf.

Pensez-vous que les électeurs suivront Bayrou sur ce choix de 2nd tour?
Je ne pense pas que cette révélation de François Bayrou fera changer nos électeurs. Je les ai réunis il y a huit jours, et les avis étaient très partagés.

Avez-vous fait votre choix?
Personnellement, je ne sais pas pour qui je vais voter.

Choisirez-vous l’un des deux finalistes?
Je ne voterai pas blanc, je choisirai l’un des deux candidats. Ma réflexion est de savoir si François Hollande est un idéologue ou un pragmatique. je ne le sais pas. Mais je suis sûr que s’il applique ses mesures, il fragilisera le pays. Et c’est dans un pays fragilisé que s’expriment toutes les dérives.

Pensez-vous que Bayrou, en agissant ainsi, veut récupérer un ministère?
Sûrement pas. Cela fait quinze ans qu’il refuse tous les maroquins.

Et un accord de mandature avec le PS en vue des législatives de juin?
Non. Toutes les informations que j’ai ne vont pas dans ce sens.

L'ex-trésorier du Modem Michel Mercier, Garde des Sceaux et président du conseil général du Rhône, a fait part de sa "tristesse" en revenant vendredi matin sur le choix de Bayrou...
Ce choix de Bayrou, c’est aussi l’échec de Michel Mercier. Il croyait bien connaitre son ami, comme il l’appelle. Finalement, ce matin, c’est peut être lui le plus surpris.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
psy le 05/05/2012 à 14:52
Hélène a écrit le 05/05/2012 à 13h41

"à s'asseoir le cul entre deux chaises on finit toujours par tomber". voilà tout ce qu'il y a à dire du "centre".

Le centre = infoutu de décider ! Infoutu de faire un choix de vie.

Le centre = ambivalence.

Ambivalence = trouble que les psy connaissent bien et soignent plus ou moins bien...

dans la vie tout n'est pas que blanc ou gris et obligatoirement choisir entre les " 2 chaises"

Signaler Répondre

avatar
Hélène le 05/05/2012 à 13:41

"à s'asseoir le cul entre deux chaises on finit toujours par tomber". voilà tout ce qu'il y a à dire du "centre".

Le centre = infoutu de décider ! Infoutu de faire un choix de vie.

Le centre = ambivalence.

Ambivalence = trouble que les psy connaissent bien et soignent plus ou moins bien...

Signaler Répondre

avatar
rama le 04/05/2012 à 23:35

jm:quand on est dans le parti du ridicule Borloo qui montre un demi muscle avant de se dégonfer on joue profil bas

Signaler Répondre

avatar
MisterZ le 04/05/2012 à 21:23
jm a écrit le 04/05/2012 à 17h00

Ceux du MoDem qui ont ciré les pompes des socialistes lyonnais avec un manque d'amour propre et une servilité honteuse, passe pour de parfait imbéciles en commentant le choix de Bayrou. Mais on le sait déjà...

Dépité, Jerome?

Signaler Répondre

avatar
jm le 04/05/2012 à 17:00

Ceux du MoDem qui ont ciré les pompes des socialistes lyonnais avec un manque d'amour propre et une servilité honteuse, passe pour de parfait imbéciles en commentant le choix de Bayrou. Mais on le sait déjà...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.