L'ex-président des huissiers de justice lyonnais incarcéré à Corbas

L'ex-président des huissiers de justice lyonnais incarcéré à Corbas
Photo d'illustration - LyonMag

La chambre de l'instruction a décidé vendredi de placer en détention Gilbert Bénichou.

L'homme de 46 ans, suspendu de ses fonctions, avait été mis en examen pour abus de confiance aggravé, faux et usage de faux suite à un détournement d'argent présumé. Le parquet avait requis sa mise en détention mais l'ex-président de la chambre départementale des huissiers de justice avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une deuxième expertise est actuellement en cours afin de connaître le montant exact du détournement présumé. Dans un premier temps, il avait été estimé à plus de 1,5 millions d'euros.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Capucine le 14/01/2016 à 13:17

Quand je pense qu'un de mes ami proche - âgé de plus de 71 ans - est mort d'une crise cardiaque à la suite d'un appel d'huissier, je suis dégoûtée. Comment s'attendre à quelque chose de bien de la part de personnes qui choisissent cette profession ?

Signaler Répondre

avatar
judas le 09/05/2015 à 21:21

Il y a de très nombreux huissiers et aussi des notaires qui ont détournés les fonds de leurs clients et cela est dû à leurs prérogatives exorbitantes ! Normalement ils sont jugés par une cour d'assises étant officiers ministériels . Ces professions d'un autre âge sont un mal nécessaire !!

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 09/05/2015 à 19:15
Arno K. a écrit le 27/05/2012 à 21h54

Puisque vous mentionnez detournement présume et qu'une expertise est en cours alors pourquoi est il deja incarcéré ????
Tout a fait d'accord avec le commentaire de question

S'agit il d'un criminel, violeur, pédophile, dealer de drogue pour qu'on le mette au trou avant de déterminer la faute et d'être jugé ?????

Pourtant des tonnes de criminels courent encore dans nos rues sans être inquietes

A bon entendeur ....

Dans le cadre de l'enquête, il est placé sous mandat de dépôt tout simplement pour :
- Préserver les traces, indices et éléments matériels de preuve.
- Protéger les victimes , les témoins afin que ce mis en cause n'exerce des pressions sur ces derniers.
On peut noter qu'il avait été dans un premier temps
placé sous contrôle judiciaire et il n'a pas dû respecter les obligations de cette mesure conduisant ainsi les juges à révoquer celle-ci

Signaler Répondre

avatar
What le 29/11/2012 à 08:57
jm a écrit le 29/11/2012 à 08h29

Il n'avait qu'à prendre la carte du parti, voter Hollande et servir sa famille.

Des noms ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 29/11/2012 à 08:29

Il n'avait qu'à prendre la carte du parti, voter Hollande et servir sa famille.

Signaler Répondre

avatar
bea le 28/11/2012 à 23:59

je trouve que la prison est abusive,il peut etre pere de famille. il y a presemption d innocence tant qu il n est pas jugé.

Signaler Répondre

avatar
francovoyou le 14/11/2012 à 12:18

1.5 millions d'euros détournés...?

ou sont les crétins qui nous disent d'habitude qu'il faut renvoyer les délinquants dans leurs pays?

ah mais oui, avec un métier comme celui là, celui ci est très certainement bien français. tous des racailles ces Français décidément...

Signaler Répondre

avatar
tinou le 14/11/2012 à 11:34
Arno K. a écrit le 27/05/2012 à 21h54

Puisque vous mentionnez detournement présume et qu'une expertise est en cours alors pourquoi est il deja incarcéré ????
Tout a fait d'accord avec le commentaire de question

S'agit il d'un criminel, violeur, pédophile, dealer de drogue pour qu'on le mette au trou avant de déterminer la faute et d'être jugé ?????

Pourtant des tonnes de criminels courent encore dans nos rues sans être inquietes

A bon entendeur ....

incultes

Signaler Répondre

avatar
JOJO69 le 29/05/2012 à 06:15

Oui quelle drôle de justice!

Signaler Répondre

avatar
lolita le 28/05/2012 à 18:23

Il est ou l'homme qui a mis sur le marché des protheses mamaires PIP et tué des centaines de femmes ????????????????????????????

il est ou le juge B. qui a bousille des familles et des vies dans le procès d'outreau ????????????????

on parle de quoi au juste : d'argent ou de personnes qui en ont tué d'autres et qui pourtant sont encore en liberté ?

elle est ou la justice ???????

que fait on ? ou va t on ? pourquoi 2 poids et 2 mesures ? pourquoi une justice différente en fonction des gens ??????

ça, comment dirais je, me degoute tout simplement....

Signaler Répondre

avatar
alain42510 le 28/05/2012 à 09:08

je pense pour être incacéré le procureur de la république et le juge chargé de cette affaire ont certainement des preuves, et je pense que dans cette affaire vu son poste, sensé appliquer des décisions de justice, on a pas le droit de le laisser en liberté!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
nimporte le 28/05/2012 à 08:13

il y a de nombreuses années c' était me MARCHE.Mais il n'était pas le président de la chambre des huissiers

Signaler Répondre

avatar
Arno K. le 27/05/2012 à 21:54

Puisque vous mentionnez detournement présume et qu'une expertise est en cours alors pourquoi est il deja incarcéré ????
Tout a fait d'accord avec le commentaire de question

S'agit il d'un criminel, violeur, pédophile, dealer de drogue pour qu'on le mette au trou avant de déterminer la faute et d'être jugé ?????

Pourtant des tonnes de criminels courent encore dans nos rues sans être inquietes

A bon entendeur ....

Signaler Répondre

avatar
Question le 26/05/2012 à 16:39

Des huissiers, Officiers Ministériels, chasseurs d'honoraires au forfait mode Develay continuent d'exercer. D'autres sont en prison, quelle est la logique à tout cela ?

Signaler Répondre

avatar
bob le 26/05/2012 à 10:08

IL est venu chez moi pour saisir mes meubles ( a l époque j étais au chomage ) je devais 1532 euro a sofinco . il m a fait la leçon en me disant qui ne paie pas doit avoir une punition . je suis tres heureux de le voir au trou et j espere pour longtemps je commence a croire en notre justice

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 26/05/2012 à 09:02

Pour la justice il est donc plus grave pour un Officier Ministériel de détourner de l'argent que de pratiquer de faux PV de constat et/ou de pratiquer le forfait "harcèlement".
Quelle drôle de justice !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.