Législatives à Lyon: Philippe Meirieu évoque ouvertement "l’annulation du scrutin"

Législatives à Lyon: Philippe Meirieu évoque ouvertement "l’annulation du scrutin"

Philippe Meirieu, candidat aux législatives dans la 1e circonscription du Rhône, a réagi à la décision du juge concernant l’action du PS à l’encontre de Thierry Braillard pour l’usurpation de son logo et de ses slogans.

Le juge a débouté la demande du candidat Vert-PS. Même s’il ne donne pas raison au candidat du Parti Radical de Gauche, le juge se déclare incompétent et regrette un vide juridique en amont des élections. Philippe Meirieu explique que son concurrent  "a pris là une responsabilité importante". "Son attitude peut conduire à une annulation du scrutin", prévient le vice-président écologiste du Conseil régional. La menace à peine voilée de Meirieu laisse à penser qu’en cas de victoire de Braillard, il n’hésiterait pas à saisir une seconde fois la justice.

Le candidat officiel déplore que Thierry Braillard ait "violemment attaqué le Parti Socialiste" durant l’audience, remettant en question "la qualité de la première secrétaire pour agir en justice".
 "La démocratie mérite mieux que le trouble jeté dans cette élection par l'un de mes concurrents du premier tour, glisse Meirieu. Elle mérite la clarté et le débat de fond sur des projets".

Le candidat Vert-PS se dit confiant et convaincu que la dynamique qui l’accompagne le placera en position de battre le député sortant UMP le 17 juin. Le premier tour de l’élection aura lieu dimanche 10 juin.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 06/06/2012 à 11:06

@jeanmal. De quel Thierry Braillard parlez-vous ? Il y en aurait donc un autre à l'inverse de celui qui sévit à Lyon ?

Signaler Répondre

avatar
jeanmal le 06/06/2012 à 10:49

Thierry Braillard est l'homme de terrain, le candidat qui respecte ses militants et les electeurs. C'est pourquoi la quasi totalité des militants du PS de Lyon sont avec lui. Tous avec Thierry Braillard.

Signaler Répondre

avatar
Pêcho le 05/06/2012 à 22:26

Meirieu a perdu son procès.
Il va perdre le premier tour des elections legislatives et à mon avis très largement.
He's the looser

Signaler Répondre

avatar
ump le 05/06/2012 à 22:13
Go ! a écrit le 05/06/2012 à 17h06

Au premier tour il y aura des surprises... A droite beaucoup ne veulent plus de l'UMP et préfèrent faire un choix de conviction : Lyon Divers Droite !

L'espoir fait vivre

Signaler Répondre

avatar
gardémoidemezami le 05/06/2012 à 20:00

p merieu confirme toutes ses qualites,c'est dans l'agression et l'opposition qu'il donne toute sa mesure.
il faut qu'il y reste

Signaler Répondre

avatar
Go ! le 05/06/2012 à 17:06

Au premier tour il y aura des surprises... A droite beaucoup ne veulent plus de l'UMP et préfèrent faire un choix de conviction : Lyon Divers Droite !

Signaler Répondre

avatar
phil le 05/06/2012 à 16:59

Cette histoire commence à faire tache dans l'histoire du socialisme lyonnais, représenté, il l'a dit lui-même, par GC. Je ne comprends pas bien pourquoi le PS, c'est à dire Martine Aubry, qui en fin de compte nous a tous mis, nous les sociaux-démocrates lyonnais, dans de beaux draps, qui se ridiculise en tant que chef d'un parti politique, ne sort pas du bois pour prendre le taureau par les cornes ? Les discours c'est bien beau, elle a voulu la direction du parti, elle l'a eu, de manière plus que litigieuse soit, mais elle est maintenant leader du PS, il faut assumer son rôle et marquer son leadership.
On a vraiment l'impression que tout le monde dit et fait ce qu'il veut dans cette maison !

Signaler Répondre

avatar
didine le 05/06/2012 à 16:20

Quel méli, mélo. Les électeurs de gauche sont perplexes.C'est l'UMP qui va tirer les marrons du feu et Mr
Harvard va être réelu car les reports de voix vont très mal se passer à gauche au 2 ème tour.

Signaler Répondre

avatar
jm le 05/06/2012 à 16:14

Quand on choisit Perrin-Gilbert pour suppléante, on ne peut pas donner de leçon, même à ce lumineux Braillard, c'est dire....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.