Gérard Collomb : "Nous avons illustré ce qu'est la gauche à Lyon"

Gérard Collomb : "Nous avons illustré ce qu'est la gauche à Lyon"
Gérard Collomb - Lyonmag.com

Gérard Collomb, le sénateur-maire de Lyon, était ce mardi l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec Lyonmag.com.

La gauche a réalisé un score historique à Lyon pour le premier tour des élections législatives dimanche. Notamment Thierry Braillard - soutenu par Gérard Collomb –  qui a mené un combat fratricide contre Philippe Meirieu, le candidat écologiste investi par le PS et EELV dans la 1e circonscription. Pour autant, le maire n’a pas l’impression d’avoir sali l’image de la gauche lyonnaise. "Je crois au contraire qu’on a illustré la gauche à Lyon", déclare-t-il. Selon lui, les scores de la gauche sont dus à sa "belle image". Il parle d’une gauche "qui donne de la dynamique, qui est capable de faire de la mixité sociale, qui a de beaux projets culturels… Bref la gauche qui gagne, celle qui fait bouger les villes, celle qui demain fera gagner notre pays !".
Lorsque Philippe Meirieu a annoncé son désistement dimanche pour le second tour, il s’est montré offensif à l’égard du maire et de son candidat. Il parlait d’hégémonie à Lyon, de mainmise sur la ville et de système. Des accusations que balaie Gérard Collomb. Selon lui, il n’y a pas de système mais "une affection des Lyonnais à leur maire, à leur équipe municipale". "C’est par eux que j’ai été porté", affirme-t-il. Avant de rajouter : "La colère n’est pas bonne conseillère".

Dans les circonscriptions lyonnaises, la gauche a fait un meilleur résultat que François Hollande aux 1er et 2nd tour de la présidentielle. Pour autant, Gérard Collomb ne considère pas que l’on puisse parler de parti local, même si cela reste mais "un plus". "Il y a beaucoup de personnes qui ne sont pas de gauche mais qui trouvent que ce qu’on fait à Lyon c’est bien", affirme-t-il. "Notre coté à la fois fait de convictions mais en même temps cette volonté de rassemblement, de comprendre le point de vue de l’autre… C’est quelque chose qu’on devrait partager au niveau national", est-il persuadé. Selon lui, "il ne faut pas être sectaire, et avoir la volonté de faire gagner la France comme nous aujourd’hui nous voulons faire gagner Lyon". Lors d’une conférence de presse lundi,  le maire a promis que ses députés seront en veille sur les grands dossiers qui vont engager la ville de Lyon, comme la décentralisation ou encore la fiscalité des territoires. Une vigilance qui ne fera pas d’eux un ilot d’opposition mais "un ilot de propositions" explique Gérard Collomb. 

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnais le 12/06/2012 à 20:31

Ahhh quel plaisir de voir tout ces commentaires hargneux, aigris :-) Rien que pour ça je suis content d'avoir voté Collomb lors des dernières municipales! Encore, encore des commentaires! :-))

Signaler Répondre

avatar
gonio le 12/06/2012 à 18:55

C'est bizarre, peu de gens semblent apprécier le personnage et son système, mais son poulain, légèrement nul et très manipulé, a devancé comme une fleur le candidat du PS dans la 1ère circonscription, autrement plus consistant sur le plan humain et politique !
Ce qu'on reproche à Guérini, son clientélisme et sa langue de bois, est en train de se mettre en place ici, les lien mafieux en moins, enfin j'espère, vu qu'avec les milieux du foot pro, on peut s'attendre à toutes les dérives et compromissions.
Enfin, Yann Cucherat, te voilà casé à partir de 2014 !

Signaler Répondre

avatar
anthony le 12/06/2012 à 17:06

occupes toi de ta ville qui est dégueulasse au lieu de faire le coq colomb , bientot la retraite hein

Signaler Répondre

avatar
angel le 12/06/2012 à 16:10

il est de gauche ce mec??plutot de la gauche caviar oui, il est plus proff gégé

Signaler Répondre

avatar
Evelyne de Chassieu le 12/06/2012 à 13:59

C4EST DONC CELA LA GAUCHE A LYON

eh bien c'est franchement répulsif :

la pure langue de bois, imbuvable !
les lyonnais vont le vomir lors des prochaines municipales

Il faudrait que ses opposants pratiquent de la même façon, avec autant de mensonges et de manipulations qu'il a démontrées en toute impunité

A VAINCRE SANS PERIL on triomphe sans gloire
ce n'est pas vraiment glorieux monsieur CO(LO)MBINAGE

Signaler Répondre

avatar
perhaps le 12/06/2012 à 13:53

le fameux modèle lyonnnais, c'est cela :

Est ce l'arbre qui cache la forêt de la pauvreté intellectuelle ? des sacrifices que les citoyens vont devoir consentir contre leur gré, pour neutraliser toutes les dérives de dépenses pharaoniques de nos hommes politiques représentant les collectivités locales ? en majorité qui, en majorité, se disent "socialistes" ?

Où elle est elle donc cette moralisation de la vie politique qui fonde leurs discours grotesques de campagne ?? et le fameux "modèle lyonnais" c'est cela ?

http://www.canol-tv.fr/

extrait :
""Combien coûtent nos collectivités territoriales à chaque habitant ?


Aujourd'hui, plusieurs pays de la zone euro risquent la faillite. La France elle-même est dans le collimateur de la commission européenne en matière de dépenses publiques, avec une dette de toutes les administrations et organismes publics de plus de 1800 Milliards d’Euros, représentant 86% de notre PIB.

Or savez-vous que la dette cumulée de nos collectivités locales va encore augmenter de 15% cette année, pour atteindre 3 734 euros par habitant ?
La majorité de nos élus locaux ont voté une croissance de leur dette en 2012 : Lyon 12%, Grand Lyon 30%, Département 17%, Région 12%. Moyenne 15,4%, alors qu’il aurait fallu la réduire !
Croyez-vous que nos élus tiennent compte de la situation de la France et des Français ? Font-ils véritablement preuve de compétence et d’esprit de responsabilité ?

Savez-vous aussi combien les collectivités locales du Rhône vont dépenser en 2012 pour chaque habitant ? CANOL l’a calculé pour un habitant de Lyon :

4 560 euros
(quatre mille cinq cent soixante euros)

Ce chiffre est à multiplier par le nombre de personnes de votre foyer pour connaître les prélèvements que, directement ou indirectement, nos collectivités feront sur vos revenus 2012.

Dans cette grave conjoncture, au lieu de se lancer dans la construction d’équipements fastueux, inutiles et sources de futures charges, tels le Musée des Confluences, les infrastructures pour le grand stade de Décines, le pont Schumann, la rue Garibaldi, nos élus devraient suspendre immédiatement ces projets pharaoniques et se concentrer sur le seul chantier indispensable aujourd’hui : la réduction des dépenses de fonctionnement des collectivités et de l’Etat.

Pour plus de détail sur les dépenses 2012 de nos collectivités et leur répartition, allez sur www.canol.fr ou www.canol-TV.fr.""

Signaler Répondre

avatar
jm le 12/06/2012 à 13:08

Le Régime Collomb se sert à gauche, se sert à droite mange à tous les râteliers mais n'apporte rien à personne. (en dehors du peuple du régime).

Signaler Répondre

avatar
Jean le 12/06/2012 à 12:58

pourquoi tant de haine

Signaler Répondre

avatar
jojo le 12/06/2012 à 11:54

La gauche de Collomb, c'est un adjoint aux finances qui vote Sarko au 2ème tour !

Signaler Répondre

avatar
phil le 12/06/2012 à 11:52

N'exagérons-rien ! Chacun sait qu'à Lyon, on gouverne au centre.

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 12/06/2012 à 10:38

Collomb est un tricheur. La preuve de la tromperie, on la lit à travers les sondages : deux sondages réalisés à 2 semaines du scrutin plaçaient Meirieu à 2 points devant Braillard. Ce qui explique une telle différence à l'arrivée (alors que pour les autres candidats, on reste dans les marges d'erreur), c'est bien que les électeurs ont été trompé par les logos PS associés faussement à Braillard !

Signaler Répondre

avatar
Oula le 12/06/2012 à 10:15

Et il soutient qui à La Rochelle? L'investie ou le dissident?

Signaler Répondre

avatar
Poil au menton le 12/06/2012 à 09:36

Finalement, celui qui a la langue bien pendue est le maître du monde ; quelques idées bien exprimées qui semblent cohérentes même si elles n'ont aucune réalité suffisent pour impressioner et clouer le bec puisqu'on ne sait plus comment contredire ce qui n'a aucun sens.
Aligner des mots, des idées, des fadaises est devenu le sens politique impressionnant les foules sur lesquels les plus filous surf pour se caser en toute impunité et légitimité usurpée. Courtisans profiteurs ou admirateurs aveuglés seront près de lui jusqu'au jour le pan sur le bec par une erreur le coincera des les cordes de vérité de son arrogance. Comme Royal, comme Mélanchon il terminera abandonné au bord du mirage du stade virtuel des lumirères.

Signaler Répondre

avatar
don diégo de las végas le 12/06/2012 à 09:32

Comprendre le point de vue de l'autre: depuis que je le connais, quand il est devenu maire du 9ème, je peux vous dire que c'est quelque chose qu'il ne sait pas faire !

Signaler Répondre

avatar
jm le 12/06/2012 à 09:19

Il est bon quand il joue les sales gosses :-)

Signaler Répondre

avatar
Stop Baron le 12/06/2012 à 09:11

Entendre Gérard Collomb se réclamer de gauche, ça m'écorche les oreilles. Pas étonnant qu'il s'en sorte bien dans une ville de droite ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.