Villeurbanne : l’UMP remet la question de la vidéosurveillance sur le tapis

Villeurbanne : l’UMP remet la question de la vidéosurveillance sur le tapis
Photo Lyonmag.com

C’est le conseiller UMP Régis Lacoste qui a soulevé une nouvelle fois la question.

"Ces caméras permettent de résoudre les affaires criminelles avec plus de facilité et peuvent permettre aux services de secours d’intervenir plus rapidement sur la voie publique", déclare-t-il dans un communiqué ce mardi.

Selon lui lors du conseil municipal de ce lundi, le maire PS de la ville, Jean-Paul Bret, a refusé d’aborder le sujet. Il s’étonne d’autant plus en apprenant que la municipalité de Lyon a décidé d’augmenter le nombre de caméras sur son territoire. "Cet état de fait entre deux politiques locales socialistes est très clairement étonnant et incompréhensible", continue le conseiller UMP. Il compte "interpeller" le maire Villeurbannais sur le sujet lors de chaque réunion du conseil municipal afin de prendre des mesures rapides face aux problèmes liés à l’insécurité.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
droite villeurbannaise le 04/07/2012 à 16:01

Enfin une vraie opposition à Villeurbanne qui ose mettre les vrais sujets sur le tapis. La majorité PS-FG-EELV ne veut rien comprendre ? Dégageons-les en 2014 !!

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème-Gauche le 03/07/2012 à 19:12

Normal les électeurs de Bret et Crozon seraient reconnus par les caméras....
Que dire, le Sytral les a installé dans le métro et les tram ainsi que les bus qui traversent Villeurbanne. Faut-il les "déconnecter" dans les station de métro, de tram et les bus qui passent à Villeurbanne.
Les caméra aident les enquêteurs et rassurent les honnêtes citoyens. Elles ne remplaceront pas les policiers sur le terrain, mais les aident et sont des élément de preuves.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.