Lyon : le caractère antisémite de l'agression d'un jeune juif dans un train n'est pas encore avéré

Lyon : le caractère antisémite de l'agression d'un jeune juif dans un train n'est pas encore avéré

C'est ce qu'indique une source judiciaire, même si dans le Progrès la victime affirme qu'un des deux agresseurs a fait "référence à son judaïsme". Les enquêteurs continuent à recueillir des témoignages des passagers. Mercredi soir, le jeune Villeurbannais âgé de 17 ans, étudiant dans l'école juive de Toulouse visée par Mohamed Merrah il y a quelques mois, avait été roué de coups dans un train qui reliait Toulouse à Lyon. Ses deux agresseurs présumés ont été interpellés jeudi matin à Lyon. Leur garde à vue devrait se prolonger vendredi. Il s'agit de jeunes de 18 ans d'origine maghrébine. A noter que le préfet du Rhône doit réunir ce vendredi les représentants de la communauté juive.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
yan le 06/07/2012 à 14:09

La France vie une crise de moral évidente.
sans respect des autres il n' y a plus de vie en société.

Il est vrai que dans un état comme le nôtre, certains viennent pour toucher les ALOCS et les usages et costumes de notre pays, il s'en foute.

Signaler Répondre

avatar
laguille le 06/07/2012 à 11:10

On ne nous ferons pas croire que l'agression n'est pas antisémite d'ou chaque jour en France des dizaines de violences se ce genre se passent. Qu'attendons-nous de punir enfin car pour l'instant à ce sujet le laxisme perdure. La France va-t-elle changer de nationalité à plus ou moins brève échéance ?. Non en France on ne protège pas son territoire, nous sommes dominés par ce laxisme. On parle énormément sans succès pour peu de résultats.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.