Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Agression du Toulouse - Lyon : deux versions s’affrontent

« Je préfère mettre une gifle qu'insulter un juif » : c'est ce que déclare lundi matin dans le journal Midi Libre l'un des deux agresseurs présumés du jeune juif, mercredi dernier dans un train entre Toulouse et Lyon. L'homme rejette les accusations d'antisémitisme. Selon lui, la victime l'aurait provoqué, en refusant de parler moins fort dans son téléphone portable, puis en le poussant à quitter le wagon pour s'expliquer avec les poings. Les deux présumés agresseurs sont mis en examen pour violences en réunion.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.