Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cris, Aly Cissokho, Clément Grenier, Michel Bastos et Maxime Gonalons à l'entrainement - Photo Lyonmag.com

OL : un deuxième test-match face à la Real Sociedad, avant l’Amérique

Cris, Aly Cissokho, Clément Grenier, Michel Bastos et Maxime Gonalons à l'entrainement - Photo Lyonmag.com

L’OL dispute son deuxième match de pré-saison ce vendredi soir (18 heures) à Saint-Jean-de-Luz contre le club espagnol de la Real Sociedad, à la veille de son départ pour sa tournée américaine à laquelle va participer le gardien Hugo Lloris dont le transfert espéré paraît loin d’être finalisé.

Contre l’équipe basque, Rémi Garde cherchera a resserrer son groupe afin d’aller assez vite vers une équipe type susceptible d’être alignée pour le Trophée des champions, le 28 juillet à New York contre Montpellier, premier objectif affiché de cette saison. Il lui faut aussi trouver une charnière centrale un peu plus solide que vendredi dernier contre l’Athletic Bilbao et toujours privée de Dejan Lovren qui reste à Lyon pour soigner son pied droit.
Auparavant, le 21 juillet, l’OL aura affronté le club canadien de l’Impact de Montreal.
Pour ce stage en Amérique du Nord, Rémi Garde a annoncé une liste de 24 joueurs dans laquelle figure le Brésilien Michel Bastos qui ne s’est toutefois pas entraîné dernièrement. Son départ pour Al Aïn, une équipe des Emirats, serait imminent pour une somme estimée entre 8 et 10 millions d’euros. Il faisait partie des "dinosaures du vestiaire" dénoncé par Jean-Michel Aulas au début du mois. Il n’est donc pas certain de prendre l’avion.
Autre "pharaon" dans la mire du président, Cris paraît dans l’expectative. On ne sait encore si son genou sera en état pour qu’il puisse jouer contre la Real Sociedad. Son absence pourrait aussi cacher d’autres choses.
Enfin, Hugo Lloris dont on annonçait un transfert plus qu’imminent avant le 30 juin (!) est toujours là et prêt à prendre l’avion avec ses partenaires pour traverser l’Atlantique.
Son départ pour Tottenham n’est pas encore acquis et si la date du 15 juillet avait été fixée comme un butoir par Jean-Michel Aulas (qui affirmait en début de semaine que Lloris resterait à Lyon à 99%), la véritable limite restera évidemment celle de la fin du mercato : le 4 septembre à minuit... surtout si le montant de la transaction est à la hauteur des espérances de l’OL (au moins 15 millions d’euros). En attendant, le mercato reste bien calme à Lyon à l’opposé de l’effervescence qui règne à Paris.



Tags : dossier ol | ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.